Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison : ancien bâtiment des Ponts-et-Chaussées, la Corderie (île de Bréhat)

Dossier IA22015693 réalisé en 2008

Fiche

Appellations Maison des Ponts-et-Chaussées
Destinations atelier, logement
Parties constituantes non étudiées maison, garage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Paimpol
Adresse Commune : Bréhat (île de)
Lieu-dit : la Corderie

L'imposant bâtiment des Ponts-et-Chaussées a été construit en 1837, à usage d'atelier, de magasin dans le cadre de la construction du phare des Héaux de Bréhat. A cette époque, les Ponts-et-Chaussées étaient installés dans l'anse de la Corderie et disposaient de plusieurs bâtiments à usage de logements, d'ateliers et de réserves. En 1866, un bâtiment annexe a été construit pour loger les gardiens du phare. Une autre maison a été édifiée à la même époque afin de loger l'ingénieur en chef des Phares et Balises (Léonce Reynaud), responsable de la construction du phare. Un quai avait été construit en face de l'atelier principal et un autre quai devant un autre bâtiment (ancienne usine d'algues) à l'Ouest de l'anse de la Corderie (actuellement maison dite 'Schmidt'). Le phare des Héaux de Bréhat a été construit entre 1836 et 1839. Le chantier avait été aménagé dans l'anse de la Corderie pour la taille des pierres. Les bateaux de transport des Phares et Balises faisaient la navette entre le port de la Corderie et la roche des Héaux. L'amer blanc du Chandelier avait été édifié pour former un alignement avec la tour du phare afin que les bateaux puissent emprunter en toute sécurité le chenal de la Moisie. Après le départ des Ponts-et-Chaussées à la fin du 19ème siècle, le bâtiment principal a été vendu à un particulier comme résidence. Les annexes ont été réaménagées et rénovées.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le bâtiment principal est de forme rectangulaire avec un rez-de-chaussée surélevé, un sous-sol avec deux caves voûtées, un étage carré sous comble et un toit à longs pans. La façade antérieure montre un grand porche d'entrée avec trois fenêtres à l'étage et un oeil de boeuf sous la toiture. Les dépendances, à l'Ouest, forment un appentis avec un toit à une seule pente. Un quai long d'une trentaine de mètre fait face au bâtiment principal. Les bâtiments annexes ont été réaménagés avec de nouvelles ouvertures. Un garage à bateaux a été construit plus tard dans le prolongement du bâtiment principal.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée surélevé, sous-sol
Couvertures toit à longs pans
États conservations bon état

L'ancien bâtiment des Ponts-et-Chaussées mérite d'être signalé pour son bon état de conservation et intérêt historique.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20092211980NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. 206.

    20092211981NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. 206.

    20092211982NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. 206.

    20092211644NUCB : Collection particulière

    20092211729NUCB : Collection particulière

    20092212002NUCB : Direction départementale de l'Equipement (Côtes-d'Armor). Phares et Balises

    20092212001NUCB : Direction départementale de l'Equipement (Côtes-d'Armor). Phares et Balises