Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau, Bodenna (Saint-Rivoal)

Dossier IA29003337 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéesmaison, étable, écurie, grange, four à pain, puits
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Pleyben
AdresseCommune : Saint-Rivoal
Lieu-dit : Bodenna
Cadastre : 1813 B 5

La présence du hameau est attestée dès 1646 (sous le toponyme de Botenna). Il s'agit d'une propriété de l'abbaye cistercienne du Relec à Plounéour-Ménez. La structure du hameau, en trois parties séparées de quelques dizaines de mètres et composées de plusieurs unités agricoles, n'a que peu évolué depuis 1813. Les trois noyaux bâtis sont encore bien lisibles, même si un bon nombre d'édifices construits dans la seconde moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle ont comblé les espaces vides. Parmi les éléments repérés, quatre semblent exister en 1813 (logis sud-est de l'ancienne ferme 1, logis 2, logis 5 : 1811, logis 7 : 1810) ; les autres remontent à la seconde moitié du 19e siècle ou au premier quart du 20e siécle.

Période(s)Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1810, porte la date
1811, daté par source
1839, daté par source

Les matériaux mis en oeuvre sont, pour l'essentiel, le schiste et le quartzite, alors que les encadrements des baies des constructions postérieures à 1850 sont en granite. Parmi les éléments peu dénaturé on peut signaler trois logis à avancée (rez-de-chaussée, toit rampant), cinq logis élémentaires à une ou deux pièces (ou des logis-étable) et trois logis de type ternaire. Les intérieurs n'ont pas été vus. Un bâtiment multifonctionnel abrite un fournil (cheminée en état en vestiges) dont la voûte est couverte d'ardoise de montagne. La grange 2 a été construite contre un puits plus ancien qu'elle intégre dans sa mise en oeuvre.

Mursgranite
schiste
quartzite
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Typologieslogis à deux pièces, logis de type ternaire, logis à avancée (comble à surcroît, toit rampant)

Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal) : toute la commune est en site inscrit (arrêté du 10 janvier 1966).

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Annexes

  • 20082905037NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 319.

Références documentaires

Bibliographie
  • DESHAYES, Albert. Dictionnaire topographique du Finistère. Coop Breizh, 2003.

    p. 328
  • VALLAUX, Camille. La nature et l´homme en montagne d´Arrée. Brasparts et Saint-Rivoal. Dans Bulletin de la Société archéologique du Finistère, Quimper, 1908, p. 96-133.