Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare (Saint-Germain-sur-Ille)

Dossier IA35036356 inclus dans Voie ferrée Rennes-Saint-Malo (section Saint-Germain-sur-Ille) réalisé en 2005

Fiche

Parties constituantes non étudiéeschâteau d'eau
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Saint-Aubin-d'Aubigné
AdresseCommune : Saint-Germain-sur-Ille
Lieu-dit : la Gare
Cadastre : 1983 A2
Cette gare fut inaugurée en 1865. Elle a été construite par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest. En terme d'architecture, elle est très proche des autres gares situées sur la même ligne, notamment de celle de la commune de Betton. Elle abritait plusieurs fonctions : salle d'attente des voyageurs, logement de l'agent principal, bureau du chef de gare, pièce réservée aux facteurs et enfin pièce destinée à la lampisterie, c'est-à-dire pièce où sont conservés et réparés les appareils d'éclairage. L'ensemble a été cédé à l'État en 1908. Au nord-ouest de la gare, se trouve un château d'eau ferroviaire en brique. Il servait à l'alimentation des locomotives à vapeur et était approvisionné par un puits. C'est l'ingénieur Pagès qui a dirigé les travaux concernant les ouvrages d'art situés sur la ligne de chemin de fer de Rennes à Saint-Malo.
Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1865, daté par source

Cette gare est enduite et possède une couverture en matériau synthétique. Les encadrements de baies, corniches, bandeaux, chaînages d'angles sont en brique et en pierre calcaire. Il existe un château d'eau au nord-ouest de la gare. Il est de plan circulaire et est construit en brique. Le soubassement est en grès, les bandeaux, corniche et encadrements de baies sont en tufeau.

Mursbrique
tufeau
enduit
Toitmatériau synthétique en couverture
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • PIQUET, Lucien. SAINT-GERMAIN SUR ILLE et L'HISTOIRE. Rennes : Imprimerie P. Juette, commune de Saint Germain sur Ille, 1989.

    p. 315
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 1390