Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite War ar Garec, 42 rue des Bons-Enfants, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006108 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite War ar Garec
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Adresse : 42 rue des Bons-Enfants
Cadastre : 1985 AO 108, 109

Maison de villégiature dite War ar Garec contruite à partir de 1937 (dépôt de permis de construire) par l' architecte parisien Marcel Pruvost pour monsieur Veyry domicilié à Bièvres (Essonne) . L' entreprise de bâtiment La Perrosienne en est l' entrepreneur. Cette maison est une variante de deux réalisations ou projets parus dans la revue Maisons et intérieurs pour tous les 15 mars et 15 mai 1938, signés par le même architecte. Quelques modifications ont été effectuées depuis la construction : des boules décoratives, et une baie située dans la noue en façade antérieure ont été supprimées, le pignon du porche d' entrée a été percé d' une baie. Sur la façade sur mer, les baies ont été transformées en portes-fenêtres et un balcon a été ajouté. L' escalier intérieur, s' il garde la même position, a été modifié, de même que la cheminée.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1937, daté par source
Auteur(s) Auteur : Pruvost Marcel, architecte, signature
Auteur : La Perrosienne, entrepreneur, signature
Personnalité : Veyry, commanditaire, attribution par source

Edifice couvert d'un toit à longs pans et pignons découverts, qui présente une avancée latérale côté mer, formant mur-pignon en façade. Un mur-pignon identique se trouve sur la façade antérieure sur rue, mais dans l'alignement du mur. Il est percé d'un oculus. Un porche hors-oeuvre se détache de ce pignon, formant lui-même un mur-pignon en façade. L'étage de comble est éclairé par une large lucarne rampante avec jardinière. Des boules enduites en blanc évoquent le style néo-breton. La maison possède un garage dans-oeuvre situé au niveau de l'étage de soubassement et accessible sur la façade côté mer.

Murs granite
enduit
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
noue
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Unique exemple de villa construite par l'architecte parisien Marcel Pruvost dont le style et la volumétrie annoncent la production de l'après-guerre.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .