Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

L'habitat des 16e et 17e siècles dans la commune de Livré-sur-Changeon

Dossier IA35049297 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations ferme, maison
Adresse Commune : Livré-sur-Changeon

Un certain nombre de bâtiments construits au cours des 16e et 17e siècles existent encore actuellement dans la commune de Livré-sur-Changeon. Ils se répartissent en plusieurs groupes en fonction d'une part de leur localisation, dans le village ou bien en campagne, et également en fonction du type de commanditaires de ces bâtiments. Ainsi, l'architecture de ces bâtiments est très différente en fonction du fait qu'ils sont implantés en campagne ou bien dans le village car dans ces deux cas, ils ne possèdent absolument pas les mêmes fonctions. Les bâtiments situés dans le village dont la construction remonte aux 16e-17e siècles correspondent essentiellement aux maisons à porches qui se trouvaient sur la Place du Prieuré. Ce type d'habitat date à Livré-sur-Changeon principalement du début du 17e siècle puisque ce sont les Jésuites, arrivés à Livré en 1606, qui instituèrent les foires et les marchés. En effet, ces maisons à porches étaient avant tout des boutiques. Le rez-de-chaussée était l'ouvroir, l'atelier de l'artisan, le porche servait à l'entreposage et à la vente des marchandises proposées, alors que l'étage de la construction était réservé à l'habitation du propriétaire. En campagne, les bâtiments de cette époque correspondent à deux types en fonction du commanditaire. Ainsi, les bâtiments de cette époque destinés aux paysans (fermes) ou à des propriétaires nobles (manoirs) ne sont pas construits non plus de la même manière. Il existe des exemples d'habitat de cette époque relativement modestes comme par exemple à la Morinais, à la Driais ou encore à la Marouinais. Dans ces cas, les bâtiments ne présentent pas de dimensions exceptionnelles, ils étaient d'ailleurs souvent situés en alignement les uns avec les autres. Les seuls éléments qui permettent de faire remonter ces constructions à cette époque sont la forte pente de toiture, souvent encore équipée d'un coyau, le traitement très soigné des encadrements de baies (la Driais) et de la cheminée, la forte section des poutres... Les bâtiments construits aux 16e et 17e siècles par la noblesse se distinguent du groupe précédente par un nombre de pièces plus important, par conséquent, le bâtiment est lui même de dimensions plus importantes. Ainsi, dans ce genre de bâtiment, il existe des pièces à l'étage, ce qui n'est pas le cas dans l'habitat paysan. Le plan des bâtiments nobles de cette époque est plus complexe, souvent, il existe plusieurs corps de bâtiments, parfois perpendiculaires les uns par rapport aux autres avec des tours contenant l'escalier à vis à l'intersection des deux corps de logis (la Marchelais). Les encadrements de baies sont très soignés (chanfreins, cavets, tores) et des écus décorent les linteaux de baies ou de cheminées. Les fenêtres possèdent souvent des grilles en fer forgé comme à la Marchelais.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Murs granite
Décompte des œuvres repérés 33
étudiés 11

Références documentaires

Documents figurés
  • Livré-sur-Changeon, une communauté rurale dans l'histoire. Ouvrage collectif, Coutances : Editions Ocep, 1992.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina, INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PAUTREL, Emile Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).