Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel particulier, 31 rue Brémond d'Ars (Quimperlé)

Dossier IA29000516 réalisé en 2001

Fiche

Appellations Le Couriault du Quilio
Parties constituantes non étudiées portail, cour
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Quimperlé - Quimperlé
Hydrographies Isole L'
Adresse Commune : Quimperlé
Adresse : 31 rue Brémond d'Ars
Cadastre : 1824 F 24 ; 1996 AI 345

Hôtel particulier probablement construit entre 1780 et 1789 pour Marc-Antoine Le Couriault du Quilio, officier de la garde-royale, d´après les plans d´un architecte inconnu. L´inventaire de 1794 mentionne, outre le logis, un ensemble de dépendances : porte cochère, cour, remises caves, écurie associée à une orangerie, latrines, bûcher, claire-voie, « tourelle avec treillage couverte en toile peinte » (?), lavoir, jardin et verger clos de murs descendant jusqu´à la rivière de l´Isole. Vendu comme bien national, l´ensemble revient aux Le Couriault en 1805 qui le gardent jusqu´en 1905 et le transforment peu. Portail latéral et lambris intérieurs partiellement refaits au 19e siècle. Sur le cadastre de 1824, on distingue le jardin séparé de la cour, elle-même entourée de communs. Entre 1914 et 1990, l'ensemble sert d´école privée. Cinq lucarnes, en bois ou en calcaire, figurent sur une photographie prise vers 1920. L´édifice abrite actuellement l´école municipale de musique et de danse. Une maison de retraite, bâtie dans les années 1990, occupe une partie de l´ancien jardin.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Auteur(s) Personnalité : Le Couriault du Quilio Marc-Antoine,
Marc-Antoine Le Couriault du Quilio
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Edifice de plan double en profondeur d'environ 200 m2 de surface par niveau. Elévation principale sur rue avec soubassement, chaînes d'angle à bossages à chanfrein, encadrements des baies moulurées à clé saillante, chaîne horizontale portant bandeau et corniche en pierre de taille de granite. Elévation postérieure sans décor. Toit à croupe de proportions importantes. Rampe d´escalier et main courante en fer forgé, emmarchement en bois.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures croupe
Escaliers escalier tournant à retours avec jour, cage ouverte, en charpente
Techniques ferronnerie
Représentations volute entrelac

Bien que privée de son environnement et de ses lucarnes d´origine, cette résidence urbaine d´inspiration néoclassique bâtie peu avant 1789 est l´oeuvre d´un architecte confirmé, sans aucun doute familier des réalisations versaillaises et parisiennes. Les élévations se distinguent par des traitements architecturaux très différents : la simplicité des pignons et de l'élévation donnant sur les anciens jardins contraste avec l'ostentation, sobre mais omniprésente, de l´élévation principale. Les distributions, le traitement monumental de l´élévation sur rue (chaînes d´angle, entablement à ressauts, baies moulurées à clés saillantes dont certaines sont demeurées sans décor sculpté), tout comme l´aménagement intérieur (rampe d´escalier, lambris, cheminées) en font un exemple isolé mais remarquable parmi les hôtels particuliers construits à la fin du 18e siècle dans le sud de la Cornouaille et autour de Lorient.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20032901294NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 292.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 292. Cadastre de 1824, section F.

Bibliographie
  • Prestige d´une cité bretonne. Quimperlé. Les rues du Château et du Gorréquer. Ouvrage collectif : Société d´histoire du pays de Kemperlé, Bannalec, 1990.

    p. 170, 454-456, 464-467, 524-525
  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France).

    p. 1357
  • INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Quimperlé et son canton. Finistère. Collection Images du Patrimoine n° 217, Rennes, 2002.

    p. 34