Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, 2 rue Ellé (Quimperlé)

Dossier IA29000528 réalisé en 2001

Fiche

Genre de commerçant
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Quimperlé - Quimperlé
Adresse Commune : Quimperlé
Adresse : 2 rue Ellé
Cadastre : 1824 F ; 1996 AR 306

L´édifice date de la fin du 15e ou au début du 16e siècle et a perdu, comme l´indique la hauteur des pignons, un niveau supplémentaire et a été diminué en largeur avant 1824. La façade sur rue a peut-être été remontée au 17e siècle, avec remploi d´une partie de la sablière de plancher d´origine ; à la même époque, certains linteaux de cheminées ont pu être remaniés et le plafond a été abaissé. L´étal et les ouvertures du rez-de-chaussée ont été modifiés au 19e siècle. La maison jouxtait, à l´ouest, un alignement de trois constructions anciennes détruites en 1862 lors de l´effondrement de la tour de l´église voisine de Sainte-Croix ; la nouvelle tour-clocher, érigée en 1903, occupe en partie une parcelle qui correspondait peut-être à l´ancien jardin qui avoisinait, au sud, celui de l´abbaye. En 1971, suite à une mobilisation locale et régionale, le bâtiment, consolidé, échappe à la destruction, malgré un permis de démolition approuvé par les autorités.

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : 17e siècle , (?)
Secondaire : 19e siècle

Cage d'escalier aménagée dans l'épaisseur du mur. Escalier en vis en bois, à l'exception entre le sous-sol et le rez-de-chaussée, en pierre. Elévation sud aveugle. Gros-oeuvre en moellon de granite partiellement enduit, à l´exception du premier étage sur rue, en pan de bois à encorbellement, avec décharges en chevron et sablière de plancher moulurée.

Murs granite
ciment
enduit partiel
moellon
pan de bois
Toit ardoise
Étages sous-sol, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier en vis sans jour, en charpente
en maçonnerie
Typologies maison en front de parcelle. Mur gouttereau sur rue/en largeur. Plan allongé. Encorbellement sur solives. Deux pièces par étage. Cheminée sur gouttereau
États conservations remanié, restauré, état moyen

Malgré un certain nombre de modifications (diminution de largeur, abaissement d´un niveau, reconstruction de la façade), l´édifice représente un maillon intéressant dans l´architecture civile de la fin de l´époque médiévale à Quimperlé. La distribution intérieure, originale, est restée intacte, avec un sous-sol et deux pièces par niveau, des latrines et un escalier en vis en bois enchâssé dans une cage dans oeuvre. La salle du rez-de-chaussée conserve un évier surmonté d´une armoire murale, dispositif rare, et une cheminée à linteau en bois surmonté d´une corniche (abîmée) à décor floral ; ce décor, tout comme le traitement de certains corbelets et piédroits de cheminées, s´observent sur plusieurs cheminées de la fin du 15e siècle en basse ville.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20032901347NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 292.

    20032901348NUC : Archives de l'Evêché de Quimper, 8 L VII, 78.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 292. Cadastre de 1824, section F.

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Quimperlé et son canton. Finistère. Collection Images du Patrimoine n° 217, Rennes, 2002.

    p. 68