Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne

Dossier IM35012092 inclus dans Église paroissiale Sainte-Anne (Lourmais) réalisé en 2002

Fiche

Œuvres contenues

L´église de Lourmais, construite au début du 17e siècle, abrite encore une bonne partie de son ameublement d´origine, qui a probablement subi quelques bouleversements, vers 1834 et pendant la " restauration " de 1927, que commémore, entre autres événements, une inscription gravée dans le marbre d´un tableau accroché dans la nef.

Trois dalles funéraires, parmi la douzaine qui jalonnent l´allée centrale, retiennent l´attention. Proche de la clôture du choeur, celle de Guy Jourdan, mort en 163 (?), comporte en plus de l´inscription un compas et une balance romaine ; au bas de la nef, celle de Guilleme Igl (?), comporte un outil à deux poignées dans lequel on peut voir un racloir ; une troisième, enfin, sans inscription, dont le décor est constitué d´un écu dans lequel s´enfonce une épée.

Le retable du maître-autel, du début du 18e siècle, comportait vraisemblablement un tableau central, surmonté d´un second tableau, et deux statues latérales. En effet, le décor du cadre entourant le tableau de l´Assomption (du 19e siècle), installé aujourd´hui dans la nef, est le même que celui du fronton encadrant le Christ en croix et ses dimensions semblent coïncider avec celles de l´espace libre situé derrière la statue de l´Education de la Vierge. Les archives consultées par l´abbé Pocquet signalent la date de 1834 pour le maître-autel ; il pourrait s´agir de l´aménagement du retable dans son aspect actuel : la niche centrale a une forme différente de celle des autres et le chapiteau des pilastres reprend maladroitement le décor de feuilles des colonnettes latérales. Les trois belles statues de la Vierge à l´Enfant, sainte Anne et la Vierge, et saint Armel (patron secondaire de la paroisse) sont de la même main.

Un autel du début du 19e siècle, les fonts baptismaux et leur clôture fabriquée vers 1825 ont été installés sous la tour occidentale, ajoutée en 1860 par l´architecte Hawcke.

Les verrières ont été posées vers 1927.

Lors de cette enquête, il n'a été ouvert aucun dossier sur les cloches. Il convient cependant de mentionner l´existence d´une cloche portant la date de 1608 et classée par les Monuments Historiques en 1919. Par convention, on considère que l'église est orientée est-ouest ; les verrières sont numérotées impaires au nord, paires au sud, en commençant par l'est.

Parties constituantes non étudiéesverrière, bannière de procession, statue, socle, statue, socle, chasuble, bourse de corporal, manipule, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, croix d'autel, ciboire, chemin de croix, clôture des fonts baptismaux, fonts baptismaux, autel, tabernacle, retable, degré d'autel, gradin d'autel, croix, tableau commémoratif des morts, statue, socle, tronc, statue, culot, statue, culot, statue, culot, statue, culot, tableau commémoratif des morts, clôture de choeur
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Combourg
LocalisationCommune : Lourmais

Annexes

  • Autres oeuvres recensées dans l'église :

    Chasublier : chêne : mouluré, teinté, vernis ; 362 L. 1ère moitié 20e siècle. Fig.4.

    32 bancs de fidèle : châtaignier : mouluré, découpé, vernis ; 245 L. 1ère moitié 20e siècle. Fig. 5.

    Confessionnal 1 : bois : mouluré, peint ; 145 L. Il manque la loge gauche et la corniche ; nombreuses piqûres d'insectes. Inscription : Mr LE PREDICATEUR. Limite 18e siècle 19e siècle. Fig. 6.

    Confessionnal 2 : bois : mouluré, peint ; 149 L. Il manque la loge droite. Inscription : Mr LE RECTEUR. 19e siècle. Fig. 7.

    Statuette : Vierge, dite Notre-Dame de Pontmain : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 50, 5 H. La tête a été cassée et recollée ; quelques éclats dans la peinture. Inscription peinte sur un phylactère : MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA / EN PEU DE TEMPS. MON FILS SE LAISSE TOUCHER. 1ère moitié 20e siècle. Fig. 8.

    Statue : Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame du Sacré Coeur : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 110 H. Nombreux éclats dans la peinture. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 9.

    Statue : sainte Jeanne d'Arc : plâtre : moulé, peint, polychrome, peint doré, faux argent ; 80 H. Le pommeau de l'épée et la hampe du drapeau ont disparu. Inscription peinte sur la plinthe à gauche : DON D'UN POILU / CLASSE 1912. 1er quart 20e siècle. Fig. 10.

    Garniture d'autel : croix d'autel, 6 chandeliers : métal : fonte, doré ; 75 H/41, 5 H. Oeuvre repeinte en doré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : ornementation végétale ; griffes de lion. Fig. 11.

    Croix d'autel 2 : métal : fonte, gravé, doré ; 54 H. Milieu 19e siècle. Représentation : agneau immolé ; griffes de lion ; ornementation végétale. Fig. 11.

    Croix d'autel 3 : métal : fonte, argenté ; 63, 5 H. 2e moitié 19e siècle. Représentation : agneau immolé. Fig. 12.

    6 Chandeliers d'autel : métal : fonte, argenté ; 49, 5 H. 2e moitié 19e siècle. Représentation : triangle mystique ; angelot ; coeurs immolés. Fig. 11.

    Paire 1 de Chandeliers d'église : métal : fonte, doré ; 24 H. Dorure très lacunaire. 2e moitié 19e siècle. Représentation : ornementation végétale. Description : 3 lumières en biais. Fig. 13.

    Chandelier d'église : métal : fonte, doré ; 37 H. Dorure très lacunaire. 2e moitié 19e siècle. Représentation : lys. Description : 3 lumières en pyramide. Fig. 13.

    Paire 2 de Chandeliers d'église : métal : fonte, doré ; 56 H. Oeuvre repeinte à la bronzine. 2e moitié 19e siècle. Représentation : lys ; blé ; vigne. Description : 5 lumières en pyramide ; base triangulaire. Fig. 13.

    Paire 3 de Chandeliers d'église : métal : fonte, doré ; 49, 5 H. Les chandeliers ont été électrifiés. 2e moitié 19e siècle. Représentation : lys. Description : 5 lumières en pyramide ; base circulaire à 3 pieds. Fig. 13.

    Chandelier funéraire : bois : tourné, peint ; 120 H. 19e siècle. Fig. 14.

    Croix de procession 1 : métal : fonte, argenté ; 93, 5 H. 3e quart 19e siècle. Représentation : noeud en urne avec angelots. Fig. 15.

    Croix de procession 2 : métal : fonte, argenté ; 74, 5 H. Soudure dans la partie supérieure de la douille ; le noeud a disparu. 4e quart 19e siècle. Fig. 15.

    2 Croix de procession : métal : fonte, argenté, doré ; 59 H. La croix dorée a perdu des éléments de son décor. 1er quart 20 siècle. Représentation : noeud aplati ajouré. Fig. 15.

    Seau à eau bénite : métal : fonte, doré ; 19 H. 3e quart 19e siècle. Représentation : vase Médicis. Fig. 16.

    Encensoir : métal : fonte, doré ; 21 H. 19e siècle. Fig. 16.

    Navette à encens : métal : fonte, argenté ; 7 H. 19e siècle. Fig. 16.

    2 Lanternes de procession : métal : fonte, doré ; verre : taillé ; 39 H. Mauvais état. 1er quart 20e siècle. Fig. 16.

    Ornement vert 2 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule : soie (verte) : gros de Tours, moiré, application sur textile, satin, brodé, polychrome. Il manque le voile de calice. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; quadrilobe. Fig. 17.

    Ornement blanc 1 : chasuble, bourse de corporal, étole, voile de calice : soie (blanche) : gros de Tours, moiré, brodé, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Il manque le manipule ; le tissu de la chasuble est coupé par l'usure. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; cercle ; rayons ; rinceaux fleuris ; roses. Fig. 17.

    Ornement blanc 2 : chasuble, bourse de corporal, étole, voile de calice : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Le tissu de la chasuble est coupé par l'usure. 1er quart 20e siècle. Représentation : agneau aux 7 sceaux ; rayons ; vigne ; blé. Fig. 18.

    Ornement blanc 3 : chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile ; soie (beige) : taffetas, brodé, polychrome. Le tissu de la chasuble est coupé par l'usure. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; quadrilobe ; fleurons. Fig. 18.

    Ornement violet 2 : chasuble : soie (violette) : gros de Tours, application sur textile, tapisserie au point, polychrome. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rinceaux de chardons. Fig. 19.

    Ornement violet 3 : chasuble, bourse de corporal, étole, voile de calice : soie (violette) : velours uni, brodé, polychrome, application sur textile, adjonction d'éléments. Il manque le manipule. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix ; rayons ; ornementation végétale. Fig. 19.

    Ornement noir : chasuble, étole, voile de calice, étole pastorale : soie (noire) : velours uni, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : argenté. Il manque la bourse de corporal. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : agneau aux 7 sceaux ; rayons ; rinceaux fleuris ; croix. Fig. 20.

    Ornement doré 1 : chasuble, bourse de corporal, étole, voile de calice : soie (jaune) : drap d'or, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Il manque le manipule ; le tissu est taché. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : agneau aux 7 sceaux ; rinceaux de lys et de roses. Fig. 21.

    Ornement doré 2 : chasuble, bourse de corporal, étole, voile de calice : soie (jaune) : drap d'or, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Il manque le manipule ; le tissu est taché. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS ; rinceau fleuri. Fig. 21.

    Chape 1 : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Le tissu est coupé par l'usure. 1er quart 20e siècle. Représentation : pélican mystique ; rayons ; vigne ; blé. Fig. 22.

    Chape 2  : soie (jaune) : drap d'or, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Le tissu est déchiré. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS ; rinceau fleuri. Fig. 23.

    Etole pastorale 1 : soie (verte) : tissu façonné, brodé, polychrome, application sur textile. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix fleuronnée. Fig. 24.

    Etole pastorale 2 : soie (rouge) : velours uni, application sur textile. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix fleuronnée ; rinceau. Fig. 24.

    Etole pastorale 3 : soie (jaune) : drap d'or, application sur textile. La dorure est oxydée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix fleuronnée ; rinceaux. Fig. 24.

    Voile huméral 1 : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Le tissu est très sale. 1er quart 20e siècle. Représentation : pélican mystique. Fig. 25.

    Voile huméral 2 : soie (jaune) : drap d'or, brodé, application sur textile ; fil métal : doré. 1er quart 20e siècle. Représentation : étoile. Fig. 25.

    Voile de ciboire : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré. Le tissu est coupé par l'usure. 1er quart 20e siècle. Représentation : coeur enflammé ; croix ; rosettes. Fig. 26.

    Conopée : soie (verte) velours uni, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : doré, argenté. 1er quart 20e siècle. Représentation : pélican mystique, hermines. Fig. 26.

    Voile d'exposition du saint sacrement : soie (jaune) : drap d'or, application sur textile, adjonction d'éléments ; fil métal : argenté, doré. Le tissu est taché. 1er quart 20e siècle. Représentation : ostensoir ; croix ; hermine. Fig. 26.

    Dalle funéraire 4 : granite : gravé ; 160 L. 17e siècle. Représentation : croix sans base. Fig. 27.

    Dalle funéraire 5 : granite : gravé ; 172 L. 17e siècle. Représentation : croix sur base rectangulaire. (sans image).

    Dalle funéraire 6 : granite : décor dans la masse, décor à fond en cuvette ; 162 L. 17e siècle. Représentation : croix fleuronnée sur base triangulaire. Fig. 28.

    Dalle funéraire 7 : granite : gravé ; 161 L. 17e siècle. Représentation : écu seul en relief. Fig. 29.

    Dalle funéraire 8 : granite : décor dans la masse, décor à fond en cuvette ; 160 L. 17e siècle. Représentation : croix sur degrés. Fig. 30.

    Dalle funéraire 9 : granite : gravé ; 154 L. 17e siècle. Représentation : croix à croisée losangée sur base triangulaire. Fig. 31.

    Dalle funéraire 10 : granite : gravé ; 157 L. 17e siècle. Représentation : croix à croisée losangée sur base triangulaire. Fig. 32.

    Dalle funéraire 11 : granite : décor dans la masse, décor à fond en cuvette ; 162 L. 17e siècle. Représentation : croix pattée sur degrés. Fig. 33.

    Dalle funéraire 12 : granite : gravé ; 138 L. 17e siècle. Représentation : croix à croisée losangée sur base triangulaire. Fig. 33.

Références documentaires

Documents figurés
  • LOURMAIS. - Intérieur de l'Eglise du 17e siècle, restaurée en 1927. Carte postale, [sans éditeur, sans date], (A.D.Ille-et-Vilaine : 6 Fi).

Bibliographie
  • POCQUET DU HAUT-JUSSÉ, Bertrand. Le mobilier religieux du XIXe siècle en Ille-et-Vilaine. Bannalec : imprimerie Régionale, 1985.

    p. 283 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • TAPIÉ, Victor-Louis, LE FLEM Jean-Paul, PARDAILHÉ-GALABRUN Annik. Retables baroques de Bretagne et spiritualité du XVIIe siècle. Étude sémiographique et religieuse. Paris : P.U.F., 1972.

    p. 216 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton.

    t. 5, p. 103-105 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)