Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau, Kernévez (Berrien)

Dossier IA29003675 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées ferme, maison, puits, croix monumentale, oratoire, croix de chemin
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Huelgoat
Adresse Commune : Berrien
Lieu-dit : Kernévez
Cadastre : 1836 B1, B2 ; 1986 B2, B3

Kernévez (la ville neuve) est l'un des plus grands hameaux de la commune, situé au nord-ouest de Berrien dans l'aire d'influence de l'abbaye cistercienne du Relec. Sous l'Ancien Régime, onze fermes de Kernévez étaient soumises à l'usement de quévaise, système d'exploitation mis au point par les moines du Relec depuis le Moyen Age. Si les origines de l'agglomération sont anciennes, les exemples architecturaux ne sont pas antérieurs au 19e siècle, la quasi totalité de l'habitat ayant été reconstruit à cette époque. Seul vestige du 17e siècle, l'ancienne ferme ruinée n°23 dont la façade a d'ailleurs été refaite en 1842. Le cadastre napoléonien de 1836 figure un habitat dense de petites dimensions. Le remaniement du parcellaire après cette date a entrainé la disparition de l'espace à usage collectif propre aux hameaux de quévaises, encore visible sur le cadastre napoléonien dans la partie sud-est du hameau. C'est à partir des années 1840 qu'on assiste à une nouvelle phase de reconstructions, parfois à l'emplacement de bâtiments anciens. Un puits remarquable daté 1852 dessert le nord-est de l'écart. Il présente de nombreuses adaptations utilitaires : un déversoir intérieur et deux reposoirs à seaux sur le devant. Une croix monumentale datée 1834, associée à un oratoire, marque l'entrée est du hameau. Vingt-et-une maisons/fermes ont été repérées.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates 1812, porte la date
1821, porte la date
1834, porte la date
1840, porte la date
1842, porte la date
1844, porte la date
1846, porte la date
1850, porte la date
1852, porte la date
1852, porte la date
1862, porte la date
1865, porte la date
1869, porte la date
1872, porte la date
1874, porte la date
1906, porte la date
1911, porte la date

Le hameau comprend plus d'une quarantaine de feux répartis en deux groupes que sépare un espace autrefois commun aux habitants de l'écart. Sa forme en ellipse du nord au sud correspond au type de défrichement pratiqué par les paysans au Moyen Age dans les hameaux de quévaises. Elle est liée à une organisation communautaire caractéristique de cet habitat. Les logis sont orientés au sud ou à l'est. De nombreuses fermes aux dimensions modestes, logis élémentaire associé à une petite étable, ont été construites après le cadastre napoléonien. Une fontaine domestique dite fontaine Goulven se trouvait autrefois aux abords du hameau de Kernévez.

Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal). Site Inscrit : Arrêté du 10/01/1966.

Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection parc naturel régional

Annexes

  • Un piège à loups

    Jusqu'à la fin du 19e siècle les loups étaient présents dans les Monts d'Arrée comme le confirment les nombreuses ordonnances de battues signées par les préfets et conservées aux archives. Au nord-ouest de Kernévez (entre Croaz an Hent Cam et Kernévez), une structure en terre de forme ovalaire pourrait être liée à la capture des loups. Ce "piège" mesure 15 mètres de long sur 10 mètres 50 de large, les talus font 1 mètre 50 de large pour une hauteur variant de 1 mètre 25 à 1 mètre 75. L'accès se faisait par un goulot long de 4 mètres. On peut imaginer que le loup était forcé par battue vers l'entrée de ce piège ou qu'un appât y était déposé et qu'un système de porte basculante condamnait alors la sortie. L'usage de piège à loups reste une hypothèse en l'absence de sources fiables. Cette structure a pû également servir d'enclos à moutons dans un secteur où l'élevage était important.

    Patrimoine des Monts d'Arrée. Guerlesquin : Imprimerie du Roudour, 1984 (Association "Etude et sauvegarde du patrimoine de l'Arrée et des communes environnantes"), n°3.

  • 20062908239NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 10.

    20062908240NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 10.

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales du Finistère, 3 P 10. Tableau d´assemblage et cadastre parcellaire de 1836. Mercier, préfet, Blanchard, maire, Taconnet, géomètre en chef, Petit aîné, Petit jeune, Touzé et Belléguic, géomètres.

Bibliographie
  • LAURENT, Jeanne. Un monde rural en Bretagne au XVe siècle. La quévaise. Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris, Imprimerie Nationale, 1972.

    p. 160
Périodiques
  • Patrimoine des Monts d'Arrée. Guerlesquin : Imprimerie du Roudour, 1984 (Association "Etude et sauvegarde du patrimoine de l'Arrée et des communes environnantes"), n°3.