Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Dirag ar Mor, 3e maison à droite allée des Pins, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006134 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Dirag ar Mor
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Adresse : 3e maison à droite allée des Pins
Cadastre : 1985 AO 92

Maison de villégiature dite Dirag ar Mor construite à partir de 1929 (dépôt du permis de construire) par Maurice Coulombeau, entrepreneur à Perros-Guirec, pour son propre usage. La villa est édifiée sur deux des parcelles d' un lotissement établi en 1926 en bordure de la route en corniche, achevée en 1918. Un ajout postérieur a été opéré façade est, après 1945.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1929, daté par source
Auteur(s) Auteur : Coulombeau Maurice, auteur commanditaire, entrepreneur, attribution par tradition orale

Edifice dont la volumétrie est animée par la présence d'une tourelle carrée demi-hors-oeuvre, sur l'angle, formant décrochement. La tourelle couverte d'un toit en pavillon, comprend un porche d'entrée dans-oeuvre. La façade sur mer présente une travée avec bow-window semi-circulaire en maçonnerie, surmonté d'un balcon avec garde-corps en bois. Même type de bow-window façade sur jardin, mais le balcon a un garde-corps de granite rose. Gros-oeuvre en moellons de granite laissés apparents, les entourages des baies et chaînes d'angles sont en granite rose. Les baies sont couvertes de linteaux ou d'arcs plein-cintre. Edifice couvert d'un toit à longs pans brisés et demi-croupes au-dessus des fenêtres de l'étage en surcroît. L'étage de soubassement comprend un garage dans-oeuvre. Le mobilier intérieur était d'inspiration bretonne et anglo-saxonne : cosy-corner, récupération de façade de lit-clos à usage de porte-manteaux. La cheminée du salon est décorée avec des carreaux de grès cérame de formes, de couleurs et de tailles différentes.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans brisés
toit en pavillon
demi-croupe
noue
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Techniques vitrail
Représentations bateau
Précision représentations

Faux vitrail placé dans le salon, au-dessus de la cheminée, représente une caravelle avec inscription Dirag ar Mor (devant la mer).

Exemple de villa construite par l'entrepreneur perrosien Maurice Coulombeau, pour lui-même, édifiée sur une parcelle d'un lotissement concerté étudié.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .