Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fontaine Saint-Sauveur, rue de Molène, Ile-Grande (Pleumeur-Bodou)

Dossier IA22005798 inclus dans Ecart de l'Ile-Grande (Pleumeur-Bodou) réalisé en 2005

Fiche

Vocablessaint Sauveur
Dénominationsfontaine de dévotion
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Pleumeur-Bodou
Lieu-dit : l' Ile-Grande
Adresse : rue de
Molène
Cadastre : 1819 A3 ; 2004 AB non cadastré ; domaine public

Fontaine de dévotion datée de l'année 1665, commandée par un certain Gaffric, gouverneur de la fabrique (porte la date et le nom du commanditaire). Elle a été déplacée à quelques dizaine de mètres de son lieu d'origine. De nouvelles maisons ont été construites sur la nappe phréatique. Avant de convoler en justes noces, les fiancés se rendent à la fontaine St-Sauveur de l'Île-Grande. Ils s'agenouillent l'un en face de l'autre sur la bordure de granit, lancent chacun un morceau de mie de pain sur la surface de l'eau et attendent. Si les deux morceaux se rencontrent, c'est de bon augure, on peut affronter le mariage sans crainte. Dans le cas contraire, il vaut mieux annuler les noces. La fontaine St-Sauveur est aussi une fontaine de guérison pour les enfants qui avaient du retard pour marcher (légende de la fontaine de Saint-Sauveur à l'Île-Grande, selon Claude Berger, ARSSAT).

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Dates1665, porte la date

Fontaine de dévotion construite en moyen et grand appareil de granite. Située dans un enclos carré délimité par un mur de clôture pourvu d'un accès par échalier et de deux bancs latéraux à l'intérieur, elle comprend un sol dallé et un bassin carré non couvert précédant un mur-pignon évidé d'une niche à coquille vide. Ce mur-pignon porte une inscription usée par le temps : une date (1665) et un nom (Gaffric) sont encore identifiables.

Mursgranite
moyen appareil
grand appareil
États conservationsbon état
Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/41, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 3, section A, 2ème feuille
Bibliographie
  • FLOHIC EDITIONS. Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Charenton-le-Pont : Flohic éditions, 1998, 2.

    p. 827