Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin (Acigné)

Dossier IM35014193 inclus dans Église paroissiale Saint-Martin (Acigné) réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

L'ancienne église d'Acigné fut construite essentiellement au 16e siècle ; elle remplaçait un édifice déjà mentionné en 1160. Au cours du 17e siècle, cette seconde construction fut agrandie de diverses chapelles et reçut des aménagements dont il subsiste aujourd'hui de nombreux et importants témoins grâce à l'architecte rennais Arthur Regnault qui construit l'église actuelle entre 1901 et 1904 ; fidèle à ses habitudes, il s'est attaché à sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine ancien de la paroisse.

Vers 1670, la fabrique avait fait édifier un retable architecturé comme c'était alors la mode ; on n'en connaît pas l'auteur, mais ce ne peut être qu'un retablier lavallois qui imagina cette construction à deux niveaux et trois travées, en tuffeau et marbre. La travée supérieure est occupée par une statue en terre cuite de l'Assomption, de belle venue, dans le style maniériste ; en-dessous d'elle, un tableau représentant saint Martin occupe l'espace central depuis la fin du 18e siècle ; il est encadré à droite par une statue de saint Martin (17e siècle ?) et à gauche par celle de saint Christophe (début du 19e siècle), toutes deux également en terre cuite. L'autel et le tabernacle remontent au milieu du 18e siècle. Les reliquaires de bois doré posés sur l'autel datent de 1680 et renferment des reliques que le sénéchal Pierre d'Acigné avait reçues du roi Louis II d'Anjou à la fin du 14e siècle.

En 1682-83, le menuisier rennais Pierre Loyer construisit, d'après un dessin de son frère, l'architecte Yves Loyer, le retable de l'autel nord, qui subit quelques transformations en 1877 : le tableau central fut remplacé par une niche à statue et c'est peut-être alors que la peinture sur bois qu'on y voit maintenant et qui représente le Couronnement de la Vierge (18e ou 19e siècle) fut installée sur le devant d'autel. Du 17e siècle encore, Regnault conserve la dalle funéraire de Jean Berthelot - recteur entre 1628 et 1633, chapelain de l'hôpital d'Acigné et qui avait institué la confrérie du Saint-Nom de Jésus -, et un tableau de l'Adoration des bergers, avec son cadre d'origine, aujourd'hui présenté dans la petite tribune au-dessus de l'orgue.

Le choeur est actuellement «fermé» par des éléments de l'ancienne clôture à balustres, datée de 1721 et que prolongent des stalles et un lambris qui pourraient sortir de l'Atelier Rual. Deux statues y sont installées face à face : celle de saint André, du 18e siècle, qui provient peut-être d'une chapelle des environs, et celle de saint Benoît (19e siècle ?) qui rappelle la présence des Bénédictins dans la paroisse à son origine. Le dernier «vestige» du 18e siècle est constitué par la chaire à prêcher, commandée par la fabrique en 1776 au menuisier rennais François Leray, livrée en 1789 et mutilée dès 1792 par une troupe de gardes nationaux qui martèlent les panneaux de la cuve.

La reconstitution du mobilier se fait peu à peu au cours du 19e siècle : en 1811, on achète des fonts baptismaux, en 1813, un tableau de la Présentation au temple, par le peintre Loyer ; en 1814, le sculpteur Joliet fournit une statue de saint Louis, qui était posée sur le retable du maître-autel, comme on le voit sur une carte postale du début du 20e siècle et qui fut placée à l'extérieur, au-dessus de la porte nord. Les grandes bannières de procession, achetées par l'abbé Christophe Barbedet entre 1847 et 1874, existent encore, mais en mauvais état.

Pour la nouvelle église, Arthur Regnault dessine le mobilier manquant : la clôture des fonts baptismaux et le garde-corps de la tribune reprennent un modèle de ferronnerie familier de l'architecte ; deux confessionnaux font écho au style néogothique de l'édifice, de même que l'ensemble de l'autel secondaire sud, consacré à sainte Anne le groupe sculpté de l'Education de la Vierge a été acheté entre 1841 et 1847 -, et dont il confie la sculpture à Tigeot, en 1909. En 1904, enfin, l'atelier du Rennais Emmanuel Rault réalise un ensemble de verrières de grande qualité d'après des cartons de Théophile Busnel.

L'ensemble du mobilier a été restauré en 1999.

Lors de cette enquête, il n'a été ouvert aucun dossier sur les cloches et le décor sculpté porté par l'architecture. Par convention, on considère que l'église est orientée est-ouest ; les verrières sont numérotées impaires au nord, paires au sud, en commençant par l'est ; la verrière orientale (maîtresse-vitre) porte le numéro 0, la verrière occidentale le numéro 00. Les oeuvres contenues dans l'église font l'objet d'un dossier individuel ; celles de la sacristie également soit qu'elles portent une signature ou une marque permettant d'en déterminer l'auteur, soit qu'elles présentent un intérêt pour la recherche sur le patrimoine mobilier. Les autres, plus courantes, sont décrites et photographiées, puis regroupées dans l'annexe ci-dessous.

Parties constituantes non étudiéesciboire, tribune, garde-corps, statue, tableau commémoratif des morts, calice, boîte de calice, patène, calice, patène, boîte de calice, calice, patène, boîte de calice, statue, ciboire, ciboire, ciboire des malades, chemin de croix, calice, patène, boîte de calice, antependium, statue, culot, clôture, lustre, lustre, lustre, lustre, plaque commémorative, autel, tabernacle, retable, gradin d'autel, degré d'autel, statue, pupitre d'autel, bénitier, voile huméral, voile d'exposition du saint sacrement, garniture de dais de procession, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, chasuble, bourse de corporal, manipule, voile de calice, chasuble, étole, chape, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, navette à encens, cuiller à encens, chandelier d'autel, chape, statue, orgue, chasuble, bannière de procession, fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux, banc de fidèles, statue, culot, dalle funéraire, dalle funéraire, reliquaire, voile huméral, croix, garde-corps de tribune, ostensoir, boîte d'ostensoir, ostensoir, boîte d'ostensoir, croix-reliquaire, chasublier, armoire de sacristie, bureau, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice, seau à eau bénite, goupillon
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Cesson-Sévigné
LocalisationCommune : Acigné

Annexes

  • Autres oeuvres conservées dans l´église Saint-Martin (Acigné)

    Autres oeuvres conservées dans l´église :

    NB : plusieurs oeuvres sont rassemblées sur la même image ; elles sont décrites de gauche à droite dans les légendes ; une seule oeuvre d´une série ou d´une paire est généralement photographiée.

    Clôture : métal : fonte, peint ; 100 h. Portillon central remonté dans la tribune, sous le clocher. 1er quart 19e siècle. Fig. 4.

    Clôture de chapelle : fer : forgé, peint ; 66 h. Oeuvre déposée ; très nombreuses piqûres d´insectes sur la main courante. 1er quart 19e siècle. Fig. 5.

    Paire 1 de Chandeliers d´acolyte : métal : fonte, argenté ; 27,5 h. Oeuvre déposée. 4e quart 19e siècle. Fig. 6.

    Paire 2 de Chandeliers d´acolyte : métal : fonte, argenté ; 28 h. Oeuvre déposée ; les chandeliers ont été électrifiés. 4e quart 19e siècle. Fig. 6.

    Croix d´autel 1 : métal : fonte, argenté ; 48 h. Oeuvre déposée. 4e quart 19e siècle. Représentation : Christ ; Vierge ; Saint Joseph. Fig. 6.

    Croix d´autel 2 : métal : fonte, argenté ; 68 h. Oeuvre déposée. 4e quart 19e siècle. Représentation : Christ ; Vierge ; Saint Joseph. Fig. 6.

    Garniture d´autel 1 : Croix d´autel, 6 Chandeliers d´autel : bronze : fonte, doré ; 102 h (croix) / 73 h (chandelier). Les chandeliers sont déposés ; leur dorure a pratiquement disparu. 4e quart 19e siècle. Représentation : coeur transpercé ; triangle mystique ; Vierge. Fig. 7.

    Garniture d´autel 2 : Croix d´autel, paire de Chandeliers d´autel : bronze : fonte, argenté ; 80,5 h (croix) / 62,5 h (chandelier). Oeuvre déposée ; l´argenture est usée. 2e moitié 19e siècle. Représentation : coeurs transpercés ; Christ ; Vierge. Fig. 7.

    Paire 1 de Chandeliers d´église : métal : fonte, doré ; 29 h. Oeuvre déposée ; les chandeliers ont été électrifiés. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale / pied circulaire. Pas de fig.

    Paire 2 de Chandeliers d´église : métal : fonte, doré ; 38 h. Oeuvre déposée ; les chandeliers ont été électrifiés. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale / pied circulaire. Pas de fig.

    Paire 3 de Chandeliers d´église : métal : fonte, doré ; verre transparent : taillé, moulé ; 50,5 h. Oeuvre déposée ; les chandeliers ont été électrifiés. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale / pied triangulaire ; 7 lumières en V. Fig. 8.

    Paire 4 de Chandeliers d´église : métal : fonte, doré ; 105 h. Oeuvre déposée ; les chandeliers ont été électrifiés. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale ; vigne ; fleurs de lys / pied triangulaire ; 7 lumières en pyramide. Fig. 8.

    Pupitre d´autel 2  : bois fruitier : découpé, vernis. Limite 19e siècle 20e siècle. Fig. 9.

    Pupitre d´autel-Thabor : métal : fonte, doré, émail, polychrome ; verre transparent (vert, rouge) : taillé en cabochon. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix ; quadrilobe. Fig. 9.

    Vase à fleurs : porcelaine (blanche) : moulée, dorée ; 9,5 h. Oeuvre déposée ; la dorure a pratiquement disparu. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale. Fig. 10.

    Paire 1 de Vases à fleurs : porcelaine (blanche) : moulée, peinte, polychrome, dorée ; 9,5 h. Oeuvre déposée ; la dorure a pratiquement disparu. Signature en creux sous le pied : T P / 42. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale. Fig. 10.

    Paire 2 de Vases à fleurs : porcelaine (blanche) : moulée, dorée ; 25 h. Oeuvre déposée ; l´un des vases a été cassé et réparé. 4e quart 19e siècle. Représentation : ornementation végétale. Fig. 10.

    Paire de Burettes : métal : fonte, doré ; verre transparent (incolore) : moulé, gravé ; verre transparent (coloré) : taillé en cabochon ; 15 h. 1ère moitié 20e siècle. Représentation : vigne ; roseau. Fig. 11.

    Croix de procession 1 : métal : fonte, argenté, doré ; 102 h. 2e moitié 19e siècle. Représentation : noeud en urne avec angelots. Fig. 12.

    Croix de procession 2 : métal : fonte, argenté, doré ; 82 h. 4e quart 19e siècle. Représentation : noeud en toupie. Fig. 12.

    Croix de procession 3 : métal : fonte, argenté, doré ; 82 h. 4e quart 19e siècle. Représentation : noeud en urne avec feuille de laurier. Fig. 12.

    Paire de Croix de procession : métal : fonte, argenté, doré, émail ; verre transparent (rose, bleu) : taillé à facettes ; 59 h. 4e quart 19e siècle. Représentation : tétramorphe. Fig. 12.

    Étendard de la J.A.C. : soie (blanche, verte) : gros de Tours, application sur textile. Oeuvre déposée. Inscription : J. A. C. / ACIGNÉ. Milieu 20e siècle. Représentation : croix ; blé. Fig. 13.

    Étendard des Fleurs d´Arvor : soie (blanche, bleue) : satin, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Inscription : FLEURS D´ARVOR / ARCHIDIOCESE DE RENNES / PAROISSE D´ACIGNE. 2e quart 20e siècle (vers 1927-1930). Fig. 14.

    Pavillon de ciboire : soie (blanche) : satin, brodé, polychrome ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix ; ornementation végétale. Fig. 14.

    Voile d´exposition du Saint Sacrement 2 : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; croix fleurdelisée ; rayons ; ornementation stylisée. Fig. 15.

    Chape 3 : soie (blanche) : tissu façonné, brodé, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; le tissu est très usé, nombreuses reprises sur le chaperon. Vers 1910. Représentation : IHS ; ornementation végétale. Fig. 16.

    Chape 4 : soie (blanche) : tissu façonné, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Milieu 20e siècle. Représentation : croix. Fig. 17.

    Chape 5 : coton (blanc) : toile, moiré, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; traces importantes de mites. 4e quart 19e siècle. Représentation : pélican mystique. Fig. 18.

    Chape 6 : soie (jaune) : drap d´or, brodé, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; le tissu a été remplacé par endroits. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; ornementation végétale. Fig. 19.

    Chape 7 : soie (noire) : velours uni, application sur textile ; fil métal : argenté. Oeuvre déposée ; le tissu a été remplacé par endroits. 2e moitié 19e siècle. Représentation : croix ; écharpe ; ornementation végétale. Fig. 20.

    Chape 8 : soie (rouge) : tissu façonné, satin, brodé, polychrome, application sur textile. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; cercle ; rinceau fleuri. Fig. 21.

    Chape 9 : soie (verte) : velours uni, brodé, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rayons. Fig. 22.

    Chape 10 : soie (violette) : velours uni, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; le tissu du chaperon et des orfrois a été remplacé. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rayons. Fig. 23.

    Ornement blanc 1 : Chasuble, bourse de corporal, étole, voile de calice : soie (blanche) : satin, application sur textile ; textile (support) : tapisserie au point, brodé, polychrome ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; il manque le manipule ; la tapisserie est usée sur le devant de la chasuble. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; blé ; marguerites ; coquelicots. Fig. 24.

    Ornement blanc 2 : Chasuble, bourse de corporal, voile de calice : soie (blanche) : satin, application sur textile ; textile (support) : tapisserie au point, polychrome, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : argenté, doré. Oeuvre déposée ; il manque l´étole et le manipule ; la tapisserie est usée sur le devant de la chasuble. 1er quart 20e siècle. Représentation : AM ; rayons ; fleurs de lys. Fig. 24.

    Ornement blanc 3 : Chasuble, bourse de corporal, manipule, voile de calice : soie (blanche, jaune) : tissu façonné, application sur textile ; textile (support) : tapisserie au point, polychrome. Oeuvre déposée ; il manque l'étole. Vers 1920-1930. Représentation : ornementation végétale. Fig. 25.

    Ornement blanc 4 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (blanche) : gros de Tours, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Milieu 20e siècle. Représentation : croix ; chrisme ; alpha ; oméga. Fig. 25.

    Ornement blanc 5 : Chasuble : soie (blanche) : gros de Tours, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; il manque la bourse de corporal, l´étole, le manipule et le voile de calice. Milieu 20e siècle. Représentation : croix ; chrisme ; alpha ; oméga. Fig. 26.

    Ornement blanc 6 : Chasuble, étole : soie (blanche) : gros de Tours, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; il manque la bourse de corporal, le manipule et le voile de calice. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; rinceaux ; fleurons. Fig. 27.

    Ornement doré 3 : Chasuble, bourse de corporal, manipule, voile de calice : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; il manque l´étole, le tissu du manipule est très abîmé. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS ; rinceaux ; fleurons. Fig. 27.

    Ornement noir 3 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (noire) : velours uni, application sur textile ; fil métal : argenté. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; croix ; rinceaux ; fleurons. Fig. 28.

    Ornement noir 4 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (noire) : velours uni, application sur textile ; fil métal : argenté. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix ; écharpe ; rinceaux fleuris. Fig. 28.

    Ornement rouge 1 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (rouge) : velours uni, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. 4e quart 19e siècle. Fig. 29.

    Ornement rouge 2 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (rouge) : tissu façonné, application sur textile ; soie (rouge) : velours uni, brodé, polychrome. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; cercle ; fleurons. Fig. 29.

    Ornement rouge 3 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (rouge) : tissu façonné, application sur textile ; soie (rouge) : velours uni, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; croix ; ornementation végétale. Fig. 30.

    Ornement vert 2 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (verte) : tissu façonné, application sur textile ; textile (support) : tapisserie au point, polychrome. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix ; quadrilobe. Fig. 30.

    Ornement violet 2 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (violette) : velours uni, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. 1er quart 20e siècle. Représentation : IHS ; quadrilobe ; rinceaux ; fleurons. Fig. 31.

    Ornement violet 3 : Chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, voile de calice : soie (violette) : tissu façonné, application sur textile. Oeuvre déposée ; traces importantes de mites. 2e quart 20e siècle. Représentation : croix. Fig. 31.

    Étole pastorale 1 : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix ; ornementation végétale. Fig. 32.

    Étole pastorale 2 : soie (jaune) : drap d´or, application sur textile, adjonction d´éléments ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : croix ; rayons ; ornementation végétale. Fig. 32.

    Étole pastorale 3 : soie (blanche) : satin, brodé, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS ; croix ; fleur de lys ; blé ; vigne ; ornementation végétale. Fig. 32.

    Étole pastorale réversible 1 : soie (violette) : tissu façonné, application sur textile ; textile (support) : tapisserie au point, polychrome ; fil métal : doré. Oeuvre déposée. Limite 19e siècle 20e siècle. Représentation : IHS ; ornementation végétale. Fig. 33.

    Étole pastorale réversible 2 : soie (blanche, violette) : satin, brodé, polychrome, application sur textile ; fil métal : doré. Oeuvre déposée ; le tissu est très usé. 1er quart 20e siècle. Représentation : croix ; ornementation végétale. Fig. 33.

    Statue : Sainte Jeanne d´Arc : plâtre : moulé, peint, polychrome ; 125 h. Oeuvre déposée ; la statue est cassée. 1er quart 20e siècle. Fig. 34.

    Cloche : bronze : fonte ; 19 h ; 15,3 d. Oeuvre déposée. 19e siècle. Fig. 35.

Références documentaires

Documents figurés
  • 168 - Acigné (I. - & - V.) - Intérieur de l'Eglise. Carte postale. Rennes : A. Lamiré, début du 20e siècle.

    Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 6 Fi Acigné
Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 292-299 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • POCQUET DU HAUT-JUSSÉ, Bertrand. Le mobilier religieux du XIXe siècle en Ille-et-Vilaine. Bannalec : imprimerie Régionale, 1985.

    p. 251, 388, 395 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • TAPIÉ, Victor-Louis, LE FLEM Jean-Paul, PARDAILHÉ-GALABRUN Annik. Retables baroques de Bretagne et spiritualité du XVIIe siècle. Étude sémiographique et religieuse. Paris : P.U.F., 1972.

    p. 141, 188 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Fichier Bourde de la Rogerie. Artistes, artisans, ingénieurs.. en Bretagne. Rennes : APIB, 1998.

    n° 4732, 5623, 6023, 6294 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton.

    t. 4, p. 3-13 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)