Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Gwel ar Mor, 38 boulevard Jean-Mermoz, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006110 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Gwel ar Mor
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Adresse : 38 boulevard Jean-Mermoz
Cadastre : 1985 AN 145

Maison dite Gwel ar Mor construite à partir de 1930 (dépôt du permis de construire) par l'entrepreneur Robert Coulombeau installé à Perros-Guirec, pour son propre usage. La maison, qui possède une vue sur mer, est édifiée sur une des parcelles d' un lotissement établi la même année, le long de la route en corniche achevée en 1918. La maison est vendue par suite de faillite en 1936 : l' annonce parle de "villa" et précise que le jardin possède tonnelle en bois, chenil et volière.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1930, daté par source
Auteur(s) Auteur : Coulombeau Robert, auteur commanditaire, entrepreneur, attribution par source

Edifice qui présente deux décrochements en façade antérieure sur rue : une tourelle sur l'angle couverte d'un toit polygonal et la travée latérale droite en avancée formant mur-pignon en façade. L'entrée, en position centrale, est protégée par un auvent. La façade sur mer est agrémentée d'un bow-window surmonté d'un balcon couvert, tandis que la seconde travée est amortie par une fenêtre de lucarne à fronton-pignon triangulaire. Le gros-oeuvre est en moellons de granite laissés apparents, les chaînes d'angles, entourages des baies, rampants à crossettes sont en granite rose. Les baies sont couvertes d'un arc plein-cintre ou d'un linteau. L'étage de soubassement comprend un garage accessible sur la façade latérale droite. Le salon et la salle à manger sont séparés par un décor Art Déco, l'éclairage électrique mettant en valeur des rayons de soleil stylisés. Le vestibule d'entrée est agrémenté d'une cheminée en bois ornée de cabochons, colonnes torses, et fleur de Lys. L'escalier présente des décors sculptés (végétaux) .

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, étage en surcroît
Couvertures toit polygonal
toit à longs pans
croupe
noue
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Edifice construit par l'entrepreneur perrosien Robert Coulombeau, pour lui-même.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .