Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de notable, rue de Kerjouannou (Quimperlé)

Dossier IA29000532 réalisé en 2001

Fiche

Destinations logement
Parties constituantes non étudiées jardin, laiterie, communs
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Quimperlé - Quimperlé
Adresse Commune : Quimperlé
Adresse : rue de Kerjouannou
Cadastre : 1996 AW 34, 156

Vers 1890, Raoul Bonnaud acquiert des terrains en secteur rural, à Kerjouannou, pour y faire construire sa maison d´habitation ainsi que des bâtiments annexes, placés légèrement à l´écart, pour y installer une laiterie industrielle qui fonctionne dès 1892. Le logis figure, peu de temps après sa construction, sur une carte postale. Entre 1904 et 1928, l´industriel Jean Peyron transforme les bâtiments en « laiterie coopérative » spécialisée dans la fabrication de beurres et de fromages. La production décline progressivement depuis 1935, époque à laquelle l´ensemble est divisé en deux propriétés. Le bâtiment ayant servi de laiterie, transformé en logement, ne garde pas de traces de cette activité.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Bonnaud Raoul, commanditaire, attribution par source

Logis à deux étages carrés avec escalier en pitchpin. Elévations sud et ouest à angle coupé. Balcon, jardin d´hiver, charpente ouest à fermette débordante ainsi que crête et épis de faîtage disparus. Communs et ancienne laiterie en rez-de-chaussée.

Murs granite
enduit
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, en rez-de-chaussée
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
noue
Escaliers escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Typologies maison en milieu de parcelle. Plan double en profondeur. Logis à quatre pièces par étage
Techniques céramique
ferronnerie
Représentations ornement géométrique quadrilobe fleuron monogramme
Précision représentations

Frise en céramique sous les appuis de fenêtres et entre le premier et le second étage. Balcon en fer forgé avec monogramme RB disparu.

Bien que transformé, l´ensemble de Kerjouannou conserve sa structure initiale associant l´habitation d´un notable et une petite exploitation semi-industrielle. Dans le traitement des espaces réservés et les formes architecturales respectives apparaît encore la corrélation ancienne entre le logis de maître, localement appelé « château », et l´exploitation agricole en forme de métairie.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • KERVRAN, Marcel. D´Anaurot à Quimperlé. 1500 ans d´histoire. 3e édition, Bannalec, 1995.

    p. 377-378