Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement Régnault-Monteret

Dossier IA35022913 inclus dans Quartier La Touche-Mac Mahon réalisé en 1999

Fiche

  • Rue des Frères-Blin
    Rue des Frères-Blin
  • Impression
  • Parties constituantes

    • immeuble
    • maison

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Le logement individuel domine, et plus particulièrement les maisons à bon marché à 1, 2 ou 3 pièces, avec sanitaires dans le jardin, réalisées par les mêmes entrepreneurs, dans les années 20 et 30 : en particulier Cruche, Badault, Tomine et Guillemot. On peut ainsi signaler la maison en mâchefer et brique (27 rue de la Petite-Touche), la maison type HLM (9 rue de la Petite-Touche) ou encore les modèles proposés par des architectes : maisons "à bon marché" à 2 pièces de Laloy (1923) et à 2 pièces sur cave et débarras, accessible par un escalier extérieur, de Depais et Ballé (1922) ou encore celle, plus tardive, de style art déco de l'entreprise Netter (1937). On peut citer également la maison préfabriquée de l'entrepreneur Neveu, maison provisoire construite en 1958 (8 impasse du canal).

La mutation est très progressive, à l'exemple de la maison construite dans les années 20 et rhabillée en 1939 (11 rue Marteville), avec l'ajout d'une travée à pignon en façade. Le type petite villa est plus rare, on en trouve quelques exemples 32 boulevard de Verdun et 6 rue des Frères-Blin ou 12 rue Auguste-Blanqui.

Dans les années 50 et les années 60, ce sont encore principalement des maisons d'entrepreneurs, de type maison d'étage avec remise d'automobile dans oeuvre, et quelques modèles proposés par des architectes : Laforge, Chevalier et Even, Perrin et Martin. Le logement partagé et le logement collectif sont peu nombreux : une maison immeuble, 20 rue Marteville, construite en 1954 sur les plans de l'architecte Pothier, des maisons à deux unités d'habitation 13 et 20 rue du Canal, enfin des maisons en série symétrique : 53-55 boulevard du Maréchal-Delattre-de-Tassigny, et celles construites par Foustel en 1952 des 7 et 9 rue Aline-Landais.

On peut cependant signaler la présence de maisons-ateliers, notamment celle de l'allée Aline-Landais : l'atelier construit pour M. Fontaine, vers 1950, est agrandi en 1957 et transformé en maison atelier en 1960 (c'est actuellement un immeuble). Plusieurs entrepreneurs sont implantés dans le lotissement, en particulier le menuisier Chesruel qui fait construire un atelier de menuiserie par Novello, en 1923, et une maison à plusieurs logements en 1934, faisant appel à l'ingénieur Bonneau qui détient le brevet d'exploitation du système Hennebique. Ces maisons d'entrepreneur, comme celle sise boulevard Maréchal-Delattre-de-Tassigny, se distinguent pas leur caractère "moderne", lié à leur fonction de vitrine, contrairement à celle de Cruche, située 6 rue des Frères-Blin.

Parties constituantes non étudiées immeuble, maison
Dénominations lotissement
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Adresse Commune : Rennes
Adresse : rue de la Petite-Touche , rue Marteville , impasse du Canal , rue des Frères-Blin , rue Auguste-Blanqui , allée Aline-Landais

Lotissement approuvé en 1930, desservi par un réseau de voies prévues dans le plan d'extension de 1919, notamment la rue des Frères-Blin, plus large que les autres, qui devait se trouver dans le prolongement de la rue d'Échange, située sur l'autre rive de la rivière canalisée. Ces voies seront classées dans la voirie urbaine en 1935. Les constructions débutent vers 1920 et s'échelonnent jusqu'aux années 60 (rue Marteville et rue de la Petite-Touche) et jusqu'aux années 70 (rue des Frères-Blin, impasse du Canal, allée Aline-Landais et rue Auguste-Blanqui). Les constructions sont plus tardives en bordure du boulevard du Maréchal-Delattre-de-Tassigny, aménagé après la guerre.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1930, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Régnault, promoteur, attribution par source
Personnalité : Monteret, promoteur, attribution par source

Plan masse : lotissement à trame en rues orthogonales, sans traitement spécifique des angles au niveau de la forme des parcelles. Les 165 lots sont desservis par 5 voies et 1 impasse qui relient le lotissement au réseau principal limitrophe. On peut signaler la présence de parcelles traversantes, sur la rive est de la rue Auguste-Blanqui, en bordure du canal. Implantation du bâti : en retrait d'une cour plantée et à l'aplomb de la voie dans la rue des Frères-Blin qui est la plus large et destinée à être plantée. Implantation des jardins : en fond de parcelle. Typologie du bâti : maisons élémentaires et immeuble sans parties commerciales.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 8. Demande d'autorisation de lotissement.

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 760 W 25. Rue des Frères-Blin (1923-1956) .

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 777 W 12. Rue Marteville, rue Martenot, rue de la Petite-Touche.

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 743 W 78. Rue Auguste-Blanqui.

  • A. C. Rennes. Série O voirie. O 23.

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 743 W 28. Rue Aline-Landais.