Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel de Villayer dit grand hôtel de Villayer, 4 rue Thomas de Closmadeuc (Vannes)

Dossier IA56007829 inclus dans Rue Thomas de Closmadeuc, ancienne rue du Marché-au-Seigle (Vannes) réalisé en 2012

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • dépendance

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellationsgrand hôtel de Villayer
Destinationsimmeuble
Parties constituantes non étudiéescour, dépendance
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 4 rue
Thomas de Closmadeuc
Cadastre : 1807 I3 916 ; 1844 K8 1545 ; 1980 BR 358

L'immeuble correspond à l'emplacement du grand hôtel de Villayer construit au 17e siècle en bordure d'enceinte par Jean-Jacques de Villayer, conseiller au parlement, sur un terrain qu'il achète avec deux autres personnes. La construction n'est pas terminée quand il décède et l'immeuble est loué par sa veuve à l'architecte Olivier Delourme qui y installe son cabinet et son appartement personnel d'après Pierre Thomas-Lacroix. Le bien est saisi à la Révolution et divisé en trois lots pour en faciliter la vente : une grande maison qui correspond à cet édifice avec une petite maison en bois et une cour estimées 6000 livres, une cour avec un hangar estimés 2000 livres et une petite maison avec une partie de cour estimées 3400 livres.

Le plan du procès-verbal d'estimation de la grande et petite maison Villayer dressé à cette occasion nous montre l'emprise de tout l'hôtel qui s'étend jusqu'au 32, 34 rue Thiers avec l'emplacement du grand hôtel et ses dépendances en G, E, F sur le plan.

L'hôtel appartient à la communauté de ville avant d'être acheté en l'An IV par François Guyot, marchand et Pierre Cato, boulanger ; ce dernier reprend vraisemblablement le four à pain visible dans le sous-sol de l'aile en retour mur est ; la boulangerie était approvisionnée par une descente de cave depuis la cour postérieure qui comprenait aussi une dépendance visible sur le plan du procès-verbal et transformée en logement aujourd'hui. L'édifice a été agrandi sur la cour postérieure par un second corps en appentis après cette date. Les rez-de-chaussées ont été aménagés en boutiques. La façade a été désenduite et très modifiée au rez-de-chaussée.

Période(s)Principale : 2e moitié 17e siècle
Auteur(s)Personnalité : Villayer de Jean-Jacques propriétaire attribution par source
Personnalité : Cato Pierre propriétaire attribution par source

Hôtel en moellon de granite construit en alignement de rue avec cour postérieure. Grand corps de logis à plan double en profondeur en équerre adossé à l'enceinte, il montre une élévation ordonnancée à 5 travées de 3 étages carrés sur un sous-sol vouté avec étage de comble couronné d'un toit à longs pans. L'escalier tournant à retour avec jour en bois à balustres est placé entre le corps sur rue et l'aile en retour. Les encadrements des ouvertures sont en granite et pierre calcaire pour celles du 3e étage et pour la corniche. Les portes en rez-de-chaussée ont des encadrements arrondis et obliques.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étagessous-sol, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
noue
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Typologiesen alignement de rue, plan double en profondeur
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Légende du procès-verbal d'estimation, 8 juin 1796

    Division de la maison Villeyé pour faciliter la vente et situé mieux vendue en faisant trois portions : savoir la petite maison Villeyé A estimé deux mil livre si l'on a joint la partie de la cour B jusqua la ligne ponctué elle vaudra trois mil quatre cent livres cy ... 3400. La partie de la cour C avec le hangar D estimé deux mil livres cy ... 2000

    La grande maison Villeyé G avec la petite maison en bois E conpris la cour F estimé six mil livre cy ... 6000. total onze mil quatre cent livre 11400.

  • Sources iconographiques

    20025604670NUCA : Archives départementales du Morbihan, 53 J4.

    20015600240XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 283.

    20055600528NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    19975601183X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19985600249XA : Archives municipales de Vannes

    19975601191XB : Archives municipales de Vannes

    20015604207NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    19985600192XA : Archives municipales de Vannes

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan Q100 estimation des biens des émigrés : légende du plan du procès-verbal d'estimation de l'hôtel Villeyé, 8 juin 1796.

    Archives départementales du Morbihan : Q100
Documents figurés
  • A. D. Morbihan 53 J 4. Plan d'alignement, 2e moitié 18e siècle.

    Archives départementales du Morbihan : 53 J 4
  • A. D. Morbihan 1Fi 283. Procès-verbal d'estimation de la grande et petite maison Villayer, 8 juin 1796.

    Archives départementales du Morbihan : 1 FI 283
  • A. M. Vannes. 30 avril 1820. Plan, coupe, élévation d'un projet de halle à grains et d'un moulin à vapeur par Brunet-Debaines.

    Archives municipales de Vannes
Bibliographie
  • THOMAS-LACROIX, Pierre. Le vieux Vannes. Malestroit, presses de l'Oust, 2e édition, 1975.

    p. 78