Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

L'habitat des 16e et 17e siècles sur la commune de Poilley

Dossier IA35048695 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Poilley

Un nombre remarquable de bâtiments de la commune semble remonter au 16e siècle et au 17e siècle, avec parfois des dates portées. Les caractéristiques de l'habitat de cette époque sont les suivantes : toitures à fortes pentes, façades soignées en grand appareil de granite avec encadrements de baies portant un décor propre à l'époque tels une accolade au-dessus des portes ou un appui de fenêtres saillants, cheminées à corniches, hottes pyramidales et piédroits décorés de visages ou d'autres motifs, fenêtres à coussièges, portes en plein cintre, chanfreins sur les encadrements de baies, coyaux de toiture. Ainsi dans la commune, les bâtiments construits au 17e siècle présentent des caractéristiques proches de ceux construits au 16e siècle. Les encadrements de baies présentent toutefois un décor moins varié et les portes ne sont plus surmontées d'accolades ; il s'agit plutôt de portes en plein cintre. En terme de matériaux de construction, tous les bâtiments de cette époque sont construits en granite et couverts de toitures en ardoise. L'habitat des 16e et 17e siècles est relativement bien représenté sur le territoire de la commune de Poilley, qu'il s'agisse de simples fermes, petits logis ou manoirs. Il existe également un autre type de bâtiment, datant du 16e ou du 17e siècle, présent sur la commune, il s'agit de la maison de prêtre. Concernant les maisons ou les logis de fermes, ces bâtiments sont de dimensions relativement réduites. Ainsi, le rez-de-chaussée n'était originellement composé que d'une pièce à feu. A la différence de ces logis modestes, les manoirs ou demeures possèdent un étage d'habitation le plus souvent composé d'une chambre. Leur façade est généralement soignée, l'appareillage est régulier et les encadrements de baies et les chaînages d'angle sont traités avec soin. A cette époque, les cheminées des pièces de vie présentent un décor très soigné et le plus souvent, l'accès à l'étage se fait par un escalier à vis logé dans l'un des angles de la pièce du rez-de-chaussée et éclairé par une meurtrière. Les écarts de la Couture, le Domaine, la Gaufresne ont conservé des bâtiments des 16e et 17e siècle. Ils ne font pas l'objet d'étude individuelle, cependant ces hameaux sont à signaler au niveau du patrimoine communal.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Décompte des œuvres repérés 47
étudiés 17

Annexes

  • 20093501582Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/11.

    20093501562Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/7.

    20093501593Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/14.