Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Castel Rohellou, 69 rue de Rohellou, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006137 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 1999

Fiche

  • Vue d'ensemble
    Vue d'ensemble
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • garage
    • logement
    • jardin d'agrément
    • puits

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Castel Rohellou
Parties constituantes non étudiées garage, logement, jardin d'agrément, puits
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Adresse : 69 rue de Rohellou
Cadastre : 1985 AN 117, 118, 121, 122

Maison de villégiature dite Castel Rohellou construite vers 1893-94 (1896, date d' imposition du cadastre) pour Albert Labey, avoué à Paris. Construite sur une grande parcelle, elle contenait à l' origine garages avec logements de domestiques, jardin potager, puits et parc boisé. La villa est actuellement divisée en copropriété. Une description de 1933 décrivait : au niveau du soubassement, les pièces de service (cuisine, office, cave, buanderie), au rez-de-chaussée pièces de réception (salon-salle à manger), services (cuisine, office) et privés (chambres et salle de bains), les étages contenaient les chambres. Parcelle démembrée au cours du 4e quart du 20e siècle par la vente d' un terrain le long de la rue de Rohellou.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Labey Albert, commanditaire

Edifice dont les deux travées latérales sont en retour sur la façade principale de façon à former un plan en U. L'aile de gauche, couverte d'un toit en pavillon est agrémentée d'un bow-window polygonal en maçonnerie, surmonté d'un balcon. L'aile de droite présente un mur-pignon en façade et couvre un second pignon. Une tourelle dans l'angle est couverte d'un toit polygonal. Les baies sont couvertes d'un linteau, celles du rez-de-chaussée surélevé sont en anse de panier. Gros-oeuvre en moellons de granite laissés apparents, excepté sur la façade latérale droite, enduite. La différence de taille des baies pourtant de forme identique, la présence d'une jambe sur la façade principale, et la différence de traitement des avancées latérales nous font supposer qu'il y a eu plusieurs campagnes de construction.

Murs granite
enduit partiel
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit polygonal
toit en pavillon
croupe
noue
pignon découvert
pignon couvert

Exemple de villa de grande dimension, une des premières édifiée à Trestraou. Refus de visite (intérieur non vu).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .