Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Kercaradec (Ploulec'h)

Dossier IA22002416 réalisé en 2004

Fiche

Appellations Kercaradec
Parties constituantes non étudiées cour, puits, grange, étable, porcherie, colombier
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Lannion
Adresse Commune : Ploulec'h
Lieu-dit : Kercaradec
Cadastre : 1826 A1 228, 230, 231, 232 ; 1987 A2 572

Manoir datant du 16ème siècle, très remanié. Il comprend un puits et une grange datant de la même époque, une partie agricole du 17ème siècle partiellement remaniée au début du 20ème siècle (ouvertures). Le corps de logis a fait l'objet de travaux de restauration à la fin du 20ème siècle. Les plans cadastraux parcellaires de 1826 signalent, en outre, la présence d'un colombier (disparu).

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Le manoir de Kercaradec comprend plusieurs bâtiments construits en granite. Le corps de logis, à trois pièces au rez-de-chaussée (structure ternaire), présente un plan en T renversé : il comprend un corps principal à façade sur cour et une aile en retour d'équerre à l'arrière, avec tour d'escalier demi-hors-oeuvre dans l'angle à l'arrière abritant un escalier en vis en maçonnerie (tour probablement écrêtée). Le corps principal, de plan rectangulaire allongé simple en profondeur, est composé de deux parties inégales séparées par un mur de refend montant de fond en comble. La façade antérieure est percée à gauche d'une porte d'entrée en arc brisé chanfreinée, d'une porte plus basse, à droite, à linteau droit sur coussinet. Un puits en granite composé d'un mur de margelle de section octogonale, à base moulurée, est situé dans la cour intérieure à proximité de la porte d'entrée. La partie agricole particulièrement développée à l'avant du corps de logis (les bâtiments comprenant des étables, un portail à l'état de vestiges et une porcherie forment un plan général en L), présente également une grange située à droite du corps de logis. Cette grange, de plan rectangulaire allongé, est construite en granite et présente une façade antérieure montée en moyen et grand appareil de granite. Elle est ouverte à l'avant d'une porte charretière en plein cintre, moulurée en cavet, et de deux petites baies à appui saillant mouluré et linteau droit délardé en accolade. Le mur-pignon ouest présente également une porte en plein cintre chanfreinée, ainsi qu'un jour éclairant le comble. La façade postérieure et le mur-pignon est sont aveugles.

Murs granite
moellon
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise, tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
noue
pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Typologies logis à trois pièces au rez-de-chaussée. Escalier en vis demi-hors-oeuvre dans l'angle sur élévation postérieure. Plan en T renversé. Grange à fenêtre, à porte piétonnière en mur-pignon et porte charretière en gouttereau
États conservations restauré

L'ancienneté et l'état de conservation de la grange sont à signaler : l'édifice mériterait une protection au titre de la législation sur les Monuments historiques. L'étude est souhaitable.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20042203238NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/43, Numplan 2.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/43 (plans cadastraux parcellaires de 1826).

    Numplan 2, section A, 1ère feuille