Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Ker-Rolland (Plestin-les-Grèves)

Dossier IA22003347 réalisé en 2004

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits
    • fournil
    • hangar agricole
    • logement
    • étable
    • porcherie

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées puits, fournil, hangar agricole, logement, étable, porcherie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Plestin-les-Grèves
Adresse Commune : Plestin-les-Grèves
Lieu-dit : Ker-Rolland
Cadastre : 1814 K3 1037-1040 ; 1848 G2 550-552 ; 1987 G2 1347

La datation des bâtiments est comprise entre le 1er quart du 17ème siècle et le 2ème quart du 19ème siècle. Cette ferme comprend : - une dépendance construite en 1622 (porte la date) ; - un fournil construit en 1632 pour des dénommés G. Aufret et M. Le Rumeur (porte la date et les noms des commanditaires) ; - un logis construit en 1744 (porte la date), déclassé à une époque inconnue ; - un hangar agricole construit en 1832 (porte la date), tout comme probablement les porcheries attenantes ; - un logis construit en 1843 pour Charles Le Dicaire et Jeanne Rolland (porte la date et les noms des commanditaires) et un puits construit en 1844 (porte la date).

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1622, porte la date
1632, daté par source
1744, daté par source
1832, daté par source
1843, daté par source
1844, daté par source

Ferme construite en schiste et en granite. Elle comprend un logis de type ternaire (1843), de plan rectangulaire simple en profondeur flanqué à gauche d'une ancienne étable dont la date de construction figure sur la porte d'entrée (1622). L'actuelle partie agricole, de plan allongé, est située en face de ces deux bâtiments. Elle comprend, de gauche à droite, un logis déclassé composé de deux pièces au rez-de-chaussée (1744), un bâtiment en rez-de-chaussée abritant sous le même toit des porcheries et un hangar ouvert d'une large baie divisée par un pilier en palis de schiste portant la date de construction du bâtiment (1832). Elle comprend également un fournil dont le four adossé au pignon ouest est couvert d'une voûte en cul-de-four, et dont le linteau de la porte d'entrée située au mur-pignon est porte la date de construction (1632) et les noms des commanditaires. Ce bâtiment comprend également plusieurs ouvertures sur le côté droit, probablement destinées à l'alimentation des animaux, ainsi qu'une petite ouverture près de la porte d'entrée. Le puits situé en face du logis actuel est un puits de type trégorrois couvert d'une croupe ronde appareillée en maçonnerie (1844).

Murs schiste
granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
moellon
Toit ardoise, tuile mécanique, pierre en couverture
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements cul-de-four
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures extrados de voûte
toit à longs pans
croupe ronde
pignon découvert
Typologies type ternaire. Logis à deux pièces au rez-de-chaussée. Puits trégorrois
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Annexes

  • 20042205967NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/41, Numplan 28.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/13, plans cadastraux parcellaires de 1814.

    Numplan 24, section K, 3ème feuille
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/41, plans cadastraux parcellaires de 1848.

    Numplan 28, section G, 2ème feuille