Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir ( Bel Être, Guitté)

Dossier IA22015318 réalisé en 2009

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • ensemble agricole

Malgré plusieurs interventions dommageables, l´ensemble du volume originel du logis de Bel Etre subsiste ; il est constitué de trois pièces au sol, allant du pignon ouest au pignon est, (il ne faut pas tenir compte de la différence des toitures de la partie est qui résulte d´une modification tardive). L´étage était desservi par une tourelle d´escalier postérieure hors œuvre implantée au tiers de la longueur du logis. La porte d´entrée en arc segmentaire et tympan cerné d´un arc brisé, orné d´un écu muet, une fenêtre à fortes moulures, et une ancienne cheminée monumentale, au rez-de-chaussée dont les corbelets sont sculptés des portraits naïfs des commanditaires appartiennent à la construction initiale. Au cours de la première moitié du 17e siècle des lucarnes en calcaire des faluns, l´une à fronton plein cintre et l´autre à fronton triangulaire, ont été ajoutées : un cadran solaire portant la date de 1632 et le nom de Vincent Trumel semble correspondre à cette intervention. La moitié droite du logis a été remontée au 19e siècle, comme l´indique une reprise de l´appareillage au droit de la lucarne ainsi qu´une interruption de la corniche et deux gerbières à linteau de bois. Le tiers ouest de la façade principale a été remonté vers 1950-1960 avec un appareillage caractéristique à pierres verticales et des fenêtres qui n´ont guère respecté l´édifice ancien. A la même époque (?) la partie centrale de cette façade, avait été modifiée par l´ouverture d´un triplet de baies, couronné d´un linteau en béton (état visible sur les photos de 1969) ; elle a été de nouveau reprise récemment par l´incrustation de deux portes plein cintre remployées, dont l´une a été transformée en fenêtre. Ces travaux effectués avec l´intention de renouer avec l´aspect « traditionnel » de l´architecture, ne sont pas plus convaincants que ceux de la précédente rénovation du bâtiment.

Parties constituantes non étudiéesensemble agricole
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonProjet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
AdresseCommune : Guitté
Lieu-dit : Bel Etre

Manoir construit dans la seconde moitié du 15e siècle pour la famille de Listre. Lucarnes en calcaire des faluns ajoutées vers 1632 (date portée su cadran solaire au dessus de la porte d´entrée). Remontage de la partie est de la façade au 19e siècle. Remontage d´une autre partie de la façade, à l´ouest, vers 1950-1960. remontage récent de deux portes en plein cintre.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 20e siècle

Edifice construit en appareil de moellons réglés de granite ; baies en granite pierre de taille ; lucarnes en calcaire des faluns. Tour d'escalier hors oeuvre en façade arrière.

Mursgranite
falun
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Simon de Listre, écuyer, est mentionné dans la montre de Du Guesclin en 1371 à Pontorson.

    Alain de Listre de Belestre, cité à la montre de 1480 (60 livres de revenu)

    Jehan de Listre, greffier de la court de Bécherel en 1509 (cité dans une affaire criminelle du bourg de Guenroc. Arch ; Dep Loire-Atlantique Registres de la Chancellerie de Bretagne B. 21, transcription par Nicole Dufournaud EHESS.

  • 20092210878NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor