Logo ={0} - Retour à l'accueil

Magasin à poudre du bastion 3, citadelle de Belle-Île-en-Mer (Le Palais)

Dossier IA56132085 inclus dans Citadelle (Le Palais) réalisé en 2017
Précision dénominationmagasin à poudre
Destinationsmusée
Dénominationspoudrière
Aire d'étude et cantonBretagne Sud
AdresseCommune : Palais (Le)
Lieu-dit : Cadastre : AH 17

La question de l'adaptation de l'emmagasinement des poudres aux nouvelles conditions créés par l’apparition de l'artillerie rayée est débattue dans la place de Belle-Île comme ailleurs au tournant des années 1860-1870. Plusieurs conférences entre les services de l'artillerie et du génie ont lieu entre 1870 et 1872. Il est notamment envisagé de construire un magasin à poudre souterrain dans le bastion 4 de la citadelle, sans suite. Le magasin à poudre du bastion 3 peut être la concrétisation de ce projet.

Les similitudes architecturales entre ce magasin et celui du bastion 19, prévu lui aussi dès 1870 et apparaissant dans le plan nivelé de la place mis à jour en 1896, permettent de les considérer comme contemporains. Il s'agirait du résultat d'une campagne d'améliorations intervenue vers 1880, à laquelle appartiennent les grands magasins à poudre type 1874 de l'Enveloppe et de l'enceinte urbaine, ainsi que les terrassements, les plates-formes d'artillerie et les niches à munitions encore visibles sur les remparts de la citadelle et de l'enceinte urbaine.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Génie

Le magasin à poudre du bastion 3 est placé dans l'épaisseur du bastion, sous la traverse aménagée durant la première moitié du 19e siècle. Sa cheminée d'aération dépasse de la traverse très perturbée par les remuements de terre effectués lors de la restauration de la citadelle dans les années 1990.

La casemate s'ouvre sur la gauche de la galerie d'accès aux casemates du flanc droit du bastion. La chambre de stockage voûtée de 8,54 mètres sur 4,39 est précédée d'un vestibule de 2,03 mètres de long et de même largeur. Une niche (sans doute un créneau à lampe) est percée dans le mur séparant les deux pièces. Une gaine d'isolation délimitée par une cloison en briques fait le tour de la chambre de stockage. Des évents communiquent entre ces deux espaces.

Ce magasin à poudre est similaire dans son organisation et les détails de sa mise en œuvre à celui du bastion 19 de l'enceinte urbaine du Palais.

Cette salle sert actuellement au musée de la citadelle pour la présentation de l'architecture militaire de la citadelle et de l'enceinte du Palais.

Mursschiste moellon
granite pierre de taille
brique
Couvrementsvoûte en berceau segmentaire
États conservationsétat moyen
Mesuresl : 9.54 m
la : 4.39 m
Précision dimensions

Chambre de stockage

Statut de la propriétépropriété d'une société privée
Éléments remarquablespoudrière
Protectionsinscrit MH, 1994/03/09
classé MH, 2007/06/22
Précisions sur la protection

Classement de l'ensemble de la citadelle de Palais

Références documentaires

Documents d'archives
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 8, Places françaises et d'Algérie : 1 VH 297, Place de Belle-Île-en-Mer, projets et dépenses annuels, 1862-1875. Direction du génie de Brest, Place de Belle-Ile, Mémoire du Chef du Génie sur les projets pour 1870-1871, 5 février 1870.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VH 297
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 8, Places françaises et d'Algérie : 1 VH 297, Place de Belle-Île-en-Mer, projets et dépenses annuels, 1862-1875. Belle-Ile, bordereau des projets pour 1874-1875.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VH 297.