Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Keraëz (Plounérin)

Dossier IA22017021 réalisé en 2010

Fiche

Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé dans le bourg de Ploubezre non loin de la chapelle Notre-Dame de Bon Voyage. On y accède par le sud via la rue de l'église. Le toponyme "Keraez", "Keraës" ou "Kéraès" est attaché à cet édifice. Un voyageur évoque en 1846 le "vieux manoir de Quérez". Le manoir de Keraëz est cité par Henri Queffelec en 1970 (Châteaux et manoirs des Côtes-du-Nord).

Un long logis, un "pavillon" d'entrée avec son échauguette (limite 16e siècle - 17e siècle, mais dont les ouvertures ont été modifiées au 19e siècle) et des dépendances sont disposés autour d'une cour fermée, de plan rectangulaire avec entrée frontale vers le sud. Le logis du manoir, initialement situé au nord de la cour – face à l'entrée, comme le montre le cadastre de 1834 a disparu. Il était vraisemblablement doté d'une tour postérieure.

Le logis (métairie : ?) - orienté vers l'ouest est datable du 17e siècle. Si vers l'ouest, côté cour, on peut observer trois portes en arc plein cintre surmonté d'un oculus, côté rue, un linteau de porte porte le millésime "1619" et l'inscription suivante : "F.F.P. [Fait faire pour...] N PH. IHS". Cet édifice a été remanié en partie haute comme l'atteste l'appareillage et les ouvertures percées vers l'est. Un second oculus, percé dans la façade est, pourrait indiquer l'emplacement d'un escalier.

L'échauguette de plan circulaire du "pavillon" d'entrée est datable des années 1600 : sa mission principale est de flanquer le chemin d'accès arrivant du sud et la porte monumentale composé d'une porte piétonne et d'une porte charretière. Sa particularité vient de ses trois ouvertures ovales combinées à de petites ouvertures de tir ébrasées vers l’extérieur. Son dôme hémicylindrique ou "coupolette" en dalle de granite est surmontée d'un petit lanternon. Son cul-de-lampe ressemble à celui de la maison dite de Marie Stuart à Roscoff (29). Le pignon est conserve également une remarquable meurtrière à rotule à environ 1,7 m du sol.

L'échauguette et le portail monumental ont également une fonction symbolique rappelant la puissance du seigneur des lieux.

Portail, pignon est et échauguette ont été inscrits au titre des Monuments historiques en 1926. D'anciennes cartes postales illustrent le manoir de Keraëz.

Appellations Manoir de Keraez
Destinations maison
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Plounérin
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : rue de l' Eglise
Période(s) Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1619, porte la date
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Protections inscrit MH, 1926/03/31
Précisions sur la protection

Portail, pignon et échauguette (cad. AB 38) : inscription par arrêté du 31 mars 1926.

Annexes

  • 20112205774NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Liens web