Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

L'habitat des 16e et 17e siècles de la commune de Saint-Christophe-de-Valains

Dossier IA35049315 réalisé en 2011

Fiche

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations maison, ferme, manoir, château
Adresse Commune : Saint-Christophe-de-Valains

La fin du 16e siècle et le début du 17e siècle sont des époques de construction très représentées dans la commune de Saint-Christophe-de-Valains. Ainsi, des bâtiments élevés à cette époque se trouvent aussi bien dans le village (rues des Moulins et des Picaous) qu'en campagne (Launay, La Haute Haye, la Goizière) dans la commune. Ces bâtiments présentent des caractéristiques communes en termes d'architecture, à savoir, une silhouette générale marquée par une très forte pente de toiture. En effet, ces bâtiments étaient très souvent couverts de chaume à l´origine. Or, le chaume est un matériau sensible à l´humidité, il était donc nécessaire que ces toitures de chaume soient très pentues afin que la pluie ruisselle le plus rapidement possible. Par ailleurs, la taille réduite et le nombre peu important d'ouvertures de la façade principale constituent une autre constante de l'architecture de cette époque. La forme des baies est également un élément qui permet de dater les constructions ; ainsi, par exemple, à la fin du 16e siècle, les portes sont fréquemment en anse de panier ou en arc surbaissé (maison datée 1572 de la rue des Picaous, La Haute Haye) alors que les portes en plein cintre à doubles rouleaux sont propres à l'architecture de la première moitié du 17e siècle (Launay). Les portes de la fin du 17e siècle possèdent plutôt des linteaux droits (La Goizière). Autre caractéristique de l'architecture de la fin du 16e siècle visible notamment sur le bâtiment daté 1572 de la rue des Picaous, les appuis de fenêtre saillants de l'étage. Une typologie est fréquente parmi ces constructions de la fin du 16e siècle et du début du 17e siècle ; il s'agit du logis composé de deux pièces à feu superposées (Launay, La Haute Haye, La Goizière). Ce type existe plutôt en campagne ; il nous fait nous interroger sur la fonction des commanditaires de ce type de bâtiment. Ainsi, ces bâtiments n'étaient manifestement pas des fermes à l'origine. Le fait qu'il existe une pièce à l'étage et des éléments de confort, tels que des cousièges ou encore des lave-mains dans certains cas, le confirme. Ces propriétaires étaient peut-être des marchands ou des artisans.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Décompte des œuvres repérés 18
étudiés 6

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina, INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PAUTREL, Emile Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).