Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les maisons à escaliers extérieurs de la commune de Saint-Christophe-de-Valains

Dossier IA35049314 réalisé en 2011

Fiche

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations maison
Adresse Commune : Saint-Christophe-de-Valains

Plusieurs bâtiments de la commune présentent une typologie particulière. En effet, il s'agit de bâtiments modestes, composés d'une seule pièce de vie, accolés à un autre bâtiment et possédant un escalier extérieur, parallèle à la façade desservant la pièce de l'étage. La particularité de ces constructions est de posséder une pièce sans feu au rez-de-chaussée et une pièce à feu à l'étage. Ce type de maison a été principalement observé dans le village de Saint-Christophe-de-Valains. Ces maisons datent d'époque différentes puisque celle qui est située rue des Picaous est datée 1628 alors que celle qui se trouve rue des Moulins date probablement de la seconde moitié du 19e siècle puisqu'elle n'existait pas encore en 1833 lors de la réalisation du premier cadastre communal. Une autre maison, située dans un alignement de la rue des Forgerons, possédait vraisemblablement un escalier extérieur qui a disparu ; la présence d'une porte à l'étage et d'un vestige de perron devant cette porte en témoigne. A l'intérieur, un escalier en bois a été refait, probablement au début du 20e siècle, pour accéder à la pièce à feu de l'étage. Cette disposition est assez peu commode car elle impliquait un passage obligé par le rez-de-chaussée, qui abritait une étable, pour l'accès à la pièce de vie de l'étage. La construction de cette maison semble datable de la première moitié du 19e siècle. Ces maisons abritaient de petites fermes, composées d'un cellier ou d'une étable au rez-de-chaussée et de la pièce de vie à l'étage. Lorsque le rez-de-chaussée abritait une étable, les habitants de l'étage profitaient de la chaleur générée par les animaux au rez-de-chaussée. Dans certains cas, le bâtiment semble avoir été construit de cette manière dès l'origine (rez-de-chaussée sans feu et étage avec cheminée), toutefois, dans d'autres cas, comme rue des Picaous, on peut se demander si ces dispositions ne sont pas le fruit de la division d'une unique propriété en deux. Dans le cas de ce bâtiment, la question se pose de savoir si le bâtiment n'était pas à l'origine une unique propriété composée de deux pièces à feu (salle au rez-de-chaussée et chambre à l'étage) qui aurait été divisé par la suite. L'escalier extérieur aurait donc été créé à cette époque pour desservir de manière indépendante la pièce de l'étage. Il existe des maisons de ce type dans d'autres communes proches de Saint-Christophe-de-Valains. C'est le cas à Mézières-sur-Couesnon, où les escaliers extérieurs sont plutôt, contrairement à ceux de cette commune, perpendiculaires à la façade.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Décompte des œuvres repérés 3
étudiés 2

Annexes

  • 20103507694Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 261_35_69_bande_1.

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina, INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PAUTREL, Emile Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).