Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 2 rue des Orfèvres ; 1 place Saint-Pierre (Vannes)

Dossier IA56007808 inclus dans Place Saint-Pierre, anciennement place de la Comédie (Vannes) réalisé en 2012

Fiche

Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 2 rue des, Orfèvres, 1 place
Saint-Pierre
Cadastre : 1807 I3 967; 1844 K8 2003 ; 1980 BR 178

Ensemble de deux maisons regroupées aujourd'hui sur une même parcelle ; ce qui n'était pas le cas à l'origine. Le rentier du domaine ducal dressé entre 1455-1458 signale à cet emplacement 2 maisons dont une récemment édifiée en 1455 sur un appentis qui appartient à Guillaume Jarnie, valet de chambre du duc. Celle-ci correspond à la partie donnant sur la place Saint-Pierre, l'autre partie à l'angle de la rue des Orfèvres étant dans le rentier partagée par moitié entre Jehan Olivero, drapier et Guillaume Le Baillifs. Elles sont mentionnées dans les archives de la réformation du domaine en 1677 comme appartenant la première à Jeanne Gainche, la seconde à François Le Glouannec, marchand de draps de soie. La façade la plus ancienne place Saint-Pierre montre les traces des menues croisées aux deux étages carrés y compris sur le retour au nord. Elles ont été remplacées par deux grandes fenêtres sur la place au 19e siècle. Le fort encorbellement incite à dater la façade début 16e siècle, voir 15e siècle d'après le rentier. La toiture d'origine, sans doute à pignon sur rue, a été remplacée par une toiture à croupe aussi au 19e siècle. Dans le grenier sont visibles deux arbalétriers qui peuvent correspondre à la toiture d'origine. Au 19e siècle, ces deux maisons sont regroupées sur une seule parcelle et font l'objet de nombreuses demandes de travaux. Ainsi les archives conservent une demande du sieur Bourdais, officier de santé, en 1830, pour des réparations sur les façades sur rue : concernant celle place Saint-Pierre, il demande à avancer le rez-de-chaussée jusqu'à l'aplomb du premier étage ; pour la façade rue des Orfèvres soutenue par un pan de bois qui compromet la solidité de cette façade, il demande d'élever un mur sur toute sa longueur ; celui-ci est encore visible à l'intérieur des 2 boutiques. Suivent 2 autres demandes, en 1836 pour exhausser d'un étage en pan de bois sa maison afin de provisionner du fourrage pour l'année et en 1847, pour une devanture de magasin en retour d'équerre du côté de la maison Roux sur la rue des Orfèvres ; ce qui supprime l'étal.

Période(s)Principale : 15e siècle , (?)
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Auteur(s)Personnalité : Gainche Jeanne propriétaire attribution par source
Personnalité : Le Glouannec François propriétaire attribution par source
Personnalité : Bourdais Jean-Michel propriétaire attribution par source

Ensemble de deux maisons en pan de bois établies sur une parcelle d'angle. La maison la plus au nord présente une façade à fort encorbellement avec 2 étages carrés et un étage de comble, avec retour du pan de bois vers le nord. La charpente de façade montre les vestiges des anciennes ouvertures en ligne remplacées par de grandes fenêtres. L'étage de comble est couvert d'un toit à croupe. Deux cheminées sur gouttereau sont visibles sur la vue aérienne.

La maison d'angle développe un pan de bois sans encorbellement sur 3 étages carrés. La surélévation d'un étage au 19e siècle a entraîné la création d'une toiture en appentis. Les deux maisons sont réunies par un corps à façade courbe sur deux étages carrés probablement occupé par des cabinets. L'entrée axiale rue des orfèvres donne sur un couloir qui dessert une escalier à retour avec jour.

Mursgranite moellon enduit
granite pierre de taille
pan de bois
Toitardoise
Étagessous-sol, 3 étages carrés, 2 étages carrés, étage en surcroît
Couverturestoit à longs pans
croupe
appentis noue
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Typologiesen alignement de rue, parcelle d'angle, façade droite, encorbellement

Les travaux du 19e siècle ont largement modifié la construction d'origine, exception faite de la façade donnant sur la place Saint-Pierre qui a conservé son encorbellement.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Rentier du domaine ducal à Vannes, 1455-1458

    A. D. Loire-Atlantique. B 2339 fol. 23 v Rentier du domaine ducal à Vannes, parchemin, 1455-1458.

    Lappantiz et meson qui fut jouhan denis et que tindrent autreffoiz feu bonabes daniello et safe[m]me/ et dempuis p[er]rot loret Et joi[g]na[n]t dun coste alameson ou guill[aum]e jarnier A ediffie Et dautre coste alameson qui fut catho le grant ou demo[ur]a aut[re]ffoiz p[er]rot lorval coutellier ou demo[ur]e ap[rese]nt guillemin le picart peletier louagier Et est lames[on] de batine entre eonnet le p[er]nost dune part [et] les enffens eonnet travers dautre Et en lappentiz et meson joigna[n]tz delaplace dud[it] guill[aum]e jarnier demo[ur]e ap[rese]nt p[er]res penhoet et safe[m]me qui ont vendue lad[ite] a jehan oliv[re]o drapier a en joir dutout empres le deceix dud[it] penhoet Et des ap[rese]nt ytient led[it] oliv[re]o une bouticle de draps Et en lautre mes[on] devers la de batine dess[us]d[ite] qui ap[rese]nt est [et] ap[ar]tient a guill[aum]e le baillifs demo[ur]e ap[rese]nt oliv[re] lenevez taillandier par louage Et sur icell[es] mesons qui sont so[u]bz ung gaige Est deu auduc par an ausd[its] termes VI s[ous] VI d[eniers].

    Et pour led[it] appantiz joignant delamais[on] dud[it] bourdin dun coste [et] de lautre ala Rue qui may ne en allant de Saint pere aux cordeliers que tient led[it] guill[aum]e jarnier qui app[rese]nt ya y ediffiee une maison X S[ous].

  • Bail, 1676

    A. D. Morbihan. 6E 862 : 13 août 1676 : Bail d´un an passé entre Dlle Jeanne Touzé veuve de Me Guillaume Gainche demeurant rue des Orfèvres à Me Olivier Pinot Sr de Hauvert procureur au parlement pour lui présent et stipulant écuyer Guillaume de Trollon Sr de la Villeroy aussi procureur au dit parlement demeurant rue St Vincent de la jouissance du tout du premier étage de la maison où elle demeure consistant en une chambre devant une chambre derrière et la chambre qui est entre les deux et qui fait le passage pour aller au galetas et lieux communs, une portion dans la cave pour y mettre quatre barriques, une portion d´un des galetas, elle fournira le mobilier également, pour 220 £ par ½ an.

  • Déclaration et dénombrement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de François Le Glouannec marchand de draps de soie d´une maison au carouer Saint Pierre couverte d´ardoises la seconde du coin qui conduit de la rue des Orfèvres du côté senextre à la Cohue du dit Vannes ouvrant par le devant sur la dite rue et carouer de Saint Pierre donnant par derrière à maison appartenant à Dlle Thérèse Poury Ve de Me Louis Marquer et consorts, du côté du soleil levant à maison à Julien Dayel Me apothicaire et de l´autre côté vers midy joignant une maison appartenant à Dlle Jeanne Gainche contenant la dite maison 38 pieds de profondeur et de largeur par dehors 19 pieds, appartenant aux dits Le Glouannec et femme par acquêt qu´ils en ont fait de Marie Riché veuve de Raymon de Lespine par contrat du 23 octobre 1667 sur Me Pierre Allain et femme qui la possédaient.

  • Déclaration et dénombrement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique. B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de Dlle Jeanne Gainche veuve en premières noces de défunt N.H. Jean Bonnabes vivant Sr de Riniac et en secondes noces de défunt N.H. Yves Anno vivant Sr de Hercal demeurant en la ville close rue Saint Gwénaël d´une maison située rue des Orfèvres d´un bout vers orient sur le carrefour de Saint Pierre du côté vers le midy sur le pavé de la rue des Orfèvres et de bout vers l´occident sur maison autrefois appartenant à, Olivier Le Goux après à Gilles Boulay et à présent aux héritiers et causeayants de défunt René Marquer une venelle entre deux et du côté vers septentrion joignant une maison autrefois appartenant à Louis Guillaume, depuis au Sr du Grego et aux héritiers de feu Me Alain Alain et à présent à François Le Glouannec et femme marchands, la dite maison contenant de face ou longueur sur le pavé de la dite rue des Orfèvres 38 pieds et ¼ et de profondeur par le dedans et au travers d´icelle 12,5 pieds et contenant sous fond, estaux au devant et saillie une corde et un quart de corde, laquelle maison est échue à la dite Gainche par la succession de défunt Me Olivier Gainche son père et par les successions de défunts Guillaume Gainche père et fils ayeuls.

  • Sources iconographiques

    20055600532NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    20105606621NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/22.

    19975601199XB : Archives municipales de Vannes

    20105606622NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/53.

    19985600192XA : Archives municipales de Vannes

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2339 fol. 23 v Rentier du domaine ducal à Vannes, parchemin, 1455-1458. La transcription du rentier a été réalisée par Marion Mauvais. Ce travail de transcription a fait l'objet de son master 1 sous la direction de Marie Casset (Lorient : Université de Bretagne sud. 2012). Dans un travail complémentaire en master 2 "La topographie de Vannes au 15e siècle, à partir des données du livre rentier de 1455-1458", Marion Mauvais a appliqué les données du rentier aux surfaces cadastrales de la ville émanant du premier cadastre de 1807-1809. Elle figure à ce titre comme enquêteur dans l'opération d'inventaire du secteur sauvegardé.

    Folio 23v Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2339
  • A. D. Morbihan. 6E 862 : 13 août 1676 : Bail d´un an passé entre Dlle Jeanne Touzé veuve de Me Guillaume Gainche demeurant rue des Orfèvres à Me Olivier Pinot Sr de Hauvert procureur au parlement.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 862
  • A. D. Loire-Atlantique B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de François Le Glouannec marchand de draps de soie d´une maison au carouer Saint Pierre couverte d´ardoises la seconde du coin qui conduit de la rue des Orfèvres du côté senextre à la Cohue du dit Vannes.

    Archives départementales du Morbihan : B 2341
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de Dlle Jeanne Gainche veuve en premières noces de défunt N.H. Jean Bonnabes vivant Sr de Riniac et en secondes noces de défunt N.H. Yves Anno vivant Sr de Hercal demeurant en la ville close rue Saint Gwénaël d´une maison située rue des Orfèvres.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2341
  • A. D. Morbihan 6E 765 : 28 mars 1696 : Bail de 5 ans passé entre Jeanne Gainche dame de Herval demeurant rue Saint Gwénaël et dame Marie Martineau veuve de défunt René Nicolazo d´une maison située au coin de la rue des Orfèvres où pendoit pour enseigne le Mont Saint-Michel pour 120 £/an.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : 6E 765
  • A. D. Morbihan. 17 C 5351 : 25 juillet 1727 : A comparu Dlle Marie Le Glouannec demeurant à Vannes laquelle a déclaré que par le décès de Me Renaud Le Glouannec arrivé le 25 mars dernier procureur au présidial il lui est échu à elle et ses consorts une moitié de maison au carouer Saint Pierre estimée 25 £ de revenu.

    Archives départementales du Morbihan : 17 C 5351