Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Kaeran Gwell, puis Ker an Gwell, 38 chemin de la Messe, Pors-Nevez (Perros-Guirec)

Dossier IA22006101 inclus dans Quartier de Pors-Nevez (Perros-Guirec) réalisé en 1999

Fiche

  • Elévation sud ouest
    Elévation sud ouest
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • poulailler
    • pigeonnier
    • tennis
    • puits
    • jardin d'agrément

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Kaeran Gwell, puis Ker an Gwell
Parties constituantes non étudiées poulailler, pigeonnier, tennis, puits, jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Pors-Nevez
Adresse : 38 chemin de la Messe
Cadastre : 1985 AP 184 à 186, 189

Maison de villégiature dite Kaeran Gwell puis Ker an Gwell construite vers 1912-13 (1915, année d' imposition du cadastre) pour Victor Baury de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) . Les terrains avec vue sur mer sont achetés en 1909 et 1912, desservis par le chemin de la Messe. Le garage accolé semble avoir été ajouté avant 1936, date de changement de propriétaire. A cette même date, la villa est nommée Kaeran Gwell. Des dépendances sont constituées d' un poulailler, pigeonnier et clapiers à lapins présents dès l' origine, accompagnés d' un jardin potager mentionné en 1936 (disparu) . Le puits situé dans le jardin est purement décoratif : en granite, il reprend une forme typique du Trégor. Une souche de cheminée devenue dangereuse a été supprimée. La distribution du soubassement a été modifiée, il comportait une chambre noire. Villa occupée par l' armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale, mais peu de dommages ont été signalés (le salon avait été repeint avec motif de bulles de champagne) . Parcelle démembrée au cours du 4e quart du 20e siècle par la construction d' une maison individuelle par un membre de la famille des propriétaires.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Baury Victor, commanditaire, attribution par source

Edifice couvert d'un toit brisé en pavillon avec égout retroussé. La façade antérieure est animée par une légère avancée de la travée latérale, formant pignon en façade couvert d'une demi-croupe et dont la partie supérieure est enduite d'un faux pan de bois. L'entrée, en milieu de façade, est protégée par un porche hors-oeuvre couvert d'un appentis. Côté mer, l'espace intérieur de réception est prolongé par une véranda en maçonnerie surmontée d'une terrasse. Le gros-oeuvre est en moellons de granite laissés apparents, les entourages des baies et chaînes d'angles sont en granite rose. Une chaîne horizontale de granite rose marque la séparation entre le soubassement et les étages.

Murs granite
faux pan de bois
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures terrasse
toit brisé en pavillon
appentis
demi-croupe
noue
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours
en charpente

Exemple de style néo-normand peu répandu sur la Côte de Granit Rose.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .