Logo ={0} - Retour à l'accueil

L'église paroissiale Saint-Aubert (La Chapelle-Saint-Aubert)

Dossier IA35049199 inclus dans Le village de la commune de La Chapelle-Saint-Aubert réalisé en 2011
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Saint-Aubin-du-Cormier
AdresseCommune : Chapelle-Saint-Aubert (La)
Lieu-dit : le Bourg

L'église, dédiée à saint Aubert, évêque d´Avranches, a probablement été donnée, vers la fin du 11e siècle, à l'abbaye de Marmoutier en Touraine, par ses possesseurs laïques Robert de Vendel et Yves, fils d'Uvrode. L'église est située au cœur du bourg. Un cimetière ceint d'un muret de soutènement l'entourait avant-guerre. L'édifice est en partie du 16e siècle avec des adjonctions du 18e siècle. Le choeur de l'église de la Chapelle-Saint-Aubert daterait du 15e siècle et serait donc l'élément le plus ancien de cet édifice. L'élévation occidentale date quant à elle du milieu du 16e siècle. Certaines parties sont datées précisément ainsi la sacristie est de 1723, la chapelle nord de 1746 et la chapelle sud formant transept de 1780. Une restauration de la nef eut lieu au 4e quart du 19e siècle par l'architecte Tourneux. Les vitraux sont de Lecomte et Colin. Un socle de la croix provenant de Notre-Dame-du-Pont est remployé comme support d'autel. Plusieurs écussons sont sculptés à l'extérieur de l'église, mais on n'y voit plus d'armoiries. En 1679 apparaissaient au-dessus de l'arc triomphal, entre la nef et le chanceau, le blason des seigneurs de Vendel : de gueules à trois gantelets d'argent en pal ; il est probable que ces descendants des premiers seigneurs du lieu y conservaient les droits de prééminence. L´église abrite une statue de Notre-Dame du Pont (16e siècle) qui provient de la chapelle située au Pont-Notre-Dame. Représentée comme une mère nourricière allaitant son enfant et veillant sur lui avec un regard protecteur, Notre-Dame du Pont est caractéristique de la représentation d'une Vierge de tendresse, qui succède à la Vierge de majesté. Le retable en bois du maître-autel et la chaire sculptée datent du 18e siècle. Les pierres tombales datent du 17e-18e siècles (dont celle de François Lottin, recteur en 1756 et décédé le 4 juillet 1780). L'extérieur de l'église comprend trois stèles funéraires gravées en bas relief et accolées au mur du transept septentrional. L'une d'entre elles porte la date du 2 février 1655, inscrite de part et d'autre d'une croix qui occupe l'espace inférieur de la stèle. Les deux autres stèles datent de 1639. Une croix commémorative est dressée en face du transept septentrional et composée de deux blocs massifs. La base, dont les angles sont équarris, présente une inscription gravée mentionnant la croix comme souvenir d'une mission religieuse.

Période(s)Principale : milieu 16e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 15e siècle , (?)
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1723, porte la date, daté par travaux historiques
1746, daté par travaux historiques
1780, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Tourneux architecte attribution par travaux historiques

Cette église a un plan en croix latine, un lambris de couvrement, un chevet plat, et un clocher mur. L´église se compose de deux parties bien distinctes : le choeur, à chevet droit sommé d´une croix, avec une grande fenêtre flamboyante aujourd'hui bouchée, doit appartenir à la fin du 15e siècle ; le portail principal de l'édifice est de même style, aussi bien que le campanile à deux baies qui termine le gable occidental. Ce pignon possède deux contreforts à ressauts en grand appareil sommés de petites croix en pierre. La porte de la fin du 15e siècle est flanquée de colonnettes engagées et de pinacles et sommée d´une archivolte à double accolade feuillée, un écusson en pointe en remplit le tympan. La nef et ses chapelles sont plus modernes ; la chapelle du Saint-Nom-de-Jésus n'a d'ailleurs été bâtie qu'en 1780. L´autel nord de l´église est composé d´un retable illustrant l´Annonciation datant du 18e siècle. L'intérieur conserve un arc triomphal en arc brisé qui portait en 1679 les armes des seigneurs de Vendel. Les seigneurs de Lignières en Saint-Hilaire des Landes possédaient dans l'église leurs armes et un enfeu.

Mursgranite
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
toit en bâtière
appentis
pignon découvert
croupe
noue
Typologieschevet plat, clocher mur
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • 20103508800Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_1.

    20103509621X : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 6*6_pochette_01.

    20103509625X : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 6*6_pochette_02.

    20103508799Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_1.

    20103508856Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_3.

    20103508857Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_3.

    20103508850Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_2.

    20103507614Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 063_35_68_bande_28.

    20103507615Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 063_35_68_bande_29.

    20103508797Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_1.

    20103508798Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 348_35_68_bande_1.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. La Chapelle-Saint-Aubert. Eglise. (1829-1890). 20 64/7.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).