Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les demeures, manoirs ou châteaux sur la commune de Québriac

Dossier IA35039745 réalisé en 2005

Fiche

Québriac était le siège d'une seigneurie très ancienne. Son château fut le siège de nombreux combats pendant les guerres de la Ligue et fut finalement pris par les troupes du duc de Mercoeur en 1596, puis démoli par ordre du roi Henri IV en 1599. Son site est celui du Château de Québriac, au nord du bourg, mais son emplacement exact n'est pas connu bien que des vestiges de fortifications subsistent à cet endroit. Un château néoclassique, remarquable construction isolée sur une hauteur, y fut réalisé en 1827 par l'architecte rennais Louis Richelot.

A la même époque, cet architecte est chargé de reconstruire le manoir de la Gromillais, édifice du 17e siècle dont seules la chapelle et une aile de communs sont aujourd'hui visibles. C'est également au début du 19e siècle que semble avoir été transformé le manoir de la Motte-au-Rocher ; le bâtiment actuel et ses dépendances recèlent des vestiges du 16e siècle et témoignent de remaniements successifs.

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationsmanoir, château
AdresseCommune : Québriac
Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine
Décompte des œuvres repérées 3
étudiées 0

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    t. 3, p. 152-154 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 385
  • Association d'Etudes Historiques du Canton de Hédé (A. E. H. C. H.). A la découverte du canton de Hédé. Combourg : Imprimerie Atimco, 1995.

    p. 52-53,56