Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Trinité (Brielles)

Dossier IM35013259 inclus dans Église paroissiale Sainte-Trinité, autrefois prieuré de bénédictins (Brielles) réalisé en 2002

Fiche

Œuvres contenues

L´église de Brielles est l´oeuvre de Jacques Mellet qui la construit entre 1859 et 1862. Une fois de plus, cet architecte vitréen va reprendre une collaboration, amorcée à l´église Toussaints de Rennes et Saint-Jacques de la Lande (1852) puis au Chatellier (vers 1860), avec l´un des ateliers les plus productifs de son époque, celui du sculpteur rennais Jean-Julien Hérault. Adoptant le style néogothique de l´édifice, qui séduit peu à peu le département, ce dernier dessine d´abord le modèle du maître-autel (1862) et celui des autels secondaires (1864). Tous trois sont taillés dans le calcaire ainsi que leur retable. A celui du maître-autel, trois statues - un Sacré Coeur et deux anges thuriféraires - portent la date : 1862 et la signature : L. Savary. Il s´agit du Rennais Paul-Louis Savary qui commence là sa carrière de sculpteur ; par comparaison stylistique, on peut lui attribuer également les trois statues du retable de l´autel nord - saint Joseph, la Vierge à l´Enfant et sainte Anne -, et peut-être l´Assomption du tympan de la porte occidentale. Savary fait alors partie de l´atelier de Hérault. Après avoir quelques temps travaillé comme statuaire, il se tournera plus volontiers vers le bas-relief, un penchant qu´il exprime déjà ici : le décor est conçu comme un découpage en panneaux dont la moindre surface est couverte de rinceaux tandis que de fines colonnettes soutiennent des arcatures à gables ajourés et pinacles.

Hérault, lui, est plus à l´aise pour travailler le bois et particulièrement reproduire des feuillages comme on peut le voir sur le culot de la chaire qu´il fabrique vers 1862, et où s´enroulent des sarments de vigne ; on peut sans doute aussi lui attribuer l´ensemble des lambris du choeur, les stalles aux miséricordes sculptées et les confessionnaux.

L´homogénéité de l´ameublement en pierre ou en bois résulte du décor à arcatures aussi bien dans les autels, les panneaux de la cuve de la chaire, les agenouilloirs des stalles ou les portes des confessionnaux ; c´est le même style ogival que l´on retrouve dans les meubles du bras sud du transept où sont regroupées plusieurs oeuvres consacrées à sainte Anastasie. On ne sait comment le culte de cette sainte s´est fixé à Brielles, mais il semble certain qu´il remonte à 1508, d´après le chanoine Guillotin de Corson. Il est remis à l´honneur en 1865, date à laquelle on se procure la petite chapelle-reliquaire en bronze qui est actuellement posée sur l´autel. Il semble qu´une partie de la relique ait été insérée dans la statue de cire qui repose dans une chasse contre le mur sud ; la statue de bois peut-être sculptée au début du 19e siècle et repeinte en argenté, est le témoin le plus ancien de cette vénération. La disposition actuelle du mobilier, un peu confuse, ne permet pas de se faire une idée de la façon dont se déroulait le pèlerinage pour lequel on avait confectionné un tampon de pèlerinage, qui reprend la silhouette de la chapelle-reliquaire.

Plusieurs confréries furent érigées dans la paroisse ; celle du Rosaire en 1605 (encore active à la fin du 19e siècle, d'après une estampe conservée), celle de la sainte Trinité et celle de sainte Anastasie en 1661 ; celle, enfin, du Saint Sacrement en 1728 (encore active en 1875, d'après une estampe conservée).

Lors de cette enquête, il n'a été ouvert aucun dossier sur les cloches et le décor sculpté porté par l´architecture. Par convention, on considère que l'église est orientée est-ouest ; les verrières sont numérotées impaires au nord, paires au sud, en commençant par l'est ; la verrière orientale (maîtresse-vitre) porte le numéro 0.

Parties constituantes non étudiées statue, culot, autel, tabernacle, gradin d'autel, retable, degré d'autel, statue, culot, verrière, statue, culot, bénitier, tableau commémoratif des morts, fonts baptismaux, bénitier, dalle funéraire, dalle funéraire, dalle funéraire, armoire à bannières, chaire à prêcher, statue, culot, lambris de revêtement, stalle, vantail, agenouilloir, couronne de lumières, couronne de lumières, couronne de lumières, couronne de lumières, groupe sculpté, clôture d'autel, tympan, reposoir, banc de fidèles, chemin de croix, exposition, bannière de procession, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, chasuble, étole, manipule, voile de calice, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, pale, voile de calice, chasuble, estampe, tableau de messes, statue, estampe, bannière de procession, bannière de procession, bannière de procession, ciboire, chasuble, étole, calice, patène, statue, croix d'autel, calice, patène, croix de procession, hampe de procession, ampoule à huile des catéchumènes, ampoule à huile des catéchumènes
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Argentré-du-Plessis
Localisation Commune : Brielles

Annexes

  • Autres oeuvres conservées dans l´église Saint-Trinité (Brielles)

    Autres oeuvres conservées dans l´église :

    NB : Plusieurs oeuvres peuvent être rassemblées sur la même image ; elles sont décrites de gauche à droite dans les légendes. Une seule oeuvre d´une série ou d´une paire est généralement photographiée.

    Canons d´autel : papier : imprimé, polychrome, doré ; bois : mouluré, doré. Oeuvre déposée ; manque : seul le plus grand est conservé. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 4.

    Croix d´autel 2 : métal : fonte, peint, faux argent ; 74,5 h. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : Christ en croix ; tétramorphe, ornementation végétale. Fig. 5.

    Croix d´autel 3 : métal : fonte, peint, doré ; 65,5 h. Oeuvre déposée ; il manque le titulus. 19e siècle. Représentation : Christ en croix, Christ, Vierge, coeurs enflammés, ornementation végétale. Fig. 5.

    Croix d´autel 4 : métal : fonte, peint, doré ; 64 h. Oeuvre déposée. 19e siècle. Représentation : Christ en croix, Christ, Vierge, coeurs enflammés, ornementation végétale. Fig. 5.

    Croix d´autel 5 : métal : fonte, peint à la bronzine ; 44,5 h. Oeuvre déposée. 19e siècle. Représentation : Christ en croix, Christ, Vierge, saint Joseph, ornementation végétale. Fig. 5.

    Lanterne pour le viatique : métal : fonte, peint ; verre : taillé ; 25,5 h. Oeuvre déposée. La clochette a été attachée à une lanterne. 20e siècle. Fig. 6.

    Encensoir : métal : fonte, argenté ; 23,5 h. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 6.

    Clochette : métal : fonte ; 19 h. Oeuvre déposée. 19e siècle. Fig. 6.

    Sonnette liturgique : métal : fonte, doré, argenté ; 17,5 la. Oeuvre déposée. 1ère moitié 20e siècle. Fig. 6.

    Pupitre d´autel-thabor : métal : fonte, doré, émail ; 29,7 la. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix. Fig. 7.

    Paire de plats de quête : métal : repoussé, décor poinçonné, argenté ; 20,5 la. Oeuvre déposée ; l´argenture est lacunaire. 19e siècle (?). Représentation : feuille. Fig. 7.

    Plateau de communion : laiton : fonte, doré ; 21,5 la. Oeuvre déposée. 20e siècle. Fig. 7.

    Tableau de confrérie : papier : imprimé, polychrome ; bois : mouluré, peint ; 108 h. Oeuvre déposée. Inscription : CONFRERIE DU T. S. SACREMENT. 1875 (date portée) ; 4e quart 19e siècle. Représentation : ostensoir, nuée, angelot, ornementation végétale. Fig. 8.

    Paire de Croix de procession : métal : fonte, doré, peint. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : Christ en croix ; ornementation végétale. Fig. 9.

    Bannière de procession : Enfant-Jésus, Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus : soie (blanche) : satin, application sur textile ; soie (bleue) : taffetas, peint, brodé, application sur textile ; fil métal : doré ; papier : imprimé, polychrome ; 77 h. Oeuvre déposée ; la peinture est abîmée. 1ère moitié 20e siècle (?). Fig. 10, 11.

    Ensemble de 4 Lanternes de procession : métal : fonte, doré ; 60 l. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : arcature, croix. Fig. 12.

    Conopée : soie (violette) : velours uni, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré, argenté. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : Pélican mystique, rayons, fleur. Fig. 13.

    Voile 1 : soie (blanche) : sergé, application sur textile ; fil métal : doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : monogramme : EH. Fig. 13.

    Voile 2 : soie (rouge) : velours uni, peint, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : monogramme : EH, fleurs de liseron. Fig. 13.

    Aube : lin (blanc) : toile, dentelle. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, ornementation végétale. Fig. 14.

    Chape 3 : soie (violette) : satin, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : chrisme ; alpha ; oméga ; rayons. Fig. 15.

    Chape 4 : soie (violette) : tissu façonné, application sur textile. Le tissu du chaperon et des orfrois a été remplacé ; le décor brodé est rapporté ; le tissu est abîmé. 2e moitié 19e siècle. Représentation : IHS ; rayons. Fig. 16.

    Chape 5 : soie (verte) : tissu façonné, brodé, polychrome, application sur textile ; fil métal doré. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rinceaux. Fig. 17.

    Chape 6 : laine (blanche) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal doré. Le tissu est mité et taché 2e moitié 19e siècle. Fig. 18.

    Chape 7 : soie (blanche) : gros de Tours, moiré, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal doré. 4e quart 19e siècle. Représentation : coeur enflammé, couronne d´épines ; rayons, ornementation végétale. Fig. 19.

    Chape 8 : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile ; fil métal doré. Mauvais état ; le chaperon est totalement reprisé. 4e quart 19e siècle. Représentation : IHS quadrilobe, ornementation végétale. Fig. 20.

    Chape 9 : soie (noire) : velours uni, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : argenté. Le tissu des orfrois a été remplacé. 4e quart 19e siècle. Représentation : chrisme, alpha, oméga, quadrilobe, rayons. Fig. 21.

    Chape 10 : soie (noire) : tissu façonné, application sur textile ; fil métal : argenté. Mauvais état ; usure générale, le tissu du chaperon et des orfrois a été remplacé. 4e quart 19e siècle. Représentation : IHS. Fig. 22.

    Paire 1 de Chapes : soie (noire) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : argenté. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS ; couronne ; rayons. Fig. 23.

    Paire 2 de Chapes : soie (rouge) : velours uni, application sur textile ; soie (rouge) : tissu façonné, broché, application sur textile ; fil métal : doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix ; ornementation végétale stylisée. Fig. 24, 25.

    Ornement violet 2 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (violette) : tissu façonné, application sur textile ; soie (violette) : satin, brodé, application sur textile. Le tissu est très usé sur le devant de la chasuble. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rayons. Fig. 26.

    Ornement violet 3 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (violette) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal doré. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rayons. Fig. 26.

    Ornement violet 4 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (violette) : tissu façonné, brodé, polychrome, application sur textile. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rayons ; palmettes. Fig. 27.

    Ornement rouge 2 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : laine (rouge) : tissu façonné, application sur textile. Quelques trous de mites. 1er quart 20e siècle. Fig. 27.

    Ornement rouge 3 : chasuble, étole, bourse de corporal, manipule : soie (rouge) : velours uni, application sur textile ; fil métal : doré. Il manque le voile de calice ; le velours est usé sur le devant de la chasuble. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; croix ; cercle ; ornementation végétale ; fleurons. Fig. 28.

    Ornement rouge 4 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (rouge) : velours uni, application sur textile ; soie (jaune) : drap d´or, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : argenté, doré. Le velours est usé sur le devant de la chasuble. 1er quart 20e siècle. Représentation : Pélican mystique ; rayons ; ornementation végétale ; fleurons. Fig. 28.

    Ornement blanc 2 : chasuble : soie (blanche) : gros de Tours, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Il manque la bourse de corporal, l´étole, le manipule et le voile de calice ; la chasuble est rongée par les souris. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; quadrilobe ; fleurons. Fig. 29.

    Ornement blanc 3 : chasuble, étole, manipule, voile de calice : soie (blanche) : gros de Tours, moiré, application sur textile ; fil métal : doré. Il manque la bourse de corporal ; le tissu est sale, les applications sont usées sur le devant. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; mandorle ; ornementation végétale. Fig. 29.

    Ornement blanc 4 : chasuble, étole : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile ; soie (blanche) : tissu façonné, brodé, polychrome, application sur textile. Il manque la bourse de corporal, le manipule et le voile de calice 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; quadrilobe ; ornementation végétale. Fig. 30.

    Ornement blanc 5 : chasuble, étole : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile. Il manque la bourse de corporal, le manipule et le voile de calice 2e quart 20e siècle. Représentation : IHS ; quadrilobe. Fig. 30.

    Étole pastorale 1 : soie (noire) : velours uni, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : argenté. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, rayons, rinceaux. Fig. 31.

    Étole pastorale 2 : soie (noire) : velours uni, brodé, application sur textile. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix, rayons, rinceaux. Fig. 31.

    Étole pastorale 3 : soie (noire) : satin, application sur textile, tapisserie au point, polychrome. Usure du tissu. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix. Fig. 31.

    Étole pastorale 3 : soie (blanche) : gros de Tours, moiré, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, rinceaux. Fig. 32.

    Étole pastorale 4 : soie (blanche) : gros de Tours, moiré, peint, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, ornementation végétale. Fig. 32.

    Étole pastorale 5 : textile (support) : tapisserie au point, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix, ornementation végétale. Fig. 32.

    Étole pastorale 6 : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Salissures. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, rayons, rinceaux. Fig. 33.

    Étole pastorale 7 : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré, argenté. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS, quadrilobe, rinceaux. Fig. 33.

    Étole pastorale 8 : soie (rouge) : gros de Tours, moiré, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Le tissu est coupé par l´usure. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, rayons. Fig. 34.

    Étole pastorale 9 : soie (verte) : satin, brodé, polychrome, application sur textile. Les galons sont abîmés. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix, rinceaux. Fig. 34.

    Étole pastorale réversible 1 : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile, adjonction d´éléments ; soie (violette) : velours uni, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Le velours est usé. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix, ornementation végétale. Fig. 35.

    Étole pastorale réversible 2 : soie (blanche, violette) : satin, brodé, polychrome. Le satin blanc est coupé. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix, rinceaux. Fig. 35.

    Étole pastorale réversible 3 : soie (blanche, violette) : tissu façonné, brodé, polychrome. Le tissu est sale. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix. Fig. 35.

    Voile huméral 1 : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile ; fil métal : doré. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; clous, ornementation végétale. Fig. 36.

    Voile huméral 2 : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré, argenté. 1er quart 20e siècle. Représentation : colombes s´abreuvant au calice, rayons. Fig. 36.

    Voile huméral 3 : soie (blanche) : gros de Tours, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré ; le tissu est taché. 1ère moitié 20e siècle. Représentation : IHS, quadrilobe. Fig. 36.

    Statue : Vierge à l´Enfant : plâtre : moulé, peint, polychrome, peint doré ; 57,5 h. Oeuvre déposée ; la tête de la Vierge est cassée. Inscription : MATER DEI. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 37.

    Statue : Enfant-Jésus : plâtre : moulé, peint, polychrome, peint doré ; 64 h. Oeuvre déposée. Inscription peinte sur le livre : AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES. 1er quart 20e siècle. Fig. 38.

    Statuette : Enfant Jésus de la crèche : cire : moulée, peinte ; 28,5 l. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Fig. 39.

    Statue : Saint Michel terrassant le démon : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 158 h. Oeuvre déposée ; les ailes sont détachées. Limite 19e siècle 20e siècle. (d´après Raphaël). Fig. 40.

    Statue : Sainte Marguerite-Marie Alacoque : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 148 h. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 41.

    Statue : Notre-Dame de Pontmain : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 153 h. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 42.

    Crèche : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 45 h. 1ère moitié 20e siècle. Quelques éclats. Marque ronde en creux : mitre portant une croix et entourée de points. Fig. 43.

    Croix de sacristie : plâtre : moulé, peint ; bois : taillé. 2e moitié 19e siècle. Fig. 44.

Références documentaires

Bibliographie
  • POCQUET DU HAUT-JUSSÉ, Bertrand. Le mobilier religieux du XIXe siècle en Ille-et-Vilaine. Bannalec : imprimerie Régionale, 1985.

    p. 132, 257, 368 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1883.

    t. 4, p. 252 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)