Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau, Bouillard (Le Cloître Saint-Thégonnec)

Dossier IA29002760 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesmaison, puits
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Saint-Thégonnec
AdresseCommune : Cloître Saint-Thégonnec (Le)
Lieu-dit : Bouillard

La morphologie du village découle de la forme d'implantation héritée de l´époque médiévale (quévaise). Le hameau existe au moins depuis 1482. La structure du hameau, divisé en deux entités séparées par un chemin, n'a pas évolué depuis 1837. Au cours du 19e siècle, un grand nombre de bâtiments a été reconstruit.

Période(s)Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

La proximité des crêtes de l'Arrée explique l'emploi massif du schiste dans les constructions. L'utilisation du granite est limitée aux chaînages d'angle et aux encadrements des baies. Le logis 1, de type ternaire, s'est adossé à un ancien logis déclassé. Le logis 2 correspond à la variante modeste des maisons à avancée. Le puits, déplacé, se situait à l'origine au bord du chemin, à proximité du logis 3.

Mursschiste
granite
quartz
pierre de taille
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
noue
Typologiesmaison à avancée (rez-de-chaussée, toit en bâtière), type ternaire

Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal). Site Inscrit : Arrêté du 10/01/1966.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionsite inscrit

Annexes

  • 20072903035NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 104.

Références documentaires

Bibliographie
  • DESHAYES, Albert. Dictionnaire topographique du Finistère. Spézet, 2003.

  • LAURENT, Jeanne. Un monde rural en Bretagne au 15e siècle. La quévaise. Ecole pratique des Hautes Etudes, Paris, 1972.