Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau, Keranhéroff (La Feuillée)

Dossier IA29003072 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées puits, maison, grange, écurie, cour
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Huelgoat
Adresse Commune : Feuillée (La)
Lieu-dit : Keranhéroff
Cadastre : 1835 B1

La structure du hameau n'a que peu évolué depuis 1835. Composé de cinq ou six noyaux, regroupant une ou plusieurs unités agricoles organisés de part et d'autre d'un chemin de desserte, le village s'est étoffé entre ces noyaux dans la seconde moitié du 19e siècle. Bon nombre de logis anciens ont été détruits entre 1950 et 1970. De même, beaucoup de logis anciens ont été transformés au 19e siècle, puis au 20e siècle. Certains, très dénaturés, ne sont plus lisibles. Logis 2 et ancien logis 3 probablement du 17e siècle. La ferme, regroupant le logis 5, écurie, étable, soue, grange et hangar à orthostats, existe déjà en 1835 et date probablement de la première moitié du 19e siècle. Logis 11 (construit pour Pierre Grall et Marie Le Bo) et 1 datés respectivement 1808 et 1867. Logis 6, 7, 8 et 9 avec dépendances, de la seconde moitié du 19e siècle. Logis 4 du début du 20e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1808, porte la date
1867, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Grall Pierre, commanditaire, signature
Personnalité : Le Bo Marie, commanditaire, signature

Le logis 1 : maison à avancée (à étage, toit en bâtière). Les logis 2 et l'ancien logis 3 ont subi de nombreuses transformations : Le logis 2, initialement orienté à l'ouest, a subi un changement d'orientation (fin 19e siècle). Façade principale (à l'est) à trois travées (type ternaire). Façade ouest avec vestiges d'un escalier extérieur (ruiné depuis 1969) pour accéder à l'étage. Portes coté ouest (rez-de-chaussée et étage) bouchées. L'ancien logis 3 : à une avancée postérieure (à étage et toit en bâtière). Edifice déclassé en grange (au 18e siècle ?). Porte sud-ouest bouchée et porte chartière perçée sur le pignon sud-est. Porte réduite par la suite (linteau en schiste cassé). Le logis 4 : type ternaire. Logis 5 (à avancée à étage et toit en bâtière) dénaturé. Ecurie avec stalles de schiste et dallage en granite. Logis 6, 7 et 8 avec leurs dépendances : organisés en alignement. Logis 6 et 8 : type ternaire. Logis 7 à comble à surcroît et à deux pièces. Logis 10 et 11 à avancée (à étage, toit en bâtière). Un escalier extèrieur (déjà ruiné en 1969) permettait d'accéder à l'étage de la partie ouest du logis.

Murs granite
schiste
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
noue
Escaliers escalier droit
Typologies logis à avancée (à étage, toit en bâtière), logis à avancée (comble à surcroît, toit en bâtière), type ternaire, logis à deux pièce
Représentations croix

Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal) : toute la commune est en site inscrit (arrêté du 10 janvier 1966).

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20072907235NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 124.