Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les châteaux, les manoirs et les demeures sur la commune de Bruz

Dossier IA35048032 réalisé en 2008

Fiche

Voir

Les châteaux :

Actuellement, il ne subsiste que trois châteaux sur le territoire de la commune ; il s'agit de celui des Loges, celui des Ormeaux, et celui de Cicé en ruines.

Autrefois, il existait d'autres châteaux sur le territoire de Bruz. Ainsi, on trouvait celui du Vau Gaillard, des Planches et des Petites Planches, tous les trois détruits lors des bombardements du 8 mai 1944.

Il y avait également, autrefois, un château féodal sur la place du centre de Bruz, sur le domaine du Pasty. Ce château avait été donné à Pierre Mauclerc en 1236. Long de 110 mètres et large de 100 mètres, il était entouré d'un rempart de pierre renforcé par quatre tours et ceint de douves de 6 mètres de large. Le domaine comportait aussi une métairie, quelques maisons, deux fours à pain dont un four banal, deux puits et une fuie à pigeons de 13 mètres de diamètre et de 9 mètres de haut.

Les manoirs :

Il existait un grand nombre de manoirs dans cette commune, en effet, au début du 20e siècle, Paul Banéat en mentionnait 29 dans son ouvrage Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments.

15 ont été recensés pour cette étude. Ils sont principalement situés aux abords des vallées de la Vilaine et de la Seiche. Ainsi, l'intérêt des monuments renforce celui des sites.

Chacun possède son individualité. La forme rectangulaire avec adjonction de pavillons domine ; ils sont à un étage ; les ouvertures sont disposées le plus souvent en trois travées régulières.

Paul Banéat liste donc les manoirs suivants :

- Manoir de la Biardais : remplacé par le château des Ormeaux, il avait autrefois une chapelle et relevait des seigneuries de Cicé et de Bas Carcé.

- Manoir de la Follardière : près du château des Ormeaux, ce manoir a disparu.

- Manoir du Bois Doré : relevait de la seigneurie de Bas-Carcé.

- Manoir de la Houssais.

- Manoir de la Haye de Pan.

- Manoir de la Massue : a disparu.

- Manoir de la Boutouère : il reste des vestiges.

- Manoir de Fénicat : au sud du précédent, vestiges à la ferme du même nom.

- Manoir du Bas-Carcé : a disparu.

- Manoir de la Tupinière : au sud-ouest de Carcé, sur la rive gauche de la Seiche. Ce manoir a disparu.

- Manoir de Pan : appartenait en 1760 à la Société des Mines de Pont-Péan, a disparu.

- Manoir de la Thomassais : un peu avant le village de Saint-Armel, a disparu.

- Manoir de Saint-Armel.

- Manoir de la Claye.

- Manoir de la Rivière-Bizais : a disparu. Sa porte d'entrée était précédée d'un petit chapitreau à poteaux de bois que surmontait un pigeonnier. Il était bordé par trois douves et par la Seiche. Il possédait un droit de haute justice. Appartenait au Petit Séminaire de Rennes jusqu'en 1793.

- Manoir de Pierrefitte : il relevait des Régaires de l'Evêché.

- Manoir de la Pommeraye : il relevait des Régaires de l'Evêché.

- Manoir du Pâty : sa cour renfermait une fuie, a disparu.

- Manoir de Saint-Jean : sur la limite de commune de Laillé, au sud du Boël et sur la rive gauche de la Vilaine. Son souvenir est conservé par les bois de Saint-Jean, près du Breil-Durand.

- Manoir de la Droulinais : le village de ce nom est cité dès 1521.

- Manoir de l'Etrillais : sur la rive droite de la Seiche.

- Manoir du Clozel.

- Manoir de la Louvière.

- Manoir de la Giraudais : à l'ouest de la Croix-Madame, il avait autrefois une fuie. Le Chapitre de Rennes le possédait en 1787, mais le fief faisait partie dès 1648 de la Baronnie de Cicé. Ce manoir a disparu.

- Manoir de la Chaise : il était construit sur une éminence qui pourrait être une ancienne motte ; on y voyait un beau chêne et deux grands ifs. Il a disparu.

- Manoir du Vertbuisson : a disparu.

- Manoir des Coudrais : au sud de la croisée de la route de Bruz à Goven, sur le bord est de la route. On y voyait un petit bâtiment avec un toit élevé et un épi de plomb, une porte en arc brisé et deux petits cadrans solaires circulaires en ardoise ; le jardin était clos par une haie de buis.

- Manoir de la Haye de Cicé.

- Manoir du Chêneday : il a été démoli vers 1890 et avait autrefois une chapelle.

Les demeures :

On trouve également quelques belles demeures et maisons de maître sur le territoire de Bruz : au Rocher, au Petit Chanteloup, la Haye de Cicé, à la Maison Neuve, à la Croix Madame et au Champ Niguel.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations château, manoir, demeure
Adresse Commune : Bruz
Période(s) Principale : Temps modernes
Décompte des œuvres repérées 28
étudiées 0

Annexes

  • 20083508110NUCB : Mairie de Bruz

    19883500096XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 8Fi.

    19883500102X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 8Fi.

Références documentaires

Documents figurés
  • 328 - Château de Cicé, Commune de Chavagne (I.-et-V.) de la famille la Bourdonnaye de Montluc (Appartient au Général de la Foye). Carte postale. Collection A. Dechelette, Rennes, (s.d.).

  • 787. Environs de Rennes. - Bruz. - Le Château des Loges et Parc. Carte postale. E. Mary-Rousselière, édit, Rennes. [s.d.].

  • 407 - Bruz - Le Château des Ormeaux. Carte postale. Mary-Rousselière, E. (éditeur), Rennes. [s.d.].

  • 871 - Bruz (I.-et-V.) - Château des Petites-Planches. Carte postale. [s.d.].