Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Mairie, écoles, monuments aux morts et lavoirs sur la commune de Breteil

Dossier IA35028512 réalisé en 2003

Fiche

Les écoles et la mairie de Breteil :

D'après Guillotin de Corson, en 1682, les garçons de Breteil pouvaient fréquenter l'école de Montfort et l'instituteur de cette maison était tenu de les instruire gratuitement. Par la suite, au cours du 18e siècle, une maison du bourg appelée "la Grande Chapellenie" sert d'école de garçons, puis d'école de filles de 1873 à 1911. En 1819, la première école publique de Breteil est créée.

Entre 1836 et 1838, un édifice public, destiné à abriter la mairie et l'école de Breteil, est construit. Il s'agit d'ailleurs toujours de la mairie actuellement. En effet, une partie de l'école, la partie ouest, était réservée à la mairie. Cette école a connu deux campagnes de travaux d'agrandissement, en 1874 et en 1903. En 1911, cette école publique devient une école de filles. En 1954, cette école ferme, le bâtiment devient alors une maison d'habitation, cependant, une partie abrite toujours la mairie. A partir de 1982, le bâtiment est exclusivement réservé à la mairie et est rénové en 1984-1985.

Cependant, en dehors de cette première école publique, il existait d'autres écoles dans la commune. En 1892, l'école privée Saint-Joseph est fondée par le Frère Armengand. Cette école, située à la Croix du Bois, ferme en 1964.

Par ailleurs, une école publique est construite, en 1909, dans le bourg. Le premier architecte Leray est finalement remplacé par son homologue Gontier.

Enfin, en 1938, une autre école privée est élevée, l'école Notre-Dame, située dans le bourg de Breteil. L'architecte en est M. Pommereuil de Rennes et l'entrepreneur Soufflet de Montfort.

Le monument aux morts :

Le projet de monument aux morts est approuvé en 1923. Le sculpteur est Emmanuel Guérin de Paris. La somme de 12 000 francs est allouée pour sa réalisation et son inauguration.

Les lavoirs :

Il a existé deux lavoirs sur le territoire de la commune de Breteil. En 1857, on projète d'aménager un lavoir au Pont Liard, sur la route de Montfort. Il existait déjà un lavoir public au bourg, situé aux Sentiers. Ce lavoir, situé aux Sentiers, est démolit en 1975. Au contraire, le lavoir du Pont Liard est restauré en 1997.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations mairie, école, monument aux morts, lavoir
Adresse Commune : Breteil
Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 5
étudiées 0

Références documentaires

Bibliographie
  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886.

    p. 399, 621, 644
  • MONVOISIN, Bertrand. Breteil, d'un millénaire à l'autre. Chronologie breteillaise de l'an mille à l'an deux mille. Rennes : [s. n. ], 2000.