Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église paroissiale de Trévé

Dossier IM22004596 inclus dans Église paroissiale Saint-Just (Trévé) réalisé en 2003
Parties constituantes non étudiées ostensoir, croix-reliquaire, patène
Aire d'étude et canton Loudéac - Loudéac
Localisation Commune : Trévé

Parmi les oeuvres étudiées de l'église de Trévé, on peut signaler plusieurs pièces d'orfèvrerie provenant des ateliers parisiens de Louis Loque, Alexis Renaud et Hippolyte Puche qui se sont succédé à l'adresse du 16 quai Pelletier à Paris : hormis l'intitulé du nom, leurs poinçons sont identiques (balance et étoile) ainsi que la typographie de leur nom. Louis Loque succède à son père Jean Loque, reçu maître en 1777, qui reçoit un poinçon losangé en 1798, portant déjà la balance, et qui sera actif jusqu'en 1821.