Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les bâtiments publics de la commune de Saint-Jean-sur-Couesnon (fusionnée en Rives-du-Couesnon en 2019)

Dossier IA35049255 réalisé en 2011
Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations école, mairie
Adresse Commune : Saint-Jean-sur-Couesnon

En 1860, une maison d'école et une salle de mairie sont construites dans la commune pour un montant de 9151, 36 francs. Le projet est réalisé par l'architecte Charles Langlois. Ce bâtiment correspond peut-être au bâtiment abritant aujourd'hui plusieurs appartements situés rue des Écoles. Par ailleurs, l'école privée de la commune se trouve également dans cette rue ; sa construction est un peu plus récente puisqu'elle semble remonter à la charnière des 19e et 20e siècles. Dans cette rue, se trouve également un autre bâtiment public de la commune, il s'agit du lavoir. Ce dernier date de la première moitié du 20e siècle, même si il a été récemment restauré. C´est effectivement au début du 20e siècle que de nombreux lavoirs sont construit dans un souci de développement de l´hygiène dans les communes. Le lavoir servait au lavage et au rinçage du linge. Le lavage pouvait également se faire à domicile, le lavoir ne servait alors qu´au rinçage du linge, étape de la lessive qui nécessitait de grandes quantités d´eau. Le bord du lavoir était généralement incliné vers le bassin, les femmes s´agenouillaient donc à même le sol ou bien dans un bac en bois appelé « carrosse » afin de jeter le linge dans l´eau et de le frapper avec un battoir dans le but de l´essorer. Le « carrosse » évitait aux femmes d´avoir les genoux trempés, notamment en période hivernale. Les femmes qui fréquentaient les lavoirs étaient appelées des lavandières. Certains lavoirs étaient équipés de cheminées pour faire bouillir le linge et pour la production de la cendre nécessaire au lavage et surtout au blanchissement du linge. Le linge était rapporté au domicile à l´aide d´une brouette avant d´être étendu et séché. De nombreux lavoirs possédaient deux bassins, l´un réservé au lavage et l´autre au rinçage, ce qui permettait de conserver une eau claire pour cette seconde étape. Le rinçoir est souvent de taille plus restreinte que le bassin de lavage. Les lavoirs étaient utilisés quelque soit la saison, toutefois, les grosses lessives ne se faisaient que deux fois par an et pouvaient durer plusieurs jours. Au-delà de leur rôle fonctionnel, les lavoirs possédaient également un rôle social incontestable. Il s´agissait en effet d´un des rares lieux de rencontre et de discussion des femmes au cours de la première moitié du 20e siècle. La fréquentation des lavoirs était essentiellement féminine. Certaines femmes s´y rendaient à titre individuel, afin de laver le linge de leur famille, mais d´autres y exerçaient leur métier de laveuse, blanchisseuse et y lavait le linge d´autres familles. L´utilisation des lavoirs publics a décliné à partir du milieu du 20e siècle, époque d´introduction des premières machines à laver le linge dans les foyers. L'école des garçons a été construite par l'architecte M. Pinel et l'entrepreneur Ory en 1896 pour un montant de 15 277, 61 francs. Les plans sont datés de 1891. Il s'agit du bâtiment situé au bord de la route nationale 12, dans la partie sud du village. L'architecture de ce bâtiment est tout à fait propre à cette époque de construction : régularité dans les percements, organisation des baies en travées, baies surmontées d'arcs déprimés... La partie nord, la plus élevée, abritait la mairie et une salle faisant office de bureau du maire et d'archives. L'étage était occupé par le logement de l'instituteur et le bureau de l'adjoint, dans cette partie, l'escalier se trouvait dans l'angle nord-est du bâtiment. L'aile sud du bâtiment, moins élevée, abritait deux salles de classe pouvant accueillir chacune 48 élèves. En 1909, des réparations sont entreprises à la mairie et à la salle de l'instituteur.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Toits ardoise
Murs granite
grès
schiste
moellon
Décompte des œuvres repérés 4
étudiés 4

Annexes

  • 20113505833NUCA : Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine

    20113505834NUCA : Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine

    20113505836NUCA : Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine

    20113505835NUCA : Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine

    20113501100NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Mairie (1909). 20 284/11.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Eglise (1834-1930). 20 284/12.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Eglise, inhumation (1894). 20 284/13.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Presbytère (1828-1837). 20 284/14.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Ecoles (1845-1897). 20 284/16.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Ecole des garçons (1923-1927). 20 284/17.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Ecole des filles (1872-1913). 20 284/18.

Documents figurés
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Jean-sur-Couesnon. Cimetière (1904-1907). 20 284/15.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina, INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PAUTREL, Emile Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).