Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Mairie, rue du Pontavice (Saint-Germain-en-Coglès)

Dossier IA35048923 inclus dans Le village de Saint-Germain-en-Coglès réalisé en 2010

Fiche

Dénominations mairie
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Saint-Germain-en-Coglès
Adresse : rue du Pontavice

En 1833, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, ce bâtiment n'existait pas encore ; à cet emplacement, se trouvait à cette époque une croix de mission. La construction de ce bâtiment est en effet postérieure de 40 ans à la réalisation du premier cadastre puisque la date de 1873 est portée au-dessus de l'une des baies. Ainsi, dans les années 1880, de nombreuses mairies-écoles sont élevées dans les communes du département d'Ille-et-Vilaine, suite aux lois Ferry. Ces lois, votées en 1881-1882 sous la Troisième République, rendent en effet l'école gratuite et l'éducation obligatoire. Comme dans le cas qui nous occupe ici, dans la majorité des cas, un même bâtiment abritait l'école publique et la mairie. En général, seule une pièce du bâtiment était réservée aux usages de la mairie (salle de réunion du conseil municipal). Le plus souvent, le bâtiment abritait non seulement les classes mais également le logement de l'instituteur. Ce qui semble avoir été le cas dans ce bâtiment car la partie Est est construite comme une maison d'habitation alors que la partie ouest prend la forme d'une galerie dans laquelle se trouvaient probablement les salles de classe. L'architecture de ce bâtiment est caractéristique de la fin du 19e siècle : usage de pierres de granite bleu taillées mécaniquement pour la réalisation des encadrements de baies et des chaînages d'angles, régularité des percements des façades... En 1887, un contrat est passé entre le maire et M. Roger, bourrelier et marchand drapier à Saint-Germain-en-Coglès, pour que ce dernier puisse récupérer les matériaux issus de la démolition de la maison d'école de garçons avant que le nouveau bâtiment ne soit construit. D'après des documents d'archives, la mairie/maison d'école a été construite en 1887 par l'architecte Laloy et les entrepreneurs Lachesnayes et Gallard. Le devis des travaux s'élevait à 18 688 francs. Ce bâtiment correspond à la partie Est de la mairie actuelle car la partie ouest, abritant des salles de classes, avait été construite en 1872 par l'architecte Béziers Lafosse fils et l'entrepreneur Guillaume pour un montant de 12 200 francs. L'ancienne maison d'école se trouvait un peu plus au nord comme nous le montre un plan des années 1880.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1873, porte la date, daté par source
1887, porte la date

Le gros-oeuvre de ce bâtiment est réalisé en moellon de granite, seuls les encadrements de baies et les chaînages d'angles ont reçu un traitement différent puisqu'ils sont réalisés en pierre de taille. La maçonnerie de la partie ouest du bâtiment est couverte d'un enduit, seul le solin en moellon de granite est apparent. Le bâtiment est composé de deux parties distinctes ; la première, la partie ouest possède un plan quadrangulaire assez simple et s'élève sur un niveau de cave, un rez-de-chaussée et un comble. Cette partie prend la forme d'une galerie, les deux façades étant percées de nombreuses baies (7 au total) en plein cintre de dimensions importantes. La partie est du bâtiment possède un plan plus complexe, en "L". Contrairement à la partie ouest, cette partie du bâtiment s'élève sur quatre niveaux : une cave, un rez-de-chaussée, un premier étage et un comble. La façade sud est percée de trois travées ; les baies sont surmontées d'arcs segmentaires. La façade nord offre un pignon sur rue, également percé de baies en arc segmentaire. Le pignon est ici débordant et les souches de cheminée sont d'une grande qualité ; elles sont traitées en pierre de taille de granite et en brique.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • 20103512070NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Germain-en-Coglès. Ecole (1860-1906). 20 275/24.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PETITJEAN, Marc. DESORMEAUX, Ronan. CUCARULL, Jérôme Construire en Ille-et-Vilaine. Le Coglais et sa région. Rennes, Direction de l'aménagement et de l'environnement, Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, 1993.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).