Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite villa Dolo, 31 rue Olivier de Clisson (Vannes)

Dossier IA56003598 inclus dans Lotissement Normand, Olivier de Clisson (Vannes) réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin, garage
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 31 rue Olivier de
Clisson
Cadastre : 1980 AO 0071

Cette maison a été construite sur les plans des architectes Bardet et Lamourec en 1933 pour Mr Dolo, propriétaire, sur une parcelle des trois que comprend le lotissement créé par Normand en 1930. Par la suite, Dolo redécoupe sa parcelle en 1966 en un lotissement de trois lots comprenant sa maison (p.71), le terrain voisin (p.72), et recoupe le fond en deux parcelles (p.502 et 573) pour créér un 3e lot accessible par la rue Favrel et Lincy. Ce dernier non construit a aujourd'hui un usage de parking.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1933, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bardet Jules architecte attribution par source
Auteur : Lamourec Robert architecte attribution par source
Personnalité : Dolo propriétaire attribution par source

Maison double en profondeur à faux plan à avancée avec une travée à pignon sur rue, un étage carré et étage en surcroît dans le corps en pignon sur rue. Son rez-de-chaussée est en moellon de granite, tandis que les étages sont enduits et les ouvertures en ciment. L'escalier en position latérale médiane est éclairé par une série de jours décalés dans le pignon nord. Les balcons sont en ferronnerie et ciment.

Mursgranite
ciment
crépi moucheté
moellon
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
croupe
noue
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
Typologiesen alignement sur rue, double en profondeur, faux plan à avancée
Techniquesferronnerie
Précision représentations

Balcons en ferronnerie et ciment.

Fortement marquée par l'architecture de son époque, la maison montre en particulier un intéressant traitement des ouvertures de l'escalier (en pignon), parallèles en dégradé. Il reprend ce dégradé en escalier sur la façade de la maison, en soulignant terrasse, baie d'angle et pignon. A noter également la fenêtre d'angle à colonnes, les deux ouvertures tripartites. La polychromie très contrastée réalisée en 2003 accentue ces aspects. Jules Bardet (1883-1943), architecte vannetais, formé à Paris s'associe à son gendre Robert Lamourec dans les années 1930. L'inventaire de la ville a répertorié jusqu'à présent 14 maisons à Vannes de ce cabinet d'architectes. Ces maisons s'apparentent entre elles par un certain nombre de détails : ouvertures en serlienne, enclos sur la rue, colonne ventrue, traitement décalé des jours d'escalier.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Sources iconographiques

    20055600650NUCA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20055600661NUCA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20055600689NUCA : Archives municipales de Vannes, 5I 162.

    20055604783NUCB : Fonds privé André Lamourec

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. M. Vannes. 1O221. Dossier de lotissement. Lotissement n°14.

    Archives municipales de Vannes : 1O221
  • A. M. Vannes. 1O221. Dossier de lotissement. Lotissement n°166.

    Archives municipales de Vannes : 1O221
Bibliographie
  • Jules Bardet, architecte du département et des hospices de Vannes, Robert Lamourec, architecte, diplômé par le gouvernement, Vannes. Les éditions Romanance S.A.R.L. .Paris. Sd.

  • ANDRIEUX, Jean-Yves. Du régional au moderne : la culture de l'entre-deux a t-elle un sens ? L'exemple de Jules Bardet et Robert Lamourec. Dans : Construire dans la diversité architecture, contextes et identités sous la dir. de Daniel Le Couëdic et Jean-François Simon. PUR, 2005.

    p. 51
  • LAINE, Claire, TOSCER, Catherine. Le quartier de la gare, Vannes. Edition ville de Vannes ; Animation du patrimoine. 2005.

    p. 38