Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lycée Kerneuzec, 15 boulevard de Kerneuzec (Quimperlé)

Dossier IA29132130 réalisé en 2018

Le lycée Kerneuzec de Quimperlé a été deux fois reconstruit. D'abord implanté en centre ville, place des écoles, où il reste un des bâtiments de l'ancien lycée, il est déplacé en périphérie de la ville, en 1967.

Les nouveaux bâtiments de type Pailleron accueillent des élèves pendants près de 30 ans, puis sont démolis (à une exception près) à l'initiative du Conseil régional. Les internats qui, contrairement aux externats à structure métallique, avaient été construits avec une ossature en béton armé sont, en 2018, en cours de réhabilitation thermique.

Les bâtiments d'externat et d'administration actuels ont été livrés en 1997 et le nouveau service de restauration construit en 2004.

Dénominations lycée
Aire d'étude et canton Bretagne
Adresse Commune : Quimperlé
Adresse : 15 boulevard Kerneuzec

Un lycée de centre ville, remplacé par un lycée de type Pailleron démolis et reconstruit

Le lycée Kerneuzec est issu de deux écoles primaires supérieures de garçons et de filles créées en 1889. Elles sont devenues collèges modernes, en 1941, lycées, en 1961, puis lycée mixte polyvalent, en 1965.

Ces établissements sont d'abord implantés en centre ville, place des écoles (il reste un bâtiment de cet ensemble). Le lycée s'implante ensuite, en 1967, boulevard Kerneuzec. Des bâtiments de type "Pailleron" y sont construits. La cité scolaire comporte alors un lycée et un collège d'enseignement technique. Son plan est publié dans le numéro spécial "CEG - CES - CET, essais d'industrialisation des constructions scolaires" de la revue Techniques et architecture, daté de décembre 1965 - janvier 1966.

Les sections professionnelles "déménagent" de l'autre côté de la rue de Quimper, en 1986, lors de la création du lycée professionnel Roz Glaz. Malgré ce départ, les effectifs progressent et atteignent 900 élèves, en 1990.

Le recours à des bâtiments préfabriqués demeure ainsi nécessaire. Les bâtiments de type "Pailleron" sont, de surcroît, réputés dangereux. La Région décide donc d'en démolir la plupart et de reconstruire un lycée neuf, en conservant un des anciens externats, l'actuel gymnase (anciens ateliers) et les internats dont la structure est en béton et non métallique.

Le lycée compte en 2017-2018, 987 élèves dont 69 internes. Il prépare au baccalauréats généraux, à certains baccalauréats technologiques et à un BTS.

Architectes des différents bâtiments :

- Roger Dhuit, architecte, bâtiments du lycée construits en 1967 (les externats ont, pour la plupart, été démolis ; les internats sont en cours de réhabilitation thermique).

- Philippe Brulé et Marc Quéré, architectes (bâtiment livré en 1997)

- Alain Letenneur, réfectoire, 2006 (PC)

- Compère et Cie, rénovation couvertures et façades des internats, 2014 (PC) 2018 (rénovation des deux derniers internats, en cours).

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle, 1er quart 21e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Auteur(s) Auteur : Quéré Marc, architecte, attribution par source
Auteur : Brulé Philippe
Auteur : Letenneur Alain, architecte, attribution par source
Auteur : Compère et Cie, architecte, attribution par source
Auteur : Roger Dhuit, attribution par source

Partie(s) constituante(s) :

Bâtiment principal : entrée, hall d'accueil, amphithéâtre, administration, externat, CDI, foyer ; 4 bâtiments d'internat ; un bâtiment cuisine, plonge et réfectoire, foyer des internes ; externat de type Pailleron (largement désaffecté), gymnase, logements de fonction.

Organisation :

L'entrée ouvre sur un vaste hall qui dessert, au rez-de-chaussée, l'accueil, le CDI, l'administration. L'enveloppe du CDI et l'escalier qui mène au premier étage de classes sont des éléments marquants cette composition. Le volume de l'entrée se développe sur deux étages, largement vitrés. Les bâtiments qui hébergent les autres fonctions du lycées (gymnase, internats, restauration), sont répartis sur la parcelle. Derrière les internats se situe une rangée de maisons mitoyennes qui abritent les logements de fonction. Les internats et la structure dédiée à la restauration scolaire sont également utilisés par les élèves du lycée professionnel Roz Glaz, qui y accèdent à pied, en empruntant un sous-terrain aménagé sous la rue de Quimper.

Contexte urbain :

Le lycée est implanté dans le quartier de Maison rouge, en périphérie nord de la ville, dans un environnement de maisons individuelles et de champs. Il est desservi par deux grands axes, le boulevard Kerneuzec et la rue de Quimper, ainsi que par les transports publics. De l'autre côté de la rue de Quimper est adressé l'autre lycée public de Quimperlé, le lycée professionnel Roz Glaz.

Contexte paysager :

Les bâtiments d'enseignement sont implantés en périphérie sud de la parcelle, en bord de boulevard. Les autres bâtiments sont répartis dans un vaste campus de 5ha, comprenant 3ha d'espaces verts : un parc plantés d'arbres d'essences locales, de tailles différentes.

Œuvre du 1% artistique

Le lycée possède, dans le parc des sculptures formant deux rangées de panneaux en béton moulés très probablement liée à la construction de 1967. Le tableau national du 1% artistique indique que deux œuvres ont été réalisées pour la cité scolaire, en 1970, par Roger Joncourt et Edgard Pillet.

Collections pédagogiques

Le lycée possède quelques collections, de zoologie essentiellement.

Murs béton béton armé
béton pan de béton armé
Toit bitume
États conservations détruit, bon état, inégal suivant les parties
Statut de la propriété propriété de la région

Annexes

  • Plan topographique du lycée

Références documentaires

Bibliographie
  • BRANCHEREAU, Jean-Pierre, CROIX, Alain, GUYVAR'H, Didier, PANFILI, Didier. Dictionnaire des lycées publics de Bretagne. Geriadur liseoù publik Breizh. Histoire, culture, patrimoine. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012. 656 p.

Liens web