Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel de voyageurs dit le Modern hôtel, 17 rue Le Brix Joseph (Vannes)

Dossier IA56005992 inclus dans Faubourg de Bourg Maria, puis de la Boucherie réalisé en 2008

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • garage
    • café
    • restaurant

Dossiers de synthèse

Appellations le Modern hôtel
Parties constituantes non étudiées garage, café, restaurant
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Vannes
Adresse Commune : Vannes
Adresse : 17 rue Le Brix Joseph
Cadastre : 1980 BP 499

L'hôtel est reconstruit dans les années 1920, à l'emplacement de plusieurs parcelles construites figurant sur le plan cadastral de 1844. Une carte postale de la rue Joseph Le Brix et du début du siècle dernier montre cet emplacement pourvu alors d'une maison qui d'après l'annuaire de 1899 correspond aux Bains publics. L'hôtel est construit pour monsieur Macé sur les plans de l'architecte Jules Bardet par l'entreprise A. Le Gohlès (signatures portées à droite de la façade sur rue en rez-de-chaussée). Une partie garage est aménagée en rez-de-chaussée, à l'est de l'hôtel, d'après un plan dressé en 1927 conservé aux Archives municipales. L'hôtel devient une librairie tenue par Fred Régnier, artiste-peintre, dessinateur, qui ferme ses portes en 1974. La plaque de cet artiste est apposée en façade latérale. A l'origine, cet hôtel ne comprenait pas, comme aujourd'hui, l'immeuble construit rue de la Boucherie et rue du 8 mai 1945 (visible sur les anciennes cartes postales), détruit par un incendie. Sa reconstruction dans les années 1990 date peut-être son intégration à l'hôtel.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bardet Jules, architecte, signature
Auteur : Le Gohlès A., entrepreneur, signature
Personnalité : Macé, commanditaire, attribution par source

L'hôtel est implanté sur une parcelle traversante. On suppose que ce dernier, triple en profondeur, est construit à l'origine sur toute la parcelle. En raison de la forte déclivité du terrain, sa façade principale sur la rue Le Brix ne montre que deux étages carrés et un étage en surcroît, alors que la façade sur les rues du 8 mai 1945 et de la Boucherie devaient en compter davantage. Elévation enduite ordonnancée à trois travées. La façade principale est structurée par la travée centrale en avancée, les encadrements saillants des ouvertures en ciment et le rez-de-chaussée à ouvertures en portes-fenêtres plein cintre à bossages continus en table. Le soubassement est en pierre de taille de granite.

Murs granite
ciment
enduit
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans brisés
Escaliers
Typologies en alignement sur rue, triple en profondeur, mitoyen
Techniques maçonnerie
Précision représentations

Bossages continus en table pour le rez-de-chaussée ; consoles.

Hôtel de voyageurs savamment composé dans un langage d'inspiration néo-classique. Le choix de cette architecture tranche avec les deux constructions suivantes : cinéma Le Royal et la maison Cautru.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Sources iconographiques

    19975601178X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601244X : Archives municipales de Vannes, 21Fi.

    20015604400NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    20085605166NUCB : Archives municipales de Vannes

    20045606323NUCB : Fonds privé

    20085605165NUCB : Fonds privé

    20055604791NUCB : Fonds privé