Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les châteaux et les manoirs sur la commune de Servon-sur-Vilaine

Dossier IA35031876 réalisé en 2004

Fiche

Voir

Les châteaux :

Il existe une ancienne motte féodale sur le territoire de la commune. En effet, celle-ci est située au lieu nommé Tatoux. Il s'agit d'une motte ovoïde de 54 et 36 mètres de diamètre et de 7 mètres de haut. Elle était entourée de douves de 7 mètres de largeur qui ont été comblées en 1990. Des dalles de pierre ont été retrouvées dans ces douves. Cette motte possédait une basse-cour ovoïde de 95 et 80 mètres de diamètre, elle était, par ailleurs, circonscrite par un talus et un fossé.

Elle appartenait peut-être aux seigneurs de Servon au 11e siècle. En 1267, elle passe à Alain de Tastours.

Le château du Gué est situé sur la rive droite de la Vilaine, au sud-ouest du bourg. Il dépendait autrefois de la commune de Noyal sur Vilaine. Ce bâtiment a connu de nombreuses campagnes de travaux, notamment au 17e siècle, 18e siècle et au 20e siècle, époque au cours de laquelle le bâtiment a été réduit d'un étage.

Ce château est entouré de douves, l'enceinte était flanquée de tours rondes aux angles, dont les traces sont encore visibles. On pénétrait au château du Gué par un pont-levis qui tombait en ruines au milieu du 19e siècle. Les angles du château sont flanqués de tourelles en brique en encorbellement.

Il subsiste une chapelle octogonale au sud-ouest. Elle a été bénite en 1728, elle était sommée d'un toit en dôme et d'un campanile, aujourd'hui disparus. Une galerie la relie au corps de logis du château. Cette galerie possède un comble à la Mansart percé de lucarnes en tufeau décorées de volutes, l'une d'entre elles possède un fronton triangulaire.

Le Gué possédait un droit de haute justice, il y existait des fourches patibulaires.

Ce château fut pillé par les ligueurs en 1589. Il appartenait aux du Gué en 1350, il fut vendu à plusieurs reprises et notamment en 1775 aux de Gouyon.

Les manoirs :

Paul Banéat mentionne, au début du 20e siècle, l'existence de trois manoirs sur le territoire de la commune. Ils ont tous disparus. Ainsi, il existait un manoir à la Chesnaye au nord-est du bourg. De plus, il en existait un autre au lieu-dit Olivet, au sud du bourg. Il appartenait à la famille de Sévigné au 15e siècle. Enfin, le manoir de Tatoux était mentionné dès le 13e siècle.

Par ailleurs, dans le bourg de Servon, à l'est de l'église, il existe un bâtiment qui semble avoir été un ancien manoir. Ce lieu portait le nom de la Bretonnière, il possède certaines caractéristiques propres à l'habitat manorial : trous de boulins en façade, cheminée monumentale portant des armoiries...

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations motte, château, manoir
Adresse Commune : Servon-sur-Vilaine
Période(s) Principale : 11e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 2
étudiées 0

Références documentaires

Documents figurés
  • Servon-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine). Ancien château du Gué. Carte postale, [s.d.] (A. D. d'Ille-et-Vilaine, 6 Fi Servon-sur-Vilaine).

Bibliographie
  • Les mottes féodales d'Ille-et-Vilaine. Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, Direction générale des services départementaux, Direction de l'Aménagement et de l'Environnement.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

    p. 90-91
  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

    p. 236
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 390
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 187-190 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • RACINEUX, A. Histoire d'Acigné et des environs. Rennes, 1999.

  • Châteaux et manoirs. Publication de l'Association historique du pays de Châteaugiron, décembre 1993, (Mémoires, n°1).

    p. 41-42