Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison puis presbytère, 17 place de l'Eglise (Saint-Erblon)

Dossier IA35047877 inclus dans Village de Saint-Erblon réalisé en 2007

Fiche

  • Vue ouest
    Vue ouest
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits

Á rapprocher de

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées puits
Dénominations maison, presbytère
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Bruz
Adresse Commune : Saint-Erblon
Adresse : 17 place de l' Eglise
Bien qu'il existe certains éléments architecturaux plus anciens, cet ensemble de constructions date majoritairement du début du 17e siècle, en effet, même si toutes les parties ne sont pas exactement contemporaines, la partie sud porte la date de 1624. L'architecture de ce bâtiment est d'ailleurs propre à cette époque de construction : toiture à forte pente, coyaux, porte en plein cintre. La partie sud de ce bâtiment abritait deux pièces à feu superposées. Les deux cheminées possédaient des corbeaux et des piédroits en pierre calcaire. Le sol de la pièce de l'étage était couvert de tomettes. La cheminée de l'étage correspond à une cheminée du 15e siècle. La présence de cette cheminée, ainsi que de l'écu situé en partie supérieure de la façade, laisse supposer qu'il existait un bâtiment du 15e siècle à cet endroit, qui a été remanié au début du 17e siècle. La tradition orale nous a rapporté que ce bâtiment abritait le presbytère. Toutefois, au début du 19e siècle, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, le presbytère ne se trouvait pas dans ce bâtiment, mais dans un bâtiment situé rue du Vivier. Le presbytère ayant été reconstruit au même endroit entre 1857 et 1867, cette maison a peut-être servi de presbytère pendant la durée des travaux, c'est-à-dire entre 1857 et 1867 environ. Il existe un puits à l'avant de la façade ; il pourrait s'agir du puits public sur la place du bourg, dont la réalisation avait été demandée en 1878.
Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1624, porte la date

Le gros-oeuvre de cette construction est recouvert d'enduit ; le toit à croupes est par ailleurs couvert d'ardoise. Les encadrements de baies d'origine sont réalisés en pierre de taille de schiste et en pierre calcaire. Une des portes est une porte en plein cintre, en partie nord. Cette partie nord possède d'ailleurs une cave puisqu'une porte dessert ce niveau en façade. Au-dessus de la porte de la partie sud, il existe deux écus l'un au-dessus de l'autre. Le plus bas porte la date de 1624 ainsi que les inscriptions IHS et MA de part et d'autre d'un calice. Un puits se situe au sud-ouest.

Murs schiste
calcaire
enduit
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE éclaté
MURS1 enduit ; schiste ; calcaire
SCLE1 15e siècle ; 1er quart 17e siècle
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Presbytère : demande d'affermage, dossier de reconstruction, de réparation. (an XI-1890) : 2 O 267/16.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Travaux publics. Voirie. Régime des Eaux. Puits et lavoir. Construction : subvention. (1878) : 2 O 267/25.