Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Ker Eva, 1ère maison à gauche allée des Pins, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006120 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Ker Eva
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Adresse : 1ère maison à gauche allée des Pins
Cadastre : 1985 AN 131, 291

Maison de villégiature dite Ker Eva (appellation non inscrite) construite à partir de 1930 (dépôt de permis de construire) pour Capy demeurant à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) . Le style de la maison, qui comporte des angles coupés, nous fait supposer que le maitre-d' oeuvre est Henri Menet, architecte installé à Perros-Guirec. La villa est édifiée sur une parcelle d' angle d' un lotissement établi en 1926 en bordure de la route en corniche achevée en 1918. La maison est occupée par l' armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ne subit aucun dommage.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1930, daté par source
Auteur(s) Auteur : Menet Henri, architecte, attribution par analyse stylistique
Personnalité : Capy, commanditaire, attribution par source

Edifice de plan en L couvert de toits à longs pans et pignons découverts en façade antérieure, croupe en façade postérieure. Entrée située dans l'angle, face à l'allée des Pins, et protégée par un auvent. De petits aisseliers agrémentent la toiture débordante. Le gros-oeuvre est en moellons de granite apparents, seuls les entourages de baies et chaînes d'angles sont en granite rose. Des balcons en ciment avec garde-corps en bois prolongent l'espace des chambres de l'étage en surcroît. La pièce de réception est éclairée par une large baie cintrée et deux baies latérales percées dans les pans coupés du mur. La maison possède en soubassement un vaste garage dans-oeuvre et une chambre de domestique toujours visible, dont l'espace est clos par une simple cloison de bois comprenant un placard. L'espace du rez-de-chaussée a été sensiblement modifié. Le manteau de la cheminée du salon, en bois massif, est orné de motifs floraux sculptés. Des panneaux séparant les deux espaces de la pièce de réception, aujourdhui démontés, représentent des sujets bretons.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans
croupe
noue
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Techniques céramique
Précision représentations

Les épis de faîtage en céramique représentent des choux-fleurs.

Exemple de petite villa balnéaire édifiée dans un lotissement concerté étudié.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .