Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fort

Dossier IA29000756 inclus dans Capitainerie de Saint-Pol-de-Léon : ensemble fortifié réalisé en 2002

Fiche

Parties constituantes non étudiées batterie, caserne
Dénominations fort
Aire d'étude et canton Bretagne Nord
Adresse Commune : Roscoff
Lieu-dit : Pointe de Bloscon

Fonction : observer et protéger le chenal de l'île de Batz et le havre de Roscoff. Système défensif de la baie de Morlaix au 17e, 18e et 19e siècles.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1694, daté par source
Auteur(s) Auteur : Poictevin le Jeune de la Renaudière,
Poictevin le Jeune de la Renaudière
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur, attribution par travaux historiques
Auteur : Vauban, ingénieur, attribution par travaux historiques
Murs granite
terre
rocaille
pierre de taille
moyen appareil
petit appareil
moellon
Étages rez-de-chaussée
États conservations inégal suivant les parties, menacé
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre, site archéologique, à signaler

Annexes

  • Le Poictevin d'après BLANCHARD (A.), Dictionnaire des ingénieurs militaires 1691-1791, Montpellier, 1981, 2 tomes.

    "Très probablement cette famille de bourgeoisie tourangelle qui donna Nicolas Poictevin, ingénieur des Levées et turcies de la Loire.

    1682, Arnould Le Poictevin, sieur de la Renaudière.

    Né à Brest.

    Pas de détails biographiques.

    Probablement mort entre 1720 et 1723.

    Ingénieur ordinaire, département de la marine en 1682. On ignore sa première affectation.

    A Ouessant en 1691. Chargé des travaux de cette île en 1698.

    A Longwy en 1703.

    A Barraux en 1714.

    A Château-Queyras en 1716.

    Retiré du service le 1er janvier 1720 avec une pension de 800 livres.

    Assimilation militaire et services de guerre inconnus".

  • Transcription d'un texte de Poictevin le Jeune de la Renaudière daté du 30 octobre 1694 au sujet du fort de Bloscon, cliché inventaire Artur/Lambart n° 83. 29. 753 P, Service Historique de l'Armée de Terre, Vincennes

    "Je me donne l´honneur de vous envoyer cy inclus les plans et profils du fort de Roscou (Roscoff), que jay levé le six octobre dernier, par ordre de Monsieur de Vauban, quil la corrigé le 15e ; je le fais construire de gazon par ses ordres. Il ma fait aussi l´honneur de me donner la conduite de toutes les batteries de lisle de Bas, et retranchements, qu´il a ordonné de faire, depuis Roscou, jusqu´a Pinpoul (Pempoul), évesché (évêché) de Léon, et depuis Morlais (Morlaix), jusqu´à la rivière de Lanion (Lannion), évesché de Tréguier. Il y a environ, six lieues de retranchements de faits, lon continue, a y travailler, le fort, sera parachevé dans un mois, plusieurs habitans, de St Paul (Saint-Pol-de-Léon) et Roscou, onts promis, a Monsieur de Trofagan le gouverneur de ses villes et lisle de Bas, de faire un fond, entreux, pour achetter les bois du pont levis, et les palissades, sur le mémoire que jay donné".

  • 19832900753PB : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes. Fonds de l'armée de Terre

    20042903407NUCA : Centre de recherche bretonne et celtique, Brest

Références documentaires

Documents figurés
  • LE VASSEUR, Olivier. Mémoire en Images : Roscoff. Joué-lès-Tours, Alain Sutton, 1998, 127 p.

    Centre de recherche bretonne et celtique de Brest
(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume