Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, le Coledic Braz (Langoëlan)

Dossier IA00008306 réalisé en 1967

Fiche

Dossiers de synthèse

L'emplacement de la maison, isolée et située à proximité du manoir de Kerservant (aujourd'hui en Ploerdut), la désigne probablement comme métairie noble, de même que la qualité de sa construction qui a peu à envier à celle d'un manoir ; Il est probable qu'au 17e siècle, époque de la construction actuelle, elle est déclassée en métairie.

Sa structure, proche de celle d'un manoir, avec deux pièces par étage desservies par un escalier situé dans appentis postérieur dans lequel est situé le charnier, fait preuve d'un certain archaïsme à l'époque de sa construction, malgré un souci d’ordonnance dans la façade. (C. Toscer)

Parties constituantes non étudiéespuits
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuémené-sur-Scorff - Guémené-sur-Scorff
AdresseCommune : Langoëlan
Lieu-dit : le Coledic Braz
Cadastre : 1937 G1 6 ; 2010 ZS 26
Précisions

Logis 17e ou début 18e siècle ; puits porte la date 1725. (F. Hamon)

La maison est située à proximité immédiate du "Hent Ahès", ancienne voie romaine de Vannes à Carhaix ; son emplacement isolé la désigne probablement comme métairie, ou manoir : le Goledic est mentionné comme seigneurie dans Potier de Courcy comme appartenant du sieur Le Bozec, de Botsorhel (29) entre 1427 et 1543. Il s'agit plus probablement ici d'un déclassement de manoir en métairie, le logis homogène ayant été reconstruit dans la 2e moitié du 17e siècle. Le bâtiment de dépendances en retour existant encore en 2000 a disparu.

Le plan cadastral de 1842 montre une cour ouverte vers le sud, encadrée de bâtiments dont le logis occupe le nord : seul celui-ci est conservé avec le four à pain à l'entrée nord-ouest de la ferme, les autres bâtiments ont été détruits.

Le puits porte la date de 1725.

Période(s)Principale : 17e siècle
Secondaire : 2e quart 18e siècle
Dates1725, porte la date

Isolée à l'ouest de la commune, la maison est orientée sud-est. Elle est doublée d'un appentis sur la façade postérieure, qui abrite l'escalier et une dépendance à usage de cellier dont l'accès par une porte plein cintre se trouve en pignon. Le rez-de-chaussée est divisé en deux pièces à feu, chacune ayant sa propre porte d'accès. L'escalier en bois en équerre dans une cage de plan carré mène à deux chambres à l'étage.

La traverse du puits en pierre de taille initialement situé au nord-est de maison, est sculptée d'un motif floral.

Mursgranite
pierre de taille
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon découvert
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier en équerre en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Le Golédic. manoir. Dossier inventaire 1967

Références documentaires

Bibliographie
  • Inventaire général de monuments et richesse artistiques de la France. Vallée du Scorff : Bretagne. Images du Patrimoine, n°196 , Rennes, APIB, 2000.

    p. 56