Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les espaces littoraux remarquables de Plurien

Dossier IA22004834 réalisé en 2005

Fiche

Dénominations front de mer
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Pléneuf-Val-André
Adresse Commune : Plurien

Les espaces littoraux remarquables de la commune de Plurien 14.11 / Dunes des Sables-d'Or : 25 ha 75 Qualité et spécificité du site : forte valeur paysagère et géomorphologique (flèche dunaire à pointe libre), intérêt botanique non négligeable. Nature du site : dune (a), espace boisé proche du rivage (b), formation géologique remarquable (h). Etat et usages du site : dune altérée par l'urbanisation et la forte fréquentation, érosion marine. Situation foncière : privé (association) et espace naturel du Département. Vocation et gestion proposées : préservation de l'intérêt géomorphologique et biologique ; gestion respectueuse des processus sédimentaires. 14.12/ Marais des Sables-d'Or : 13 ha, tout en DPM Qualité et spécificité du site : marais maritime sur estuaire sableux, de très grand intérêt botanique : assure le lien d'une unité paysagère très remarquable. Nature du site : estran (a), partie naturelle d'estuaire (d), marais, vasière (e), concentration naturelle d'espèces animales et végétales (f). Etat et usages du site : dégradation sensible de l'écosystème (perte de biodiversité). Situation foncière : Domaine Public Maritime. Vocation et gestion proposées : maintien des équilibres écologiques, conservation biologique, maîtrise de la qualité de l'eau dans le basin versant. 14.13/ Vallée de Diane : 1 ha 84 Qualité et spécificité du site : petit site d'intérêt paysager et patrimonial. Nature du site : zone boisée proche du rivage (b). Etat et usage du site : parc. Vocation et gestion proposées : conservation paysagère et ouverture au public, gestion écologique.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle
États conservations inégal suivant les parties, bon état, état moyen

Les espaces littoraux remarquables de la commune de Plurien méritent d'être étudiés avec le Syndicat des Caps et le service des Espaces naturels du Conseil général des Côtes d'Armor.

Statut de la propriété propriété du département
propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à étudier

Annexes

  • Site Natura 2000 Cap d'Erquy-Cap Fréhel

    Propriété départementale d'une superficie de 170 hectares, le Cap d'Erquy s'étend sur un front de mer de falaises et de criques sableuses sur 3 km.

    Le Cap Fréhel est un site naturel unique : vaste plateau de grès culminant à 70 m, il offre le plus vaste ensemble de landes littorales des côtes françaises avec une superficie d'environ 414 hectares. Recevant près de 1, 5 millions de visiteurs par an, il représente le site le plus fréquenté de Bretagne avec la Pointe du raz.

    La succession de massifs dunaires de Pléhérel-Plage à Sables-d'Or : dunes de la Fosse, des Grèves d'en Bas (42 ha, espace communal et privé), de Vieux-Bourg (60 ha, espace communal et privé des Sables d'Or), nichés au fond d'anses entrecoupées de falaises plus ou moins basses, représente une zone de transition entre les deux caps, dépôt de coquillages brisés et de mollusques calcaires, favorables à une faune et à une flore d'une grande diversité.

    L'estuaire des Sables-d'Or, dit aussi de l'Islet ou "Bouche d'Erquy" représente un des 5 marais maritimes les plus remarquables, sur le plan botanique, de toute la façade Ouest de la France. La flèche dunaire (d'une surface de 4, 6 ha) des Sables-d'Or forme une barre sableuse qui permet en arrière le développement d'un petit estuaire, d'une superficie de 100 ha. Il abrite un schorre ou pré salé qui se décline en plus de 50 espèces de plantes adaptées au milieu salé. La flèche dunaire des Sables-d'Or et corridors dunaires au sud de Port-Barrier couvrent 25 ha, domaine départemental.

    La commune de Plurien dispose de 7 ha de marais en DMP et ZNIEFF et des coteaux et polders de la Ville Boulin et de la Ville Hana, soit 54 ha, classés en espaces littoraux remarquables et/ou non constructibles.

    La surface continentale et maritime du périmètre Natura 2000 totalise environ 4050 ha sur ce territoire côtier des 3 communes de Fréhel, Plurien et Erquy, dont le DPM couvre plus de 3000 ha.

    Les enjeux de la région de Caps :

    La concentration des activités humaines entre les deux caps, liée à une sur-fréquentation touristique a bouleversé une littoralité d'usages plus traditionnels :

    - abandon des techniques de pâturage, d'écobuage, d'étrépage au profit d'une agriculture intensive, d'une sur-fertilisation des cultures (développement d'algues vertes en baie de la Fresnaye)

    - pression foncière plus forte

    - exploitation des ressources (carrières de grès, extraction de granulats marins)

    - nouvelles activités sur l'estran : conchyliculture

    Le patrimoine est menacé par une exploitation non raisonnée et non maîtrisée de ses territoires et de ses ressources naturelles alors qu'il constitue le moteur principal de l'activité économique local.

    Les enjeux d'un développement durable vont nécessiter un nouveau fonctionnement socio-économique, que peut promouvoir Natura 2000.

  • 20052204999NUCB : Collection particulière

    20052205003NUCB : Collection particulière

    20052205002NUCB : Collection particulière

    20052205001NUCB : Collection particulière

    20052205000NUCB : Collection particulière

    20052204998NUCB : Collection particulière

    20052204994NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • DIREN BRETAGNE, OUEST-AMENAGEMENT. Les espaces littoraux remarquables des Côtes d'Armor. Rennes, DIREN Bretagne, 1998.

    p. 62-63
Périodiques
  • Dans : "Carte IPLI : usage du sol, Côtes du Nord, Plurien, 1977"/ Paris : IGN, 1982.