Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, 13 rue Saint-Salomon (Vannes)

Dossier IA56007871 inclus dans Rue Saint-Salomon, anciennement rue de l'Ouest (Vannes) réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées puits, jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Vannes
Adresse Commune : Vannes
Adresse : 13 rue Saint-Salomon
Cadastre : 1807 I3 1172 ; 1844 K8 1962, 1961 ; 1980 BS 29

Maison vraisemblablement construite, en raison de ses caractéristiques architecturales, dans la première moitié du 16e siècle, pour la famille de Trevegat, qui en reste propriétaire jusqu’au 17e siècle. Une maison est signalée à cet emplacement dans le rentier du domaine ducal dressé entre 1455 et 1458. Lors de la réformation, en 1677, la maison appartient à François de Trevegat, conseiller du roi demeurant au château de Limoges. La déclaration mentionne aussi la maison voisine, le n°15, que François de Trevegat fait construire dans les années 1670 et qui d’après les textes communique avec le n°13. Sans doute à la même époque est construite sur l’emplacement de la cour postérieure du n°15 une cage d’escalier commune aux deux maisons qui remplace les escaliers des deux logis mentionnés dans les archives ainsi qu'un corps perpendiculaire flanqué contre la façade ouest du corps principal sur rue. La déclaration de la réformation mentionne un jardin postérieur qui existe toujours ainsi que des écuries, un cellier, un puits et des latrines situés du côté de l’enceinte et du jardin des cordeliers. En 1677, les appartements de ces deux maisons font l’objet de nombreux contrats de location aux gens du parlement de Bretagne installés depuis peu à Vannes. Les archives du 19e siècle mentionnent des travaux, en 1826-1827, pour la réparation d'un pied cornier détaché du premier au deuxième étage. La maison a été restaurée en 1964. En façade sur rue, on distingue sur quelques poteaux la trace des anciennes fenêtres en longueur.

Période(s) Principale : 1ère moitié 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Trevegat de François, propriétaire, attribution par source

Logis en pan de bois construit en encorbellement et en alignement de rue avec courette postérieure et petit jardin. A pignon sur rue, la maison montre 2 étages carrés et un étage de comble sous une toiture à longs pans. Le soubassement est sur poteaux avec consoles. La charpente de façade est constituée de longs poteaux disposés en décharge. L'encorbellement est constitué d'entretoises avec mouluration surtout au premier étage.

Murs granite
essentage d'ardoise
enduit
moellon
pan de bois
pierre de taille
Toit ardoise
Étages sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
noue
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Typologies en alignement de rue, double en profondeur, pignon sur rue, encorbellement
Techniques sculpture
Représentations ornement animal ornement végétal
Précision représentations

Mouluration de la sablière basse de l'étage et de l'entretoise est constituée par une alternance de boudins et de nervures avec congé en beau feuillage sculpté. Les consoles des poteaux représentent des animaux.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Sites de protection secteur sauvegardé

Annexes

  • Rentier du domaine ducal à Vannes, 1455-1458

    A. D. Loire-Atlantique. B 2339. Rentier du domaine ducal à Vannes, parchemin, 1455-1458. Folio 8v.

    Lamaison qui fut mestre Alain le texier et dep[ar]avant a jehan le borgne et thomas le drapier Et ou demoura aut[re]ffoiz p[er]rot le viconte quelle tient ap[rese]nt p[er]res le gris et safe[m]me acaus]e delle fille dune fille a p[er]rot la viconte joignante dun coste alamaison Eonnet Floury Et daut[re] coste alamaison qui fut aux hoirs feu jehan le borgne que tient ap[rese]nt p[er]re le gault Et doit de Rante p[ar]an ausd[its] t[er]mes XIII s[ous].

  • Bail, 1670

    A. D. Morbihan 6E 856 : 26 novembre 1670 : Bail de 5 ans passé entre François de Trevegat seigneur de Limoges à Julien Lechet Sr de St Ducat de la maison du Sr de Trevegat rue St Salomon consistant en deux chambres hautes du bâtiment neuf et joignant la muraille de la ville, une chambre au second, chambre cave et écurie.

  • Bail, 1671

    A. D. Morbihan 6E 857 : 21 mai 1671 : Bail de 5 ans passé entre Messire François de Trevegat seigneur de Limoges propriétaire et écuyer Philippe Guydo Seigneur de Bourgerel lequel demeure rue de la Poissonnerie, d´un département d´une maison rue St Salomon paroisse de Ste Croix, cave, deux chambres au premier, l´une au devant et l´autre au derrière du vieux bâtiment où demeurait M. de Kerberuet, la salle haute du derrière donnant sur le jardin, la chambre à côté où est une cheminée, un cabinet, des lieux à côté, la place d´un cheval dans l´écurie, le tout pour 120 £/an.

  • Bail, 1676

    A. D. Morbihan 6E 862 : 23 juillet 1676 : Bail d´un an passé entre messire François de Trevegat Sr de Lomaria conseiller au parlement demeurant en sa maison de Limoges à Me Julien ValliéSr du Dezert procureur au parlement, Me Jean Denareil procureur au parlement et pour Me Guy Berniet Sr de Lozier procureur au parlement des départements d´une maison rue St Salomon consistant en deux chambres hautes du bâtiment neuf sur le pavé avec une cheminée chacune, un galetas à côté de la première chambre sans cheminée et qui joint la muraille de la ville, une chambre avec cheminée au second répondant sur les escaliers des deux logis et une chambre voultée avec cheminée, une petite à côté sans cheminée, une grande cave avis l´écurie voultée et le droit de mettre un cheval.

  • Bail, 1677

    A. D. Morbihan 6E 863 : 28 janvier 1677 : Bail d´1 an passé entre Messire François de Trevegat chevalier seigneur de Lomaria conseiller du roi au parlement demeurant en sa maison de Limoges près de Vannes à N.H. Olivier Béart Sr du Val avocat au parlement d´un département de maison situé en la rue St Salomon et proche la porte St Salomon qui est le département duquel a cy-devant joui Me François Boizart huissier au présidial de Vannes et après luy messieurs Gentil avocat au parlement, consistant en une salle basse, cave au-dessous, et donnant sur la rue, une chambre au premier étage sur le devant et au-dessus de la salle, une autre chambre à côté sur l´écurie avec la galerie et liberté d´aller sur les murailles pour 200 £/an.

  • Bail, 1677

    A. D. Morbihan 6E 863 : 29 janvier 1677 : Bail de 3 ans an passé entre Messire François de Trevegat chevalier seigneur de Lomaria conseiller du roi au parlement demeurant en sa maison de Limoges près de Vannes à N.H. Joseph Antoine Ballain avocat en la cour greffier garde-saz de la cour demeurant à présent rue Latine de cette ville d´un département de maison rue St Salomon consistant en la cave qui a jour sur le pavé à laquelle est une séparation, deux chambres au premier étage, l´une devant et l´autre derrière du vieux logement où demeuroit le feu Sr de Kerbernot, la salle haute du derrière répondant sur le jardin, la chambre à côté où est une cheminée, un cabinet et deux lieux aussi à côté, la place d´un cheval à l´écurie de la maison, pour 300 £ /an.

  • Déclaration et dénombrement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique B 2340 : 1677 : Déclaration et dénombrement de messire François de Trevegat chevalier seigneur de Lomaria, Kerberhuet, Leshenuen, Limoges, Kermallez, Couetergast, La Sauldraye, La Forest et autres lieux, conseiller du roi en son parlement de Bretagne demeurant en son château de Limoges près Vannes paroisse St Patern de deux corps de maisons se joignants et qui ont communication l´un à l´autre contenant de face sur la rue St Salomon 43 pieds 1/3 et de profondeur 62,5 pieds donnant d´un côté aux murailles de la ville et de l´autre côté à la maison de la feue dame de Berien, au derrière de laquelle maison est un jardin contenant de profondeur 21 pieds et de large 35 pieds joignant à la dite maison et par le derrière au jardin des religieux Saint-François d´un bout au jardin des Sr et dame de Berien et de l´autre bout à une cour de la dite maison, à côté de laquelle maison et proche de la dite muraille de la ville est une cour contenant 35 pieds d´un bout à 46 de l´autre en laquelle sont une écurie et un cellier et des lieux et un puy et contiennent la dite écurie et cellier 20 pieds de long et 23 pieds de large et le tout de la dite cour et écurie et cellier déborné par la dite maison muraille et la cour et jardin des dits religieux, lequel sieur de Lomaria déclare posséder ces biens de tout temps et possessions comme lui étant échus des successions de messire Claude de Trevegat chevalier seigneur de Kerbernet et de dame Jeanne du Bodern ses père et mère qui les possédoit aussi de tout temps immémorial.

  • Bail, 1679

    A. D. Morbihan 6E 865 : 21 juin 1679 : Bail de 2 ans passé entre messire François René de Trevegat chevalier seigneur de Limoges Lomaria conseiller au parlement et Me Gilles Ravan huissier en la cour demeurant rue St Salomon d´un département de maison rue St Salomon que jouissait de son vivant Mr de Kerbernet consistant en une salle basse derrière, une autre chambre basse, la boutique de devant autre que celle dont jouit le nommé Monnerais cordonnier, dans la dite salle un cabinet et une cuisine avec une place dans l´écurie, pour 300 £/an.

  • Voirie Urbaine Alignements, 1792-1835

    A. M. Vannes Voirie Urbaine Alignements 1792-1835 1O216

    L'an mil huit cent vingt six, le dix juillet, nous soussignés Louis Philippe Brunet-Debaines, architecte voyer et Guillaume Le Bihan, maître charpentier à Vannes, experts désignés par monsieur le maire de la sus dite ville de Vannes et mademoiselle Brunet demeurant à Redon, propriétaire d'une maison sise rue de l'Ouest n°13, à l'effet de reconnaître si cette dite maison doit, ainsi que le porte le procès verbal rédigé par monsieur le commissaire de police de Vannes, le 22 novembre dernier, être considérée comme étant en péril, depuis qu'un pied cornier placé du premier au deuxième étage s'en est détaché déclarons nous être l'un et l'autre rendus dans la sus dite rue de l'Ouest, ce jour, et avoir reconnu, après avoir préalablement fait dégarnir de son enduit la sablière supérieure du rez-de-chaussée pour vérifier l'état des colombages formant la façade de la rue, que cette maison, de laquelle un pied cornier s'est effectivement détaché par suite de vétusté et de défaut d'entretien, n'est pas pour cela dans un péril éminent, quoique partout la base soit loin d'avoir toute la solidité désirable, qu'il n'y a dès lors pas lieu de procéder à la démolition, que l'on peut au contraire permettre qu'elle soit réparée dans ses étages supérieurs seulement, attendu que la façade de cette maison se trouvant devoir reculer suivant le plan arrêté en 1787, le rez-de-chaussée ne peut être réparé sous aucun prétexte et doit rester dans la position où nous l'avons trouvé, jusqu'à ce qu'arrivé à un suffisant degré de détérioration, la démolition soit ordonnée légalement, et de tout ce que dessus, comme il demeure appris qu'il n'y a point péril nous avons, sous nos signatures, fait et rapporté le présent pour que mademoiselle Brunet soit autorisée à réparer sa maison.

  • Sources iconographiques

    20075605799NUCA : Bibliothèque de Rennes-Métropole

    20025604670NUCA : Archives départementales du Morbihan, 53 J4.

    20055600532NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    19975601181X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    20105606494NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/22.

    19975601199XB : Archives municipales de Vannes

    20105606495NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/53.

    20045606396NUCB : Fonds privé

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2339. Rentier du domaine ducal à Vannes, parchemin, 1455-1458. La transcription du rentier a été réalisée par Marion Mauvais. Ce travail de transcription a fait l'objet de son master 1 sous la direction de Marie Casset (Lorient : Université de Bretagne sud. 2012). Dans un travail complémentaire en master 2 "La topographie de Vannes au 15e siècle, à partir des données du livre rentier de 1455-1458" Marion Mauvais a appliqué les données du rentier aux surfaces cadastrales de la ville émanant du premier cadastre de 1807-1809. Elle figure à ce titre comme enquêteur dans l'opération d'inventaire du secteur sauvegardé.

    Folio 8v Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2339
  • A. D. Morbihan 6E 856 : 26 novembre 1670 : Bail de 5 ans passé entre François de Trevegat seigneur de Limoges à Julien Lechet Sr de St Ducat de la maison du Sr de Trevegat rue St Salomon.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 856
  • A. D. Morbihan 6E 857 : 21 mai 1671 : Bail de 5 ans passé entre Messire François de Trevegat seigneur de Limoges propriétaire et écuyer Philippe Guydo Seigneur de Bourgerel.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 857
  • A. D. Morbihan 6E 862 : 23 juillet 1676 : Bail d´un an passé entre messire François de Trevegat Sr de Lomaria conseiller au parlement demeurant en sa maison de Limoges à Me Julien Vallié Sr du Dezert procureur au parlement, Me Jean Denareil procureur au parlement et pour Me Guy Berniet Sr de Lozier procureur au parlement.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 862
  • A. D. Morbihan 6E 863 : 29 janvier 1677 : Bail de 3 ans an passé entre Messire François de Trevegat chevalier seigneur de Lomaria conseiller du roi au parlement demeurant en sa maison de Limoges près de Vannes à N.H. Joseph Antoine Ballain avocat en la cour greffier garde-saz de la cour demeurant à présent rue Latine de cette ville.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 863
  • A. D. Loire-Atlantique B 2340 : 1677 : Déclaration et dénombrement de messire François de Trevegat chevalier seigneur de Lomaria, Kerberhuet, Leshenuen, Limoges, Kermallez, Couetergast, La Sauldraye, La Forest et autres lieux, conseiller du roi en son parlement de Bretagne.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2340
  • A. D. Morbihan 6E 865 : 21 juin 1679 : Bail de 2 ans passé entre messire François René de Trevegat chevalier seigneur de Limoges Lomaria conseiller au parlement et Me Gilles Ravan huissier en la cour demeurant rue St Salomon.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 865
  • A. M. Vannes. 1O216. Voirie urbaine. Alignements 1792-1835.

    Archives municipales de Vannes : 1O216
Bibliographie
  • THOMAS-LACROIX, Pierre. Le vieux Vannes. Malestroit, presses de l'Oust, 2e édition, 1975.

    p. 9
  • BEUNON, Hélène, Pierre. Histoire de la maison de la porte St Salomon (n°13-15 Rue St Salomon 56000 Vannes). Juillet 2011.

Périodiques
  • DEGEZ, Albert. Le colombage vannetais. Essai de classification et de datation des maisons en pan de bois à Vannes. Vannes, Impr. Galles. In : Bulletin de la Société polymathique du Morbihan. 1980, tome 107.

    p.71
  • DEGEZ, Albert. Au 13 rue Saint-Salomon ... un peu d'histoire. In : Bulletin des Amis de Vannes, 1986, n°11.

    P. 47