Logo ={0} - Retour à l'accueil

Front de mer de Pors Don-Kerroc'h (Ploubazlanec)

Dossier IA22010952 réalisé en 2008

Fiche

Dénominationsfront de mer
Aire d'étude et cantonBretagne - Paimpol
AdresseCommune : Ploubazlanec
Lieu-dit : Pors Don Kerroc'h

En 1875, le 'Pilote' de l'hydrographe Thomassin décrit l'anse de Pors Don (avec le vocable qu'il orthographie 'Portz Don') comme une anse d'échouage, située à l'Ouest de la Pointe de Roscoat, pour les caboteurs qui apportent leurs chargements à Ploubazlanec. Il précise que c'est aussi un lieu d'hivernage pour ces bateaux. En effet, la traduction bretonne de Pors Don, signifie le 'port profond', abrité dans les terres.. Le front de mer entre Pors Don et Kerroc'h a été peu urbanisé. Les habitations les plus anciennes, situées un peu en retrait (quartier de Kerroc'h), peuvent être datées entre le 17ème et le 19ème siècle. Thomassin cite la 'noblesse de Kerhors' comme maison repérable sur la côte ; certainement la maison noble de Kerro'ch, à plusieurs étages. Cependant, quelques maisons plus récentes ont été construites sur le front de mer de Pors Don. Une habitation datée du 19ème siècle, récemment remaniée (Fig.9) caractérise l'attraction qu'exerce la présence de la mer au 19ème siècle. Le paysage agricole au début du 20ème siècle fait apparaître des parcelles cultivées assez grandes, situées entre des peuplements de feuillus. Ce paysage littoral a davantage évolué vers le défrichement des espaces boisés au profit des cultures de plein champ ou sous serres aujourd'hui. Le site départemental de la butte de Kerroc'h offre un espace boisé protégé et un panorama sur la baie de Paimpol, depuis la tour érigée en 1873. En 1879, on relève les premières demandes de concessions pour établir des cabines de bains sur la grève de Traou an Nod. Ces demandes se renouvellèrent jusqu'en 1929 sur les grèves de Kerroc'h. En 1934, des poteaux électriques furent érigés dans la grève de Pors Don pour alimenter une propriété privée.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Principale : limite 20e siècle 21e siècle

Le front de mer entre Pors Don et Kerroc'h représente un espace littoral remarquable, peu loti. La plupart des habitations sont situées en retrait de la côte, à part quelques bâtiments, comme la maison-phare de Pors Don, des cabanes ostréicoles, l'habitation d'un ostréiculteur et une maison datée du 19ème siècle, 'les pieds dans l'eau'. Les autres habitations, résidences privées et bâtiments agricoles, sont dispersés dans la campagne environnante. Les espaces naturels sont cultivés en primeurs ou servent de prairies. La bordure côtière est peu aménagée mais est protégée de la mer par des talus naturels plantés, des murets littoraux et des enrochements. Des pieux en bois enfoncés sur le haut de la plage complètent ces aménagements.

Statut de la propriétépropriété du département
propriété privée
propriété de la commune

Annexes

  • 20082207515NUCB : Collection particulière

    20082207935NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. 209.

    20082207506NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    20082207508NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    20082207062NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi 4070.

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : S Suppl. 209. Demande de concession pour téablir une cabine de bains à la grève de Kerroc'h par Gicquel, armateur, 1885.

  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : S Suppl. 209. Carte hydrographqique du Trieux, n° 882, annotée : Mur de soutènement et rampe d'accès dans l'anse du four à chaux, 1886.

Bibliographie
  • THOMASSIN, Anastase. Pilote côtier, Côtes Nord de la France, troisième partie : Des Héaux de Bréhat au cap de la Hague. Paris : Challamel aîné, 1875.

    p. 239-240