Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Park an Od, 26 rue du Maréchal-Foch, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006114 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Park an Od
Parties constituantes non étudiées garage, cabine de bain, jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Adresse : 26 rue du Maréchal-Foch
Cadastre : 1985 AP 2, 3

Maison de villégiature dite Park an Od construite vers 1894 (1898, date d' imposition) par Edmond Gélis (frère de l' architecte Pierre-Henri Gélis-Didot), ingénieur à Paris, pour son propre usage. La maison est édifiée en front de mer, le long de la route menant du bourg de Perros-Guirec au hameau de la Clarté. A l' origine, elle possède deux travées et trois niveaux. Vers 1910, elle est surélevée d' un étage, agrandie d' une travée, et d' une tourelle d' escalier, par son fils, Paul Gélis, architecte des Monuments Historiques. Garage isolé, cabine de bain en maçonnerie en front de mer.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Gélis Edmond, auteur commanditaire, ingénieur, attribution par tradition orale
Auteur : Gélis Paul, auteur commanditaire, architecte, attribution par tradition orale

Edifice ayant subi de nombreux agrandissements. Façade sur mer, ajout latéral dans l'alignement, couvert d'un toit à longs pans et pignon gauche découvert. Cette travée est amortie par une lucarne-pignon à fleuron, le deuxième étage carré est éclairé par des baies jumelées avec balcon à consoles de granite rose. La corniche de granite du mur gouttereau marque la reprise et la surélévation. Sur la façade latérale bow-window, et baie du comble cintrée. Sur la façade antérieure sur rue, porche qui protège l'entrée et tourelle d'escalier demi-hors-oeuvre couverte d'un toit conique. Les pièces de service, avec monte-plats (supprimé) étaient situées au soubassement.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit conique
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis
en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
en charpente
Techniques céramique
Précision représentations

Des carreaux de grès agrémentent la travée latérale de la façade postérieure sur mer (représentation non identifiée).

Singularité de cette villa en front de mer dont la volumétrie d'origine a été totalement modifiée par un agrandissement.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .