Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau, Kergombou (Saint-Rivoal)

Dossier IA29003341 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéesmaison, grange, étable, fournil
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Pleyben
AdresseCommune : Saint-Rivoal
Lieu-dit : Kergombou
Cadastre : 1813 A 4

La présence du hameau est attestée dès 1630. Composé peut-être d'une dizaine d'anciennes unités agricoles, il n'a que sensiblement évolué depuis 1813. Les anciennes fermes s'organisent de manière linéaire, en cinq ou six alignements parallèles correspondant chacun à une ou deux fermes (partie nord). Le logis 1 (daté 1673, date portée sur l'huisserie ancienne), propriété de l'Ecomusée des Monts d'Arrée, a été démonté en 2005 pour être remonter à proximité de la maison Cornec (au bourg de Saint-Rivoal). Logis 2 et ancienne ferme (sélectionnés) probablement du 18e siècle ; logis 4, granges, étables, et bâtiments multifonctionnels (fournils et étables) de la seconde moitié du 19e siècle ; logis 3 construit vers 1920.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1673, porte la date

Gros oeuvre en moellons de schiste et de quartzite, encadrements des baies (logis 2 et 3) en granite. L'habitat repéré ou sélectionné se caractérise par des logis à une ou deux pièces, à l'exception du logis 3, de type ternaire. Le logis 1 était probablement un logis-étable à deux portes. Les deux bâtiments multifonctionnels abrite une étable et un fournil avec des dispositions différentes.

Mursgranite
schiste
quartzite
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Typologieslogis-étable (à deux portes), logis à pièce unique, logis à deux pièces, logis de type ternaire

Hameau conservant plusieurs éléments bâtis anciens, disposition du bâti intéressante (en alignements parallèles adaptés à la pente), conservation de deux bâtiments multifonctionnels (fournil et étable) de qualité, alignements nord à l'abandon et ruiné. Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal) : toute la commune est en site inscrit (arrêté du 10 janvier 1966).

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Annexes

  • 20082905093NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 319.

Références documentaires

Bibliographie
  • DESHAYES, Albert. Dictionnaire topographique du Finistère. Coop Breizh, 2003.

    p. 328